People Always Leave

Until They Come Back.

Vanya

L'autre soir j'ai pris des nouvelles de Sylvestre. Il s'occupe et dit qu'il pense à moi. J'lui réponds que j'ai envie d'le voir. Rien depuis. J'ai écrit à Dieb ce soir, pour tâter l'terrain. RAS de Thomas. Mardi soir après la soirée jeux chez Dri, il me fait comprendre qu'il a envie qu'je reste. Mais moi j'en ai plus envie. J'ai profité du départ des autres pour l'esquiver. Ce soir j'me suis occupée des chevaux. J'en ai profité pour parer Sat avant la visite de l'ostéopathe samedi. J'ai senti ce soir qu'il voulait me parler. Ou bien de l'attention. Quoi qu'il en soit j'ai (...)

Veni, vidi, vici.

Je procrastine à fond. J'en suis la reine. J'sais pas combien de semaines j'avais pas fait du rangement, le ménage, la lessive, la vaisselle... Plus de yoga non plus. Pourtant je sens que ça me manque. J'me trouve des excuses du genre mon tapis est pourri, il m'en faut un neuf de qualité. Ne parlons pas de ma paperasse... Et puis la bouffe évidemment. Maintenant que j'suis passée en dessous des 70kg j'me sens invincible et je bouffe n'importe quoi. Comme d'hab', je me lasse vite. Been there, done that, seen it. Voilà. Et puis ça me barbe. J'ai envie de voir Sylvestre et j'ai (...)

Body Minute

J'suis allée en ville cet après-midi faire du shopping. Je pense que ça se compte en années la dernière fois que j'ai fait ça. Et ça n'm'a pas donné envie de recommencer. J'ai acheté des shorties, c'est tout. J'ai décidé d'essayer de m'en tenir aux friperies. Et d'arrêter de consommer du neuf en général. Ah et puis j'suis allée me faire épiler les sourcils. J'avais oublié à quel point ça peut faire mal. Ça m'a filé une migraine de ouf ! J'ai ensuite rejoint Dri et les autres pour une soirée jeux. C'était cool mais la migraine à pris le dessus, accompagnée ensuite (...)

Comportement à risques

Hier soir j'ai voulu donner mon sang. Le médecin m'a refoulé parc'que j'ai eu plus d'un partenaire sexuel ces 3 ou 4 derniers mois. Il a dit que c'est un comportement à risques. Même si c'était des rapports protégés. J'ai pas vraiment compris si c'était en rapport avec le covid ou pas. Cela dit, l'autre médecin n'a même pas posé une seule question en rapport avec le covid à mon père. C'est ambiguë. Tant pis pour eux. Moi je suis juste honnête. Pas de nouvelles de Sylvestre. Demain soir a lieu la Biergarten de Joanna. J'lui en avait parlé. Mais je sais pas si son pote le (...)

Drug

Il est comme une drogue dont je suis addict. J'ai envie d'le voir, passer du temps avec lui. J'ai envie qu'on dépasse ses difficultés sexuelles, j'ai envie d'le connaître davantage. J'lui ai écrit hier soir que j'pensais à lui, il répond "Moi aussi, bien sûr". Il dit qu'il a emmené ses filles en week-end dans ses montagnes, surement chez sa mère. J'adore quand il parle d'elles. J'adore quand il me parle tout court. De son pote le Clochard qui connaît Joanna de la Brasserie. J'ai hâte d'en parler avec elle. Le monde est p'tit. C'est pas facile de garder volontairement une distance (...)

Balzac

J'étais à nouveau chez Sylvestre hier soir. Il m'a fait à manger. Et puis l'amour. Entre tout ça on parle aussi, de tout, de rien. On rigole. J'adore ce gars. J'ai eu raison de m'accrocher à lui, je crois pas qu'on en serait là aujourd'hui (10 ans après quand même...). Après l'amour, j'lui ai demandé : "Et maintenant Sylvestre ?". Je voyais large. Et lui de répondre : "Et maintenant on dort.". J'ai pas insisté mais tout de même ce matin en partant j'ai lâché : "Bon ben à dans 1, 2, 3 ou 10 ans...". Il a eut un magnifique sourire puis m'a dit qu'on va voir c'qu'on peut faire (...)

Slayer

Hier j'suis allée chez Sylvestre. CHEZ Sylvestre. Oui. Dans SA maison. Haha ! Dix ans après, mon fantasme se réalise. C'est assez ce à quoi je m'attendais. Bon, il ne va pas beaucoup mieux. Son corps est cabossé, sa tête aussi. On est quand même sorti boire des pintes en ville. C'était très peuplé et Sylvestre n'était pas du tout à l'aise, voire oppressé. Le confinement ne l'a pas arrangé. Il pense devenir agoraphobe, comme sa mère. Finalement on est rentré, on est allé marcher dans sa campagne, on s'est embrassé sur un banc, et puis on est rentré, on s'est couché, on a (...)

Le moulin

La vérité c'est que je sais pas c'que j'veux. La vérité c'est qu'il m'agace souvent. Je le trouve égocentré et parfois narcissique. J'ai l'impression qu'il cherche les compliments, qu'on le flatte. Quand je lui demande sa vérité, il esquive. Comme s'il ne voulait pas dévoiler ses vices, ses points faibles, ou bien me faire des compliments. Ses seules flatteries sont assez banales. "Tu es belle, intelligente, sérieuse, terre-à-terre". Les autres se rapportent à lui. Hier soir j'ai réussi à lui faire dire pourquoi il aimait faire l'amour avec moi, non sans insistance. Monsieur (...)

Self esteem

J'ai eu Greg au téléphone cette nuit. J'ai pleuré. Il dit que je ne m'aime pas, que je ne m'estime pas, et que c'est ça que je cherche chez les autres. Pourquoi je suis dans cette relation avec Dieb ? Pour flatter mon égo. Avec Ano c'était pareil. Avec tous les mecs c'est pareil. Thomas me fait sentir presque importante, belle, séduisante, unique. Mon gars de Tinder désirable et sexy. Je suis une dépendante affective. Je cherche chez les autres ce que je ne suis pas capable de me donner. De l'amour, de l'estime, de la valeur. Grosse claque, moi qui me proclame indépendante et (...)

One pill

La nuit dernière... Je sais même pas comment la résumer. Je sais pas si j'ai jamais autant kiffé faire l'amour qu'avec lui. Il m'a surpris. Ca était crescendo. Au début c'était un peu gauche et rapide. Et puis bien sûr on avait pas causé contraception. Résultat : grand bond en arrière, j'suis passée par la case pharmacie en rentrant. Et puis au fil de la nuit et des expériences, son assurance ressort. Il gère. Le seul point noir pour moi est qu'il n'a pas trop de réaction. TRÈS TRÈS étrange de faire une fellation ou se trémousser sur un gars qui ne réagit pas. Il dit (...)

Kirchekiechle

Hier soir soirée jeux chez Dri. C'était sympa de revoir du monde, et puis Dri que j'affectionne. J'étais crevée mais il m'a demandé si je voulais rester après la soirée. Évidemment ça a fini en levrette sur le canap'. En partant j'ai décidé que c'était la dernière fois. Finalement Dieb m'a invité à sa soirée ce soir chez Geo. Il passe me prendre plus tard. Du coup j'ai nettoyé mon appart' c'matin et changé les draps. Je pense que ce soir est le soir. Et puis, évidemment, le gars de Tinder est revenu vers moi aujourd'hui... Allez allez Sara, tu as des chevaux à rentrer. (...)

Le Roi de la Ristourne

Ah mais j'espère que ça va pas devenir une habitude avec lui. On passe une super soirée : resto sympa alors que j'pensais qu'on irait juste boire un coup, balade en ville où il me fait découvrir un vieux cloître sympa (au milieu duquel pousse du céleri branche !), cocktails bof bof en terrasse avant d'me raccompagner au parking où il me couvre de bisous et me lâche pas une seconde. J'arrive quand même à lui faire dire que peut-être c'est lui qui a peur de s'attacher. On met les choses plus ou moins au clair. Plus que jamais en tout cas. Et puis j'lui propose d'se voir ce week-end. (...)

La Reine du Kemp

Haha ! Faut vraiment que j'vienne écrire plus souvent. À peine écrit, tout change. Dieb et moi avons eu une conversation tout à l'heure, initiée par lui. Franchement j'ai un peu halluciné. Il commence en disant que sa vie sentimentale est complexe. J'lui demande si j'peux en savoir plus, il répond qu'il m'en a déjà parlé. A ce stade, sur la question Tinder, lui m'avait fait comprendre que des plans cul il a ce qu'il faut, pour lui le plaisir charnel est secondaire. Et là en gros il me dit l'inverse, que s'il savait que moi je cherchais que ça, ben on aurait couché ensemble hier (...)

Louna

Avec le gars de Tinder, ça a été un flop. Pas du tout à l'aise, du début à la fin. J'ai pourtant cru que ça a été globalement. Sauf que depuis, pas de nouvelles. Voilà quoi. Le lendemain soir de cette rencontre, Thomas était dans mon lit. Un 7 à 9 quoi. Il a prétexté une réunion à sa compagne. D'ailleurs j'ai cru la voir tout à l'heure qui traversait la rue juste devant moi à Sa. On s'est regardé mais évidemment elle ne sait pas qui je suis. J'suis pas certaine que c'était elle, mais il y avait beaucoup de similitudes. Et puis il y a Dieb maintenant. Je suis rentrée de (...)

A month later

Mon gars de Tinder me fait faire des choses que jamais j'aurais pensé faire un jour. Il me dévergonde. On s'dit qu'on a hâte d'se voir en vrai, mais il y a toujours ce "et si on s'plaît pas ?" qui plane. Sur le papier, ou plutôt sur l'écran, il me plaît. To be continued... J'ai proposé à Greg une association. On se l'était vaguement dit à plusieurs reprises, sans être sérieux, mais moi ça m'a fait cogité. J'ai toujours dit qu'il me sera difficile de réaliser ce projet à plusieurs parc'que les relations sociales et moi c'est pas franchement une évidence. Mais lui, Greg, sans (...)

2000 pieces

Il y a le gars de Tinder qui m'a recontacté jeudi. Je pensais plus avoir de nouvelles de lui vu qu'il m'a bien esquivé le soir d'avant-confinement. Bon, en même temps j'ai rencontré Nico ce soir-là, donc un mal pour un bien. On a passé la soirée à sexter. Il me sort de mes gonds. Je prends des photos osées de moi pour lui envoyer. On a fait un deal : si on s'entend bien en réel, on s'essaye à plusieurs. C'est son fantasme et moi j'ai envie d'expérimenter. A condition qu'ça passe entre nous... Les journées s'enchaînent. Je prends goût à cette situation anormale. Je me dis que (...)

I'm having a ball !

Mais quel kiff ! Honnêtement c'est le pied. Période bizarre certes, où j'ai pas le loisir de profiter de Sat comme j'le veux, mais pouvoir bosser sous ce soleil sans un chat sur la route, c'est génial ! Il y a Nico (il a pas une tête à s'appeler Nico, c'est perturbant !) que j'ai rencontré chez Kas le week-end avant le Confinement. J'suis rentrée ce soir-là sans son numéro mais, comme par hasard, je l'ai croisé sur Tinder le lendemain. Du coup on s'est matché et on palabre depuis. Il y a Dieb qui m'a trouvé sur Tinder et puis contacté via FB du coup. On s'est toujours pas vu (...)

Perversion

Hier j'ai passé ma journée et soirée à discuter avec un gars de Tinder. Pfiou c'était chaud ! J'suis normalement pas hyper à l'aise avec ca, mais lui, il m'a mise à l'aise. Il en parle librement, sans tabou. Il est un peu cru. Ça peut paraître pervers mais en parallèle, son humour, ses questions ou ses réponses étaient souvent justes. Ou pertinentes. En fait ça m'a excitée. A mort. C'était un peu 50 Shades quoi. On a l'air sur la même longueur d'onde. Aussi il n'a jamais mentionné de se rencontrer. C'est moi qui ait lancé le sujet. Il dit qu'il aimerait mais a apparemment (...)

La flamme

J'me suis inscrite sur Tinder. J'trouve ça assez violent comme principe, mais il est vrai que ça m'amuse de lire les profils de certains. Un ancien camarade du collège m'y a croisé et m'a contacté via FB. On s'était croisé il y a peu au Leclerc. Marrant. Du coup il a proposé qu'on a aille boire un verre. RDV vendredi donc. On était pas spécialement proche à l'époque. Mais bon, le collège, c'était il y a 15 ans quoi... Thomas n'est pas venu vendredi soir. Du coup j'avais dit oui pour la soirée jeux chez Dri. Quand j'me suis pointée il était pas chez lui. J'l'ai appelé, et (...)

Ocean eyes

Thomas est venu mardi soir après sa réunion. J'avoue que je ne sais même pas quoi dire de cette soirée. Il va plus mal que c'que j'pensais. Pourtant il est relativement libre. Pas de maison, pas de femme, pas de gosse. Un chien certes, mais un chien ça voyage, ça traverse des océans. Pourtant il se sent attaché ici. J'pense surtout qu'il a peur. C'est pas évident de tout recommencer ailleurs alors que t'as toujours connu un même endroit. Il dit qu'il adore ses collègues et l'ambiance au boulot, qu'il peut pas s'en plaindre, qu'il y fait c'qu'il veut. Et pourtant il dit aussi que (...)

Pour plus de lecture, consulter les archives : novembre 2008, décembre 2008, janvier 2009, février 2009, mars 2009, avril 2009, mai 2009, juin 2009, juillet 2009, août 2009, septembre 2009, octobre 2009, novembre 2009, décembre 2009, janvier 2010, février 2010, mars 2010, avril 2010, mai 2010, juin 2010, juillet 2010, août 2010, septembre 2010, octobre 2010, novembre 2010, décembre 2010, janvier 2011, février 2011, mars 2011, avril 2011, mai 2011, juin 2011, juillet 2011, août 2011, septembre 2011, octobre 2011, novembre 2011, décembre 2011, janvier 2012, février 2012, mars 2012, avril 2012, mai 2012, juin 2012, juillet 2012, août 2012, septembre 2012, octobre 2012, novembre 2012, décembre 2012, janvier 2013, février 2013, mars 2013, avril 2013, mai 2013, juin 2013, juillet 2013, août 2013, septembre 2013, octobre 2013, novembre 2013, décembre 2013, janvier 2014, février 2014, mars 2014, avril 2014, mai 2014, juin 2014, juillet 2014, août 2014, septembre 2014, octobre 2014, novembre 2014, décembre 2014, janvier 2015, février 2015, mars 2015, avril 2015, mai 2015, juin 2015, juillet 2015, août 2015, septembre 2015, octobre 2015, novembre 2015, décembre 2015, janvier 2016, février 2016, mars 2016, avril 2016, mai 2016, juin 2016, juillet 2016, août 2016, septembre 2016, octobre 2016, novembre 2016, décembre 2016, janvier 2017, mars 2017.