People Always Leave

← Retour au journal

septembre 2009

Je m'aime plus.

J'aime plus ce que j'écris. J'aime plus ma façon d'être. J'aime plus comment je parle. J'aime plus la façon dont j'agis, dont je réagis. J'aime plus ma vie. J'ai toujours eu le plaisir de penser que j'étais quand même un peu originale. En fait c'était surtout pour me rassurer. Mais c'est fini. Je suis une fille tout c'qui a de plus banal. Je vais arrêter de déblatérer ma vie sur un site. Je vais arrêter de croire que quelqu'un me lit encore. Parc'que même si quelqu'un me lit avec ses yeux, personne ne me lit avec son coeur. Je vais arrêter de croire en l'amour et en l'Amour. (...)

Ma première fête.

Elle s'est assez bien passée dans l'ensemble sauf que pas mal de gens se sont fait chier parc'que pas mal sont venus plus tard. Ca m'a fait hyper plaisir de voir mes mecs. C'est un truc de fou comme ils me manquent. Y'a juste Dep' qui est pas venu. Vers minuit y'a mes parents et mon voisin qui otn débarqué. La honte mais on a bien rigolé. La honte c'est parc'que moi j'étais dans un état lamentable et que j'voulais pas qu'ils me voient comme ça. Mais bon, c'est fait. Mon père a dit que c'était moche à voir. Je sais bien, mais j'aime ne plus être moi parfois, ou justement l'être... (...)

Ange.

Ce matin il est revenu en me nommant la Solitaire. On a discuté tout le temps de la pause. J'ai tellement de trucs à dire que j'sais pas par où commencer... Il est Camerounais. Il est ici depuis bientôt un an seulement. Et il ne veut aucune excuse au sujet de ma non-intégration parc'que lui connait le racisme tous les jours et lui non plus ne connaissait personne en arrivant. Pour lui, que je sois une fille ne pose aucun soucis. Il suffit que je dise bonjour aux autres, que je leur raconte un p'tit truc de temps en temps, comme ça la prochaine fois ça s'ra p't-êt' eux qui me (...)

Fantôme...

- J'aimerais bien être une fille. - ... - J'aimerais bien être une fille, répète-t-il une fois à mes côtés. Comme ça je pourrais être avec toi, t'es tout l'temps toute seule. - En même une temps une nana dans un lycée de mecs... - Oui mais tu t'isoles. - Je suis un peu comme la brebis au milieu des loups. - Oui, mais tout dépend des loups... Après ça il est parti vers sa salle et moi vers la mienne, un sourire au coin des lèvres. J'avais jamais vu ce type avant. Je l'ai regardé une seule fois. J'me souviens d'ailleurs que ça m'avait étonné de constater que c'était (...)

Papa tousse trop.

Même après un lavage des poumons. Et moi je suis lassée, exténuée, fatiguée et sans aucune force... (...)

Meeting.

Ca y est, j'ai lancé l'idée. Plusieurs ont déjà répondu présent, sauf Saya. Dommage, parc'qu'en faisant plus connaissance avec elle, j'trouve que c'est une fille vraiment bien. Une autre fois peut-être. Par contre Dé fait une autre rencontre pour les autres joueurs de son coin début octobre. J'irai pas. Concours oblige. Et puis c'est trop dans pas longtemps, il m'faut un temps de préparation pour ça. La mienne se fera seulement au printemps prochain. Joker m'a appelé ce soir. Quel bonheur d'entendre sa voix ! On a discuté un peu moins de 20 minutes mais pfiou, ça m'a fait du (...)

Week-end.

Vendredi soir on a donc été au bowling avec la belle-famille de ma frangine. Comme d'habitude j'ai perdu (enfin j'ai quand même battu mon frère mais bon il est jeune, et en plus au début il me battait). Là-bas on a sifflé 2 bouteilles de champagne à 60 euros l'une. J'étais assez joyeuse, et j'me suis même bouffé sur la piste. Trop la honte ! Parc'qu'en plus, must du must, vers 23h y'a Laurent qui a débarqué ! J'ai rien compris au début. J'le vois venir vers moi, j'me dis "merde il est v'nu pour moi ou quoi ?". En fait non, il est v'nu jouer avec ses potes, juste à côté de (...)

Ecrit en vitesse.

Je poste ça maintenant parc'que j'ai peur d'oublier. Ce matin, à 8h12 : "En ce matin ensoleillé, le regard tourné vers l'Est, mes pensées dérivent vers une demoiselle au caractère bien trempé comme l'acier et au coeur bondissant. En ce jour célébrant sa venue ici bas, je ne peux que lui donner avec ces mots une part de cette tendresse particulière que je lui réserve...bon et doux anniversaire Sara^^". Hier soir j'arrêtais pas de me demander s'il allait oublier ou pas. A la limite j'm'en fous, ça aurait confirmé c'que j'pense. Mais non, il a été un des (dix) premiers à me (...)

"Ma poussière adorée"

Ce soir Papa m'a déposé à l'auto-école pour que je rencontre (enfin !) ma nouvelle monitrice et que je puisse (enfin !) reprendre la conduite. On a convenu une heure demain. Elle paraît très sympathique et tolérante. Elle a l'air d'aimer son métier, elle est très souriante. Je suis un peu rassurée. Puis j'ai rejoins Papa chez son pneumologue, il avait RDV. J'ai attendu dans la salle d'attente et quand il est arrivé avec la pneumologue j'me suis précipitée les rejoindre dans le bureau. "Alors ?". "Allergie à la poussière, ce qui a provoqué la sarcoïdose.". Forcément, mon (...)

Sarcoïdose.

"La sarcoïdose ou maladie de Besnier-Boeck-Schaumann (communément dénommée BBS) ou lymphogranulomatose bénigne est une maladie inflammatoire systémique de cause inconnue, qui atteint préférentiellement les poumons, mais peut atteindre n'importe quels autres organes. Généralement sans gravité, elle guérit spontanément dans la grande majorité des cas. Cependant, chez 20 % des malades, elle provoque des complications respiratoires menaçantes ce qui justifie un diagnostic précoce et un suivi régulier. Il n'existe pas à ce jour de traitement spécifique et les indications pour (...)

Rentrée.

Aujourd'hui, c'était ma rentrée dans mon nouveau lycée, avec ma nouvelle classe, mes nouveaux profs, etc. Comme les deux années précédentes, je me retrouve dans une classe de 9 avec 8 garçons. J'en connais un de vue. Il fait de l'accordéon et joue dans un orchestre concurrent mais pas meilleur que nous, musicalement. Mais lui est aussi chanteur et compositeur. Il m'a l'air sympathique et très intelligent. Je vais essayé de lui parler demain, pour savoir si au moins il m'a reconnu. Il s'appelle Guillaume. Sinon un des garçons est venu vers moi ce matin. On a un peu discuté. Il a (...)

Ma vie pour la tienne.

Magnifique film, très touchant, blindé d'émotions et de scènes émouvantes. J'ai jamais autant pleuré pour un film je crois. Papa aurait une fissure de la plèvre, la membrane qui délimite les poumons du thorax. J'sais pas trop encore si c'est très grave, mais je ne pense pas sinon le pneumologue se serait un peu plus inquiété que ça, non ? Bon en tout cas il va continuer les examens pour trouver d'où ça vient. Allez, on garde son calme. Tout ira bien. Week-end sympathique globalement. Plus long que le dernier, j'en ai plus profité aussi. Hier première repet' de la nouvelle (...)

Jalousie.

Jean va être papa. Jean va avoir un gosse alors qu'il est lui même encore un gamin. Jean a fait l'amour avec elle sans capote et a éjaculé dans son vagin. Et elle ne prend pas la pilule. Après ça elle a osé penser à avorter. Mais finalement ils pensent pouvoir être une famille heureuse. Je les juge sans aucun droit, sans aucun fondement finalement. Je suis ingrate, hyppocrite et jalouse. Mais mon Dieu, ça fait à peine 3 mois qu'ils sont DE NOUVEAU ensemble. Où croient-ils aller comme ça ? C'est bien la dernière chose qu'il fallait à Jean. Oh oui, je le pense sincèrement. (...)

Resto.

Bon ben ce resto était vraiment bien sympa. J'suis arrivée la première. J'me suis assise à la table et la serveuse m'a proposé un apéritif mais j'ai préféré attendre les autres. Pendant ce temps j'ai envoyé un texto à Chou le félicitant de son admission au cycle ingé. J'lui ai même mis un smiley dedans, et tout c'que j'reçois en guise de réponse c'est "Merci". Bon ben OK. En gros c'est sympa mais tu m'saoule quoi. J'ai donc pas insisté. T'façon hier soir il avait pas l'air de vouloir me parler non plus donc voilà... Enfin bref, les autres sont arrivés, sauf Jul' et Coco (...)

Il me manque...

...juste un peu de maquillage et je suis prête. Ce soir Mimi nous a donné RDV au resto pour un dernier moment avec elle, avant son grand départ. Snif...! J'espère que j'vais pas la perdre de vue quand même, j'adore cette fille, et c'est une de mes plus vieilles copines. Je raconterai surement la soirée en rentrant. Aujourd'hui fut une bonne journée. Je commence à m'intégrer bien dans l'équipe. J'ai déliré avec Manu aujourd'hui parc'qu'il mesurait n'importe quoi. Il m'a bien fait rire. Et puis ils sont vraiment tous sympa dans l'équipe, y'en a pas un de vraiment différent ou (...)

"Come as you are"

Hier soir j'ai cassé mon bracelet. Celui que j'ai acheté chez Jacynthe au Canada. J'm'étais dis que quand il se brisera, c'est qu'il était arrivé quelque chose à Olivier. C'est absurde je sais bien, m'enfin, j'avais pas prévu qu'il se casserait aussi vite. J'ai tout d'même pensé très fort à Olivier, espérant qu'il est heureux de l'autre côté de l'océan. J'vais essayer de le réparer. J'ai gardé les perles. Voilà bientôt 15 jours que je travaille chez K. 15 jours... Pffff...! En plus ce soir j'suis rentrée avec le bus des collégiens. Y'avait des gamines de 5ème qui se (...)

La routine...

Elle s'installe tout doucement la maline, faisant comme si on l'avait pas vue. Mais je la remarque, de jour en jour. Parc'que finalement ils se ressemblent tous. Auto, boulot, dodo. Pffff...! Moi qui voulais tout sauf ça dans ma vie. Mais bon, je me dis que c'est un cap à passer. Ca ne peut pas durer éternellement. Mais plus j'y pense, plus j'me dis que j'm'y f'rais pas à ces journées identiques. Viv'ment les cours... Ce soir, Saya est venue me parler sur MSN. C'est tellement rare que j'en étais choquée carrément. En fait j'ai vite su pourquoi : elle aussi voulait que je les (...)

Messti.

P'tit dej' en famille c'matin. Ca f'sait longtemps mais c'est pas désagréable. Et puis à 14h c'est Jo qui m'a emmené à Mar parc'que mes parents étaient invités à manger chez les voisins et que lui t'façon devait chercher sa copine au Mc Do. C'est pas qu'j'l'aime pas Jo, mais j'ai pas aimé quelques comportements qu'il a eu avec moi, du genre me répondre par son index quand j'lui disait salut. Soit, il plaisantait, mais moi ça m'faisait pas rire, étant donné que sa copine était à côté. Faut pas m'prendre pour une débile non plus. T'façon à la limite c'est son problème, (...)

L'Abominable Vérité

Sacré bon film ! On a bien rigolé. J'suis épatée de comment les comédies arrivent à être vraiment drôles en c'moment. Ca m'donne encore plus envie d'aller au ciné. Bon bien sûr ce genre de film où tout fini bien et où Cupidon a encore bien frappé me fait rêver. Jamais il ne m'arrivera un truc comme ça. J'l'ai encore dit à ma frangine ce soir : elle elle a eu d'la chance, à 18 ans elle était d'jà quasi mariée, encore maint'nant 2 ans après, et moi j'vais en chier. J'le sens. J'ai toujours cru au Prince Charmant. Je sais qu'il est là quelque part mais soit il a pas (...)

J'ai craqué.

Il était là, sur MSN. J'm'étais dit que s'il restait après 20h j'me connecterai. Ben il était encore là, donc j'me suis connectée et je suis allée lui dire bonsoir. Moi ! Qui l'eût cru... J'en avais marre de me torturer. On a parlé de tout et de rien. Il a retrouvé un job de pion et a trouvé un appart' en ville. Il est un peu fauché mais très occupé en c'moment, avec son déménagement, ses paperasses à faire... Apparemment même plus de temps pour voir ses amis. J'me suis retenue de parler d'Elle... Et puis j'lui ai parlé de mon expérience au Canada, de Jacynthe et (...)

Trop deg' !

J'ai appris ce soir que Carole avait annulé sa fête d'anniv' prévue samedi dernier pour finalement faire une soirée resto et boîte. Et bien sûr elle m'a pas invité... Moi j'croyais qu'on était pote, ben apparemment j'me trompe. Pffff...! Ils étaient une vingtaine en plus. Même Hélène était invitée ! Enfin bon normal Alex fêtait son anniv' avec elle et Hélène est une bonne pote à lui. M'enfin sur l'coup j'étais vénère quand même... Depuis toujours j'ai toujours ce sentiment que Carole m'aime pas. Ben j'crois qu'là c'est clair. Elle a loupé son permis aujourd'hui en (...)

Je travaille.

Ca fait bizarre. Surtout quand je suis partie ce soir, avec mon sac et ma boîte à chaussure sous le bras, en passant le portique avec mon badge. J'avais presque l'air d'être là depuis toujours alors que c'était mon premier jour. Bon, j'vais pas raconter les détails. L'équipe est vraiment bien. Jack m'a fait visiter la moitié de l'usine aujourd'hui. A chaque ouvrier c'était le même discours : "Bonjour voici la nouvelle stagiaire qui sera avec nous pendant 2 ans." J'ai serré au moins 50 mains, dont 15 toutes crasseuses, hihi ! Mais ça m'plait. J'ai un bureau, avec un PC et une (...)