People Always Leave https://sara.journalintime.com/ Until They Come Back. fr 2021-08-24T20:44:45+02:00 https://sara.journalintime.com/Ghosteen Ghosteen Il est venu vendredi soir. On a bu des bières et du vin rouge en grignotant des croquettes aux poireaux, des tomates cerises de mon jardin, des fraises, des framboises et des myrtilles. Il a kiffé ce petit buffet cru. Honnêtement je m'étais dit que c'était mieux qu'il ne se passe rien. Il a commencé à vouloir me caresser. Je suis restée distante. Il s'est habillé pour rentrer chez lui. J'étais tourmentée. Je voulais pas qu'il parte évidemment. Il m'a prise dans ses bras. Il m'a sortie la même phrase qu'il m'a sortie la dernière fois : "on peut juste se coucher et se tenir dans Il est venu vendredi soir. On a bu des bières et du vin rouge en grignotant des croquettes aux poireaux, des tomates cerises de mon jardin, des fraises, des framboises et des myrtilles. Il a kiffé ce petit buffet cru. Honnêtement je m’étais dit que c’était mieux qu’il ne se passe rien. Il a commencé à vouloir me caresser. Je suis restée distante. Il s’est habillé pour rentrer chez lui. J’étais tourmentée. Je voulais pas qu’il parte évidemment. Il m’a prise dans ses bras. Il m’a sortie la même phrase qu’il m’a sortie la dernière fois : "on peut juste se coucher et se tenir dans les bras", en gros. Sauf qu’évidemment il m’a sauté dessus.

Et sauf qu’évidemment ça n’a pas marché comme il voulait.

Au matin j’étais mal. Je trouve ça horrible de lui dire aurevoir sans savoir si je le verrai encore cette année, l’année prochaine, jamais... ?

Il est parti tôt parc’que j’devais partir tôt. J’suis allée faire un test sérologique pour être sûre que j’ai jamais chopé le Covid. Ben je l’ai jamais chopé. J’suis bonne pour les 2 doses. Et puis j’suis allée faire le dépôt de plainte pour mon frangin. C’était chiant. Et puis j’suis allée m’occuper de Sat et les autres. Et puis j’ai passé l’après-m' avec Manu. C’était vraiment cool ! J’adore ce mec. J’suis rentrée à 22h alors que la veille j’avais dormi qu’une heure. J’ai osé texter Sylvestre. Il faisait rien. Il est venu. On a parlé. Enfin on a essayé. Il parle en énigmes alors c’est pas évident. Et moi j’ose rien dire. On a parlé de son problème de libido. Il a dit qu’on aurait mieux fait de s’en tenir à boire des bières la veille. Et qu’on ferait mieux de s’en tenir à s’écrire. Lol. On s’écrit pas. On s’voit et il disparaît une année entière. Il dit qu’il disparaît pas vraiment. On s’est quand même couché. Rapidement il s’est levé, s’est habillé et m’a dit qu’il ne pouvait pas rester. Il m’a alors embrassé pour dire aurevoir et ça a duré, et ça a fini tous les deux à poils, moi sur lui a lui provoquer une belle érection qui n’a pas tenu. La pénétration le bloque. Bref. Après ça il a dit qu’il se sentait bien et il est resté dormir.

Pas de nouvelles depuis.

Il est embourbé dans sa dépression. Il a des propos fatalistes. Il dit ne pas vouloir me faire de peine mais il se fait plus de mal à lui-même. Je pense que je vais m’accrocher. Tant pis, perdu pour perdu, au moins j’aurais essayé.

Ce soir j’ai croisé les jeunes en bagnoles qui ont tenté de volé la caisse de mon frère. J’ai appelé les flics mais mon Dieu, ils sont useless. J’vais rappeler demain. J’vais les harceler. Comme certains de nos clients peuvent le faire.

J’dois finir mon dossier pour la soutenance mais j’ai grave la flemme. Vivement que ça soit passé.

]]>
2021-08-24T20:44:45+02:00
https://sara.journalintime.com/He-s-back He's back Sylvestre vient de m'envoyer un texto. Je regardais Anne with an "e", je pensais en arrière-plan à Bagdad, et je reçois un texto de Sylvestre. Mais LOL ! Je viens de lui répondre. Ces fantômes qui ressurgissent. Tous les 10 ans en moyenne apparemment. Demain j'ai RDV avec la véto de Sat. J'ai trouvé une masse bien cachée sous ses crins de queue. J'espère qu'elle va me dire que c'est bénin. Il répond. Je réponds. Nous correspondons me semble-t-il. To be continued... Sylvestre vient de m’envoyer un texto. Je regardais Anne with an "e", je pensais en arrière-plan à Bagdad, et je reçois un texto de Sylvestre. Mais LOL !

Je viens de lui répondre.

Ces fantômes qui ressurgissent. Tous les 10 ans en moyenne apparemment.

Demain j’ai RDV avec la véto de Sat. J’ai trouvé une masse bien cachée sous ses crins de queue. J’espère qu’elle va me dire que c’est bénin.

Il répond. Je réponds. Nous correspondons me semble-t-il. To be continued…

]]>
2021-08-09T23:48:00+02:00
https://sara.journalintime.com/Biergarten Biergarten Je me réveille à l'instant. Je suis passée sur le trône et me suis fait un thé. Et je ressasse évidemment. Les soirées comme hier soir, j'en suis éternellement reconnaissante, je vis pour ces soirées-là. Ca n'avait pas si bien commencé. J'suis arrivée à 17h30 pour filer un coup d'main à la préparation mais tout était déjà fait. Max était déjà sur place et on a un peu discuté mais sans plus. Les autres gens présents étaient des inconnus. Et puis JC est arrivé. Ca m'a fait plaisir de le revoir. On a bu et mangé et on s'est raconté un peu nos dernières aventures. Et Je me réveille à l’instant. Je suis passée sur le trône et me suis fait un thé. Et je ressasse évidemment.

Les soirées comme hier soir, j’en suis éternellement reconnaissante, je vis pour ces soirées-là.

Ca n’avait pas si bien commencé. J’suis arrivée à 17h30 pour filer un coup d’main à la préparation mais tout était déjà fait. Max était déjà sur place et on a un peu discuté mais sans plus. Les autres gens présents étaient des inconnus. Et puis JC est arrivé. Ca m’a fait plaisir de le revoir. On a bu et mangé et on s’est raconté un peu nos dernières aventures. Et puis Daniel est arrivé plus tard. Et puis Bagdad. Ils se sont attablés avec nous. Rapidement on s’est mis à parler de cul. Daniel nous a montré des photos de lui à poil. Bagdad aussi. Il y avait les chiliens qui jouaient. Les gens dansaient. C’était bon enfant. C’était bien. JC est parti assez tôt, il faisait froid et pleuvait. Quel été de merde. Du coup on a changé de table pour se mettre un peu à l’abri. C’est là que ça a commencé je crois. Je sais plus d’où on a commencé cette discussion. En fait si, je me souviens. Je parlais de notre première rencontre à Bagdad et moi. Il y a 10 ans, avec William. Il dit s’en souvenir très bien. Il sous-entend qu’il aurait pu se passer quelque chose ce soir-là. Dieu que j’étais jeune moi ! Mais j’me souviens de l’attraction. Il me plaisait déjà. Et puis, donc, on en vient à se dire qu’il pourrait se passer quelque chose maintenant. Mais non, il est fou amoureux de sa nouvelle nana. Elle veut acheter une maison pour eux, pour se rapprocher de lui. C’est pas rien. Et puis il pète un peu un câble, genre "putain mais Sara pourquoi on est pas ensemble en fait ?". Parc’que quand on s’est retrouvé j’étais avec Dieb. Et après il a rencontré sa nana au Kemp. On s’est raté de peu. On discute de nos vies. Lui aussi bosse pour la famille. Lui aussi ça le ronge, mais lui non plus ne peut pas s’en échapper. On se comprend. On sait ce dont l’autre parle. Mais lui, comme Dieb, se projette et se met à aimer une image de moi. Et puis l’alcool prend le dessus. Il se demande s’il est pas en train de faire une erreur. De rater un truc avec moi. On s’écarte des autres, il m’embrasse. Ca me plaît. J’ai pas envie d’arrêter. Mais il est saoul et dans son délire. Ca s’arrêtera là.

Après ça on était en petit comité. Tony me roule des pelles. Daniel roule des pelles à Jo. Jo me roule des pelles. A Manu aussi. Jo me demande de rester dormir avec elle, une fois de plus. Tony aussi. Moi je serais bien rester dormir avec Bagdad mais il était déjà loin. Et puis les flics ont débarqués à 2h, ça a cassé l’ambiance. J’suis rentrée vers 5h. J’ai pris une longue douche brûlante. J’étais frigorifiée. Me suis réveillée en pensant à Bagdad. En fait, il n’y a pas d’acte manqué. On a une attirance l’un pour l’autre mais ça ne veut pas dire qu’on pourrait être un couple. On fantasme. Lui fantasme une situation idéale pour lui, moi je fantasme son corps. C’est mort. C’est une mauvaise idée.

Je viens de renverser mon thé sur mes draps. Je songeais déjà à changer mes draps aujourd’hui.

Sa nana rentre de vacances aujourd’hui. Il va vite m’oublier.

L’histoire de ma vie.

J’aurais dû inviter Sylvestre. Ca lui aurait plu et j’aurais pu lui rouler des pelles.

]]>
2021-08-08T11:39:07+02:00
https://sara.journalintime.com/Leadership Leadership J'ai passé une partie de l'après-midi à regarder Young Royals sur Netflix. J'ai adoré. Quel jeu d'acteurs ! Ca m'a fait pensé à Mag. Franchement, j'ai eu envie qu'elle soit là, qu'on regarde cette série ensemble. Qu'on s'enlace. Franchement j'ai vraiment un coup de cœur et une attirance pour cette nana. Et j'ai le sentiment que c'est réciproque. J'me trompe peut-être hein... Encore un acte manqué ? Première séance de coaching avec Ela et Sat vendredi soir. Elle m'a remis les idées en place. C'est drôle comme d'un coup ma vision a changé et comme Sat a agis très J’ai passé une partie de l’après-midi à regarder Young Royals sur Netflix. J’ai adoré. Quel jeu d’acteurs !

Ca m’a fait pensé à Mag. Franchement, j’ai eu envie qu’elle soit là, qu’on regarde cette série ensemble. Qu’on s’enlace. Franchement j’ai vraiment un coup de cœur et une attirance pour cette nana. Et j’ai le sentiment que c’est réciproque. J’me trompe peut-être hein… Encore un acte manqué ?

Première séance de coaching avec Ela et Sat vendredi soir. Elle m’a remis les idées en place. C’est drôle comme d’un coup ma vision a changé et comme Sat a agis très différemment aujourd’hui. J’ai hâte de la suite.

]]>
2021-08-01T23:00:11+02:00
https://sara.journalintime.com/When-Im-gone When I’m gone Quand elle m’a présenté à son mec, elle me présente comme la plus belle rencontre de l’EVJF et qu'on avait passé une nuit de folie ensemble. J’ai peut-être halluciné mais j’ai eu l’impression qu'il m’a regardé bizarrement. A table on reparle de sa baby shower, elle dit qu'elle avait pensé à moi toute la journée et qu'elle était déçue de ma réponse à son message alors que je cherchais justement à ne pas trop en faire. Elle m’a reproché de ne pas avoir donné de nouvelles, je lui ai retourné la remarque, elle dit ne pas avoir osé, j’ai plussoyé. Elle s'est Quand elle m’a présenté à son mec, elle me présente comme la plus belle rencontre de l’EVJF et qu’on avait passé une nuit de folie ensemble. J’ai peut-être halluciné mais j’ai eu l’impression qu’il m’a regardé bizarrement. A table on reparle de sa baby shower, elle dit qu’elle avait pensé à moi toute la journée et qu’elle était déçue de ma réponse à son message alors que je cherchais justement à ne pas trop en faire. Elle m’a reproché de ne pas avoir donné de nouvelles, je lui ai retourné la remarque, elle dit ne pas avoir osé, j’ai plussoyé. Elle s’est montrée intéressée sur mon actualité, ma vie du moment, m’a questionnée sur des sujets dont j’avais oublié avoir partagé avec elle. Elle est attentionnée. Elle est belle. J’aurais pu faire une photo avec elle… Elle m’a parlé de son idée de famille d’accueil mais que son mec n’était pas d’accord. Elle a mentionné quelques désaccords avec lui d’ailleurs. J’ai rien dit. Ca me paraît complètement fou de lui dire. Si ça s’trouve j’me fait des films…

J’ai comme l’impression que Manu esquive la réponse finale. J’crois qu’il va falloir que j’me fasse une raison.

Ah oui, et dans son message aujourd’hui, elle dit avoir kiffé s’être retrouvée à côté de moi à table…

]]>
2021-07-25T21:20:37+02:00
https://sara.journalintime.com/Ma-cherie Ma chérie Il se passe un truc. Un truc qui fait que les choses m’arrivent. Les gens m’atteignent. Gus, Maguy, Manu, Thomess et Lermu... J’avais décidé de ne plus aller vers Manu pour l’histoire de la pension. Je ne le sentais pas convaincu. Aujourd'hui il revient vers moi. C'est toujours pas décisif, à vrai dire j’attends son message là. Je stresse. Et puis Maguy, je ne l’avais pas vraiment contactée depuis l’EVJF. J’ai pas osé. Elle m’a avoué la même chose hier soir. Cette nana m’envoûte. Perso je sens comme une ambiguïté entre nous, mais je suis peut-être la seule. Il se passe un truc. Un truc qui fait que les choses m’arrivent. Les gens m’atteignent. Gus, Maguy, Manu, Thomess et Lermu…

J’avais décidé de ne plus aller vers Manu pour l’histoire de la pension. Je ne le sentais pas convaincu. Aujourd’hui il revient vers moi. C’est toujours pas décisif, à vrai dire j’attends son message là. Je stresse.

Et puis Maguy, je ne l’avais pas vraiment contactée depuis l’EVJF. J’ai pas osé. Elle m’a avoué la même chose hier soir. Cette nana m’envoûte. Perso je sens comme une ambiguïté entre nous, mais je suis peut-être la seule. Et franchement, j’ai ce sentiment que c’est pas un hasard qu’on se soit retrouvée côte à côte et son mec en face… Franchement même moi j’me serai placée à sa place à lui. Le malaise était palpable. D’ailleurs j’ai eu un stress en arrivant devant le plan de table, de trouver la table des autres de l’orchestre et de ne pas y voir mon prénom. J’ai flippé. Et puis j’ai vu mon prénom, et le sien juste à côté, et mon cœur a fait un bond. Il est vrai aussi que je n’ai commencé à penser à elle que peu avant la cérémonie mais que dès lors je n’ai fait que la chercher du regard en m’infligeant un stress supplémentaire de ne finalement pas la voir du tout à ce mariage. Première fois qu’une fille me fait cet effet.

Toujours rien de Manu. J’ai un noeud au ventre.

]]>
2021-07-25T13:51:33+02:00
https://sara.journalintime.com/Pierre-de-Bali Pierre de Bali Hier Max m’a texté pour prendre de mes nouvelles. Il dit m’avoir trouvée bien pensive la veille et n’aimait pas me voir comme ça. Il est chou. Ca m’a quelque peu remonté le moral...avant d’me faire éjecter de la selle parc’que Sat vit dans une frousse totale ! Ça m’a mise vénère, c’était pas beau à voir. Lui ça l’a mis au carré, et ça c'était beau. Manu m’avait demandé de tout de même réfléchir à l’idée de mettre Sat en pension chez lui. Je liste : Pour Sat : herbe à l’année, nouveaux congénères, plus de congénères, plus d’espace, Hier Max m’a texté pour prendre de mes nouvelles. Il dit m’avoir trouvée bien pensive la veille et n’aimait pas me voir comme ça. Il est chou. Ca m’a quelque peu remonté le moral...avant d’me faire éjecter de la selle parc’que Sat vit dans une frousse totale ! Ça m’a mise vénère, c’était pas beau à voir. Lui ça l’a mis au carré, et ça c’était beau.

Manu m’avait demandé de tout de même réfléchir à l’idée de mettre Sat en pension chez lui. Je liste :

Pour Sat : herbe à l’année, nouveaux congénères, plus de congénères, plus d’espace, nouveauté (?).
Pour moi : Sat à l’herbe = Sat mieux dans sa tête, balades en forêt, nouvel environnement, apprentissage de l’élevage et du pâturage mixte, pas de crottin à ramasser, pas de frais de pension à priori.
Contre Sat : changement complet d’environnement, séparation de ses actuels congénères.
Contre moi : plus loin, mauvaises surprises éventuelles

Globalement il y a plus de pour que de contre. Le problème des contres c’est qu’ils peuvent très vite rendre l’expérience un calvaire pour moi, pour Sat et pour Manu. C’est pour ça qu’il se montre réticent. Mais aux pours peut s’ajouter le fait que je me sens plus à l’aise avec Manu, qu’il sera donc plus facile de communiquer avec lui. Je pense.

L’idée de venir en amont l’aider à s’occuper de ses chevaux me traverse tout juste l’esprit. Au moins je peux observer comment il se comporte avec eux, avec moi aussi. Je vais lui faire cette proposition.

S’il accepte, je vais devoir l’annoncer à Aline. Et ça c’est une autre affaire.

]]>
2021-07-19T21:04:00+02:00
https://sara.journalintime.com/Canard-laque Canard laqué J'ai envie de commencer par une phrase bateau du genre "je vais recommencer à écrire tous les jours" mais fuck that shit. Je me sens seule. Techniquement je le suis et ça me va. Fondamentalement je ne le suis pas vraiment. Je manque d'affection. J'ai vu Jo en manquer et en chercher il y a 2 semaines. Chez moi, chez la Forêt. Et je me suis vue en manquer aussi et vouloir en chercher maladroitement, et ne pas en recevoir par peur du rejet. Greg a pris ses distances. Et puis il y a cette bombe atomique que Gus a lâché sur moi, cette vision d'un nouveau voyage imminent. J'en ai très J’ai envie de commencer par une phrase bateau du genre "je vais recommencer à écrire tous les jours" mais fuck that shit.

Je me sens seule. Techniquement je le suis et ça me va. Fondamentalement je ne le suis pas vraiment. Je manque d’affection. J’ai vu Jo en manquer et en chercher il y a 2 semaines. Chez moi, chez la Forêt. Et je me suis vue en manquer aussi et vouloir en chercher maladroitement, et ne pas en recevoir par peur du rejet.

Greg a pris ses distances.

Et puis il y a cette bombe atomique que Gus a lâché sur moi, cette vision d’un nouveau voyage imminent. J’en ai très envie, voire besoin. Ça résonne en moi. En plus de cette idée de relocaliser Sat chez Manu. Le timing est parfait. Mon coeur me dit oui. Manu pas vraiment encore. Je pensais en parler avec lui hier soir mais le moment n’est pas arrivé. Sauf que j’ai besoin d’être fixée maintenant. Je pense l’appeler dans la semaine.

J’avoue aussi que j’ai pris une douche froide hier soir quand Daniel a dit préférer le type Jo que moi. Moi, encore apprêtée du mariage d’Emma, maquillée dans mes nouvelles compensées, ma belle robe aux papillons à laquelle j’aime ajouter une ceinture pour marquer ma taille. Jo, jean sale, droite comme un piquet, le visage marqué, les dents jaunies, quelques dreadlocks du haut de la tête jusqu’au bas du dos, le reste du crâne rasé, le pétard au bec. Hier soir, tout nous séparait. On a beau être nées un même jour, on ne peut pas être plus différente.

Certes, cette comparaison est basée sur l’apparence.

Moi, modérée, discrète mais présente, qui se prend au sérieux, polie, "pimpante et lumineuse".
Jo, têtue, stone, qui veut qu’on la prenne au sérieux, tactile, séductrice.

Ça m’a pris du temps pour pondre ces adjectifs.

En fait ce mal-être est une succession d’événements. Ça a commencé à la soirée chez Jo il y a 2 semaines où on m’a porté pas mal d’attention. La Forêt, ivre, notamment, avec cette phrase : "Elle est très belle et elle le sait pas". Ça m’a piqué. Tony avec ses paroles justes sorties de nulle part. Manu qui m’enlace en dormant. Jo qui cherche de l’affection en me caressant. Pierre qui me fait du pied sous la table. Je me suis sentie attirante, appréciée. Et puis, samedi dernier, Manu avouant que Jo, si elle goûtait moins sa bière à longueur de journée, serait un bon match pour lui. Lui aussi.

Je me compare à elle. Je vois les autres l’aimer et l’apprécier et je me sens mal-aimée.

Elle semble libre, marginale. Elle est cheffe de son entreprise, est seule décisionnaire, maîtrise son domaine, un domaine attirant qui plus est, qui rassemble. Et moi ?

Je l’admire. J’ai cette vision de moi dans cette situation et je galère à la rendre réelle. Le besoin s’en fait de plus en plus ressentir et je ne sais pas par quoi commencer…

]]>
2021-07-18T13:17:00+02:00
https://sara.journalintime.com/Bonnet-rouge Bonnet rouge Je relis nos échanges de textos avec Sylvestre et j'me trouve relou. Collante. Too much. En fait, quand j'aime un truc et que je le touche du bout des doigts, j'veux plus le lâcher quoi. Et j'ai tellement peur de le perdre que je fais tout pour le perdre. Depuis le début c'est comme ça avec lui. Je fais tout pour attirer son attention, pour lui plaire, résultat : il me fuit ! On est en train de textoter vite fait. Je ne m'attends à rien. Pour être honnête, je l'ai vu dimanche. En revenant de chez Dri, j'ai hésité à faire ce petit détour par chez lui, j'ai hésité jusqu'au Je relis nos échanges de textos avec Sylvestre et j’me trouve relou. Collante. Too much. En fait, quand j’aime un truc et que je le touche du bout des doigts, j’veux plus le lâcher quoi. Et j’ai tellement peur de le perdre que je fais tout pour le perdre. Depuis le début c’est comme ça avec lui. Je fais tout pour attirer son attention, pour lui plaire, résultat : il me fuit !

On est en train de textoter vite fait. Je ne m’attends à rien.

Pour être honnête, je l’ai vu dimanche. En revenant de chez Dri, j’ai hésité à faire ce petit détour par chez lui, j’ai hésité jusqu’au dernier moment, et puis j’me suis rappelée que c’est les vacances scolaires, qu’il n’était sûrement même pas là. Du coup j’ai tourné à gauche. J’ai ralentis en sortent du virage. Et là il était. Marchant sur le trottoir. J’ai paniqué. Complètement. J’ai fais une marche arrière et un demi-tour carrément inconscient dans ce virage. J’avais la trouille qu’il me voit. J’ai eu chaud.

]]>
2021-04-19T23:02:46+02:00
https://sara.journalintime.com/Carbon Carbon Hier était une journée productive malgré un départ lent. Courses, aspirateur, linge, Sat, banana bread (carbonisé), rempotage aussi. Aujourd'hui, là, je vais changer mes draps, aller voir Sat, et puis passer l'après-midi chez Dri faire des jeux. Vendredi j'ai discuté de Sat avec Aline. Évidemment elle se veut de bon conseil mais je n'ai pas la même vision qu'elle. J'ai un peu dramatisé le truc quand même. Je me mets en position d'infériorité avec elle. Elle a plus d'expérience avec les chevaux que moi. Pour autant j'arrive à de belles choses avec lui. En fait je me mets une Hier était une journée productive malgré un départ lent. Courses, aspirateur, linge, Sat, banana bread (carbonisé), rempotage aussi. Aujourd’hui, là, je vais changer mes draps, aller voir Sat, et puis passer l’après-midi chez Dri faire des jeux.

Vendredi j’ai discuté de Sat avec Aline. Évidemment elle se veut de bon conseil mais je n’ai pas la même vision qu’elle. J’ai un peu dramatisé le truc quand même. Je me mets en position d’infériorité avec elle. Elle a plus d’expérience avec les chevaux que moi. Pour autant j’arrive à de belles choses avec lui. En fait je me mets une pression de fou, je NOUS mets une pression de fou avec une putain de barre aussi haute que le ciel. J’arrête. Et c’est drôle parc’que hier avec Sat c’était super, et en plus Aline m’a annoncé qu’elle avait peut-être trouvé un endroit où on pourra les laisser brouter tout l’été.

L’autre jour j’ai eu un fou rire toute seule. Un vrai fou rire. Toute seule.

]]>
2021-04-18T08:48:07+02:00
https://sara.journalintime.com/Talking-body-and-listening-mind Talking body and listening mind Mon corps parle. Je commence à l'écouter. Je crois qu'il est gavé. Gavé de toute cette nourriture, toute cette masse que je lui impose de transformer tous les jours. J'ai beau le laisser en reste durant 16 heures, les 8 heures de prise de nourriture restantes sont de trop. Hier, trop de noix de cajou, trop de chocolat, trop de gâteau. Trop de sucre et pas assez d'eau. Résultat : 19h au lit avec une migraine. Aujourd'hui, encore trop. On a fêté l'anniv' de Maman. Apéro, baeckeoffe 2 fois, tarte aux pommes, chocolat. J'ai eu mal au bide. Un tour sur le trône et ça va mieux mais je Mon corps parle. Je commence à l’écouter. Je crois qu’il est gavé. Gavé de toute cette nourriture, toute cette masse que je lui impose de transformer tous les jours. J’ai beau le laisser en reste durant 16 heures, les 8 heures de prise de nourriture restantes sont de trop. Hier, trop de noix de cajou, trop de chocolat, trop de gâteau. Trop de sucre et pas assez d’eau. Résultat : 19h au lit avec une migraine. Aujourd’hui, encore trop. On a fêté l’anniv' de Maman. Apéro, baeckeoffe 2 fois, tarte aux pommes, chocolat. J’ai eu mal au bide. Un tour sur le trône et ça va mieux mais je sens que c’est fragile, la migraine n’est pas loin. Je vais boire un thé.

Je suis dans la pente montante. J’hallucine à quel point c’est compliqué d’me persuader que non je n’ai pas besoin de me resservir ou de picorer le chocolat des gosses. Plus de 20 ans d’addiction, de "trop", là, étalé, mis à la lumière, à reprogrammer. Oui Sara tu peux changer. Oui Sara tu peux prendre le contrôle. Oui Sara tu as peur. Essaie petit à petit, ça viendra.

Bon hier j’ai posé un lapin à Costa du coup. Je sais pas s’il s’en est aperçu puisque j’ai pas de nouvelles.

]]>
2021-04-11T17:25:00+02:00
https://sara.journalintime.com/Homere Homère Je pense à Lu. J'crois qu'il m'a bien eue : sur son profil FB il est indiqué qu'il est né en 99. Il n'a donc pas 17 ans. Pourquoi vouloir me le faire croire ? Haha ! J'aimais bien cette idée qu'il soit si jeune... Je l'ai invité à être mon ami. Il n'a toujours pas accepté. Je pense qu'il ne va que très peu sur FB. J'espère que c'est la raison. Je l'ai aussi trouvé sur SnapChat mais je n'ose pas l'ajouter. Peur du vent. C'est nul. J'ai quoi à perdre ? Allez, je l'ajoute. C'est fait. Et maintenant ? Je pense à Lu. J’crois qu’il m’a bien eue : sur son profil FB il est indiqué qu’il est né en 99. Il n’a donc pas 17 ans. Pourquoi vouloir me le faire croire ? Haha ! J’aimais bien cette idée qu’il soit si jeune… Je l’ai invité à être mon ami. Il n’a toujours pas accepté. Je pense qu’il ne va que très peu sur FB. J’espère que c’est la raison. Je l’ai aussi trouvé sur SnapChat mais je n’ose pas l’ajouter. Peur du vent. C’est nul. J’ai quoi à perdre ? Allez, je l’ajoute.

C’est fait. Et maintenant ?

]]>
2021-04-06T20:38:07+02:00
https://sara.journalintime.com/Inner-child Inner child J'écris à chaud, on vient juste de raccrocher. J'ai eu un flash. Je me suis vue, moi, enfant, 7 ou 8 ans, ma mère qui tente en vain de me faire dire quoique ce soit. Moi, fermée comme une huître. Incapable, physiquement, d'émettre un son. Me demandant si ma voix avait disparue ou pas. Ma mère qui crie, qui se retient certainement de me secouer, de me gifler. Et moi, telle une tombe, un poids lesté, immobile, immuable, comme si je faisais partie à part entière du canapé. C'est limite si je respire encore. Et les pensées qui m'assaillissent, qui rejoignent les propos de ma mère. J’écris à chaud, on vient juste de raccrocher.

J’ai eu un flash. Je me suis vue, moi, enfant, 7 ou 8 ans, ma mère qui tente en vain de me faire dire quoique ce soit. Moi, fermée comme une huître. Incapable, physiquement, d’émettre un son. Me demandant si ma voix avait disparue ou pas. Ma mère qui crie, qui se retient certainement de me secouer, de me gifler. Et moi, telle une tombe, un poids lesté, immobile, immuable, comme si je faisais partie à part entière du canapé. C’est limite si je respire encore. Et les pensées qui m’assaillissent, qui rejoignent les propos de ma mère. Mais parle putain. Dis quelque chose. Tu fais pitié. T’es ridicule. Cette situation est ridicule. Et puis au final t’es allée trop loin donc t’es obligée d’aller jusqu’au bout. Ça fait une demi-heure que t’as rien dit, que ta mère te hurle dessus, c’est pas maintenant qu’il faut l’ouvrir. Une fois ma mère au bout du rouleau partie dégueuler sa frustration ailleurs, j’osais même plus bouger. Je restais là, assise sur le canap', toujours comme cette putain de pierre tombale. Je crois que je priais pour disparaître. A cet âge je croyais en Dieu, je priais souvent. Prends-moi pitié, achève-moi, sors-moi de là.

J’ai réalisé aujourd’hui que j’étais toujours cette petite fille. Que rien, absolument rien, entre ces deux versions de moi à ces instants précis n’avait changé. Je suis toujours cette putain de tombe. Ce bloc de marbre. Impénétrable. Froid. Gelé. Dans un silence abyssal.

Sauf que je n’ai pas le même interlocuteur. Deux opposés même. Et pourtant ma langue ne se délie pas pour autant.

J’ai eu cette pensée que je m’auto-punissais. Je pense inconsciemment ne pas mériter l’écoute et la compréhension de Greg alors je m’enferme. A l’époque je pensais sûrement que ma mère ne me méritais pas. Et je ne faisais que le prouver.

Je me souviens même pas si je pleurais ou pas. Je crois pas. Je refoulais. A en avoir mal. On peut dire que c’est la seule différence…

]]>
2021-04-05T16:34:41+02:00
https://sara.journalintime.com/Mont-d-Or Mont d'Or Hier soir en regardant les derniers épisodes de GLOW (grosse frustration quant à la saison 4 annulée), j'ai repensé à c'que Greg me disait quant à sortir de ma zone de confort avec les mecs. Tex et Sam sont pas hyper attirants à la base, et pourtant Debbie et Ruth sortent avec eux. Ça fait quelques jours que le gars de Tinder me relance. Appelons-le Costa. J'crois que j'vais y aller. J'vais sortir de ma zone de confort. Après-midi en visio avec Greg aujourd'hui. Let us see. Hier soir en regardant les derniers épisodes de GLOW (grosse frustration quant à la saison 4 annulée), j’ai repensé à c’que Greg me disait quant à sortir de ma zone de confort avec les mecs. Tex et Sam sont pas hyper attirants à la base, et pourtant Debbie et Ruth sortent avec eux. Ça fait quelques jours que le gars de Tinder me relance. Appelons-le Costa. J’crois que j’vais y aller. J’vais sortir de ma zone de confort.

Après-midi en visio avec Greg aujourd’hui. Let us see.

]]>
2021-04-05T12:38:54+02:00
https://sara.journalintime.com/Mun Mun J'ai envie de raconter ces deux dernières soirées à l'internat. J'ai envie de raconter l'escapade en forêt mercredi soir et le bain de minuit dans la seule piscine du parc fonctionnelle. L'eau était à 12°C mais who fucking cares ? On était tellement insouciant. On était bien. Et puis les massages qu'on s'est fait dans la chambre de Lu. J'ai aussi envie de raconter l'urbex qu'on a fait hier soir. Comme dans un film : on y est allé à 7, arrivés devant la maison on se rend compte que la porte d'entrée est murée, pas d'autre entrée apparente, et puis des voix venant de l'internat J’ai envie de raconter ces deux dernières soirées à l’internat. J’ai envie de raconter l’escapade en forêt mercredi soir et le bain de minuit dans la seule piscine du parc fonctionnelle. L’eau était à 12°C mais who fucking cares ? On était tellement insouciant. On était bien. Et puis les massages qu’on s’est fait dans la chambre de Lu. J’ai aussi envie de raconter l’urbex qu’on a fait hier soir. Comme dans un film : on y est allé à 7, arrivés devant la maison on se rend compte que la porte d’entrée est murée, pas d’autre entrée apparente, et puis des voix venant de l’internat qui nous interpellent dans la nuit, résultat 3 prennent peur et se barrent dans la précipitation. Moi je veux absolument rentrer dans cette baraque abandonnée qui, je le vois à travers une vitre, regorge de trésors. Je décide de m’attaquer aux fenêtres. Je remonte un premier volet roulant accessible : fenêtre fermée. Un deuxième : bingo ! J’escalade le rebord de la fenêtre et m’engouffre dans l’inconnu. J’ai pas été déçue de cet urbex. J’ai même emmené quelques trésors avec moi… De retour à l’internat personne n’est chaud pour un bain de minuit bis. Sauf Lu. Je sais pas trop pourquoi il m’a suivie, mais il l’a fait, jusqu’au bout. On est resté plus longtemps que la veille dans cette eau glacée. On regardait les étoiles. Et puis on est rentré prendre une douche avant d’se retrouver dans sa piaule à se masser à nouveau.

Lu c’est un mystère. C’est sûrement ça qui m’attire chez lui. Ca et son côté "cassé", ou triste. Et puis ses gros bras… Sa maturité, son authenticité, son côté terre-à-terre, sa voix chaude. J’me rends pas bien compte que je ne le verrai plus. J’ai envie de croire que l’attirance était mutuelle. Il y a eu des signes. Même dans nos moments de tension où ses propos me donnaient le sentiment d’être une merde (au baby-foot). Il y a eu des signes hier soir, des touchers, des gestes, une phrase perdue ("J’ai envie d’te sauter dessus"). Des signes que j’ai ignoré par peur. Et puis par principe. Il a 17 ans et, me semble-t-il, une copine. Je n’avais pas envie de coucher avec lui. Vraiment. Mais l’embrasser, j’en fantasmais encore dans la douche avant.

Je manque d’attention, de chaleur, de proximité, d’intimité avec quelqu’un. Clairement. J’en rêve.

Première séance photo avec Sat dans l’objectif d’Aline aujourd’hui. Il s’est cabré de frustration au moins 10 fois. Ça fera des photos impressionnantes certes, mais d’un cheval malaisé, agacé, voire en colère. On verra ce que ça donne. Quand il se levait, c’est comme si je l’entendais crier. Ça bourdonnait dans mes oreilles, ou plutôt comme un silence assourdissant. J’arrivais à le sentir, à l’anticiper. Pour une fois je l’ai écouté, juste écouté.

]]>
2021-04-02T22:40:08+02:00
https://sara.journalintime.com/The-closet The closet Hier soir mon frère m'a fait son coming out. C'était pas la grosse surprise, je m'y attendais. Il m'a demandé des conseils pour amener le sujet aux parents. En fait pour moi, cette histoire de coming out, je trouve ça absurde. Aujourd'hui, fini le placard bien caché au 36ème sous-sol. Aujourd'hui, on peut dire "salut, voici Gérald, c'est mon mec", point. J'veux dire, on a pas besoin de se coller une étiquette "je suis gay" quoi. On présente la personne qu'on aime sans faire une annonce publique officielle qu'on joue pour l'autre équipe. Évidemment je suis pas dans le cas de mon Hier soir mon frère m’a fait son coming out. C’était pas la grosse surprise, je m’y attendais. Il m’a demandé des conseils pour amener le sujet aux parents. En fait pour moi, cette histoire de coming out, je trouve ça absurde. Aujourd’hui, fini le placard bien caché au 36ème sous-sol. Aujourd’hui, on peut dire "salut, voici Gérald, c’est mon mec", point. J’veux dire, on a pas besoin de se coller une étiquette "je suis gay" quoi. On présente la personne qu’on aime sans faire une annonce publique officielle qu’on joue pour l’autre équipe.

Évidemment je suis pas dans le cas de mon frère, je sais pas quelle pression cette situation peut faire subir. Mais je sais que mes parents se sont toujours montrés accueillants et compréhensifs. Okay ma mère a un côté raciste, qu’elle tente de cacher je soupçonne, mais elle n’a jamais rejeté personne (de front). Elle s’y fera.

Ce que je sais aussi, c’est qu’il a tort de penser qu’il leur "impose" ça. Non, il donne simplement une information sur lui et basta. Ce qu’ils en font, ce qu’ils ressentiront, c’est leur responsabilité, pas celle de mon frère. Et puis bon ce que les autres en pensent… au cul !

En tout cas je suis flattée d’être la personne du cercle familial proche à qui il en parle et demande conseil. Je suis fière de lui et je suis fière de moi d’avoir cette image de confiance à ses yeux.

Cette nuit j’me suis réveillée à 3h et depuis, plus moyen de dormir. Là j’viens d’avoir un petit choc parc’que j’avais complétement zappé qu’on changeait l’heure. Et puis dans mon insomnie j’me suis rendue compte que dimanche c’est Pâques, que j’ai proposé à la mif' de faire un chili con carne, et qu’en fait c’est ce dimanche que Greg et moi devions nous voir. Je vais donc lui proposer de décaler. Et puis en fait j’me suis dit que je vais même lui proposer de le faire à distance puisqu’il préfère qu’on ne partage plus de repas ni ne dévie la conversation de son travail. Sinon il ne pense pas pouvoir s’empêcher de parler de son amour pour moi, ce qui m’est insupportable. Autant dire que notre relation, là, elle est pas au beau fixe.

]]>
2021-03-28T08:16:00+02:00
https://sara.journalintime.com/Estime-de-soi Estime de soi J'ai un truc sous mon petit doigt de pied gauche depuis des années, comme de la peau dure qui parfois me fait mal. Honnêtement ça doit faire plus de dix ans que j'ai ce truc. De temps en temps je le lime. Ce soir, je ne sais pas d'où c'est venu ni pourquoi, mais j'me suis rendue compte que c'était sûrement une verrue plantaire. Je suis sujette à ces bestioles, j'en ai d'ailleurs toujours une sous ce même pied depuis des années mais elle ne me gène pas donc je ne m'en préoccupe pas. J'ai retrouvé de la pommade Cochon périmée depuis 2012. J'vais tenter. Aujourd'hui, en écoutant J’ai un truc sous mon petit doigt de pied gauche depuis des années, comme de la peau dure qui parfois me fait mal. Honnêtement ça doit faire plus de dix ans que j’ai ce truc. De temps en temps je le lime. Ce soir, je ne sais pas d’où c’est venu ni pourquoi, mais j’me suis rendue compte que c’était sûrement une verrue plantaire. Je suis sujette à ces bestioles, j’en ai d’ailleurs toujours une sous ce même pied depuis des années mais elle ne me gène pas donc je ne m’en préoccupe pas. J’ai retrouvé de la pommade Cochon périmée depuis 2012. J’vais tenter.

Aujourd’hui, en écoutant un podcast des Pieds sur Terre sur la route du retour de l’école, j’me suis rendue compte qu’il n’y a rien chez moi, à première vue, qui peut déplaire. J’ai deux bras, deux jambes, certaines n’en ont pas. J’suis ni trop petite ni trop grande, ni trop mince ni trop large, ni trop laide ni trop belle, ni trop bête ni trop intelligente, je suis curieuse, j’ai des centres d’intérêts divers et variés, j’ai un sens de l’humour, je suis relativement autonome et indépendante. J’veux dire : qu’est-ce qui peut me déplaire chez moi ? Mes kilos en trop ? Oh please, trouve autre chose ! Je suis typiquement une nana dans la moyenne. Ni trop ni pas assez. Je suis moyenne. Alors qu’est-ce qui m’empêche de m’aimer ? Mes comportements avec ma mère et parfois Sat ? Oh come on ! Tu n’arrêtes pas de te remettre en question Sara ! Give yourself a break ! Fous-toi la paix bordel ! Tu essaies, tu pratiques, tu expérimentes. Keep going ! Laisse-toi t’aimer pour changer. Laisse-toi te séduire. Laisse-toi te surprendre.

Sat me parle mais je n’écoute pas. Je crois que la clé est là. Je crois que le travail à faire est là. Il m’aime, il sait que je l’aime. Il est venu me rendre visite dans un rêve cette semaine. Quand j’me suis réveillée, il me manquait. Ca faisait longtemps que j’ai pas été aussi motivée d’aller le voir cet après-midi. Et il me l’a bien rendu.

J’ai commencé l’Estime de soi de Christophe André. Il décompose l’estime de soi en trois notions distinctes : l’amour de soi, la vision de soi et la confiance en soi. Ca me parle. En lisant je me rend compte que j’suis pas complètement à la rue à ce niveau-là, j’ai une certaine estime de moi tout de même. C’est probablement l’amour de moi qui pêche le plus. A détailler.

Je crois Sara qu’il est temps pour l’Auto-thérapie II.

]]>
2021-03-26T22:58:08+01:00
https://sara.journalintime.com/Levure-maltee Levure maltée Ce soir je me suis fait une quiche sans pâte aux légumes et munster, gratinée à la levure maltée. Je l'ai fait dans mon plat carré à lasagne. J'ai tout mangé. Tout. Le plat entier. Je me suis forcée pour le dernier quart. La journée avait pourtant bien commencée avec une séance de yoga matinale, chose sur je n'avais pas fait depuis un mois et dont je ressentais le besoin depuis quelques jours. Serait-ce une punition ? Un moyen pour moi d'avoir une "bonne" raison de m'en vouloir, de culpabiliser ? Comme si mon comportement de merde avec mes parents ne suffisait pas... Ce soir je me suis fait une quiche sans pâte aux légumes et munster, gratinée à la levure maltée. Je l’ai fait dans mon plat carré à lasagne. J’ai tout mangé. Tout. Le plat entier. Je me suis forcée pour le dernier quart.

La journée avait pourtant bien commencée avec une séance de yoga matinale, chose sur je n’avais pas fait depuis un mois et dont je ressentais le besoin depuis quelques jours.

Serait-ce une punition ? Un moyen pour moi d’avoir une "bonne" raison de m’en vouloir, de culpabiliser ?

Comme si mon comportement de merde avec mes parents ne suffisait pas…

]]>
2021-03-12T20:44:35+01:00
https://sara.journalintime.com/Pacey Pacey Il m'a souhaité une bonne nuit un soir cette semaine. Un soir où justement je n'arrivais pas à m'endormir. Je n'ai vu son message que le lendemain ou surlendemain mais je me disais que c'était une drôle de coïncidence. J'ai été tentée de lui répondre. Je le suis encore. Pourquoi ? Sûrement parce que ma vie sociale est plutôt minime en c'moment. Je suis en manque. Et forcément l'idée de me jeter sur ce qui vient me traverse. Mais je n'ai pas changé d'avis à son propos. I'm better off without him. J'ai fait un rêve ce matin ou hier matin où je couchais avec un total inconnu. Il m’a souhaité une bonne nuit un soir cette semaine. Un soir où justement je n’arrivais pas à m’endormir. Je n’ai vu son message que le lendemain ou surlendemain mais je me disais que c’était une drôle de coïncidence. J’ai été tentée de lui répondre. Je le suis encore. Pourquoi ? Sûrement parce que ma vie sociale est plutôt minime en c’moment. Je suis en manque. Et forcément l’idée de me jeter sur ce qui vient me traverse. Mais je n’ai pas changé d’avis à son propos. I’m better off without him.

J’ai fait un rêve ce matin ou hier matin où je couchais avec un total inconnu. Parfois dans les rêves, il y a des gens carrément improbables (Charlize Theron !), ou de vieilles connaissances, ou des gens qui font parti de ta vie actuelle, mais là c’était un gars que je n’avais jamais vu ! Bizarre…

En tout cas j’ai rêvé tous les matins cette semaine et je me réveillais avec de bons souvenirs, du coup j’me suis lancée dans l’interprétation onirique. C’est pas convaincant mais je persiste !

Sat a eu 15 ans cette semaine. Il a donc passé un tiers de sa vie à mes côtés.

]]>
2021-03-05T22:02:32+01:00
https://sara.journalintime.com/Couscous Couscous Depuis quelques semaines, j'ai décidé de ne plus acheté de viande. Plus du tout. C'est pas que j'en consommais vraiment beaucoup mais j'achetais encore du chorizo ou des trucs en promo de temps en temps. J'ai décidé d'arrêter complètement. J'en mange encore. Mais je n'en achète plus et donc n'en cuisine plus. Et là j'suis en train de déguster un couscous végétarien à ma façon et j'adore ! Hier je me suis auto-flagellée à propos de Sat. J'suis souvent injuste et dure avec lui. J'ai ce putain d'objectif en tête et quand je m'en éloigne ça me frustre. Et puis c'matin j'ai Depuis quelques semaines, j’ai décidé de ne plus acheté de viande. Plus du tout. C’est pas que j’en consommais vraiment beaucoup mais j’achetais encore du chorizo ou des trucs en promo de temps en temps. J’ai décidé d’arrêter complètement. J’en mange encore. Mais je n’en achète plus et donc n’en cuisine plus. Et là j’suis en train de déguster un couscous végétarien à ma façon et j’adore !

Hier je me suis auto-flagellée à propos de Sat. J’suis souvent injuste et dure avec lui. J’ai ce putain d’objectif en tête et quand je m’en éloigne ça me frustre. Et puis c’matin j’ai fait un rêve d’une araignée et d’une chèvre. Depuis un temps déjà j’ai cette idée que l’araignée est un de mes animaux totem. Et en cherchant les interprétations de tout ça, l’Univers me dit d’être patiente, que tout arrive à point nommé. Et aujourd’hui la séance avec Sat était super positive. J’ai espoir.

]]>
2021-02-28T17:48:55+01:00