People Always Leave

← Retour au journal

février 2015

Found.

Aujourd'hui j'ai un peu les boules. Tout va trop bien. J'ai peur du retour de flamme une fois encore, je reste méfiante. Au taf tout baigne. Aujourd'hui j'ai envoyé mes premières assiettes préparées toute seule. Sous l'oeil bienveillant de Fletch bien sûr, mais quand même, comme une Chef. Honnêtement j'm'attendais pas à cuisiner. J'pensais être embauchée pour la plonge mais Ty m'a direct mise derrière les fourneaux. J'adore ! J'me disais à moi-même que ça tombe vraiment bien vu mon retour imminent à BDS. Hans va être content. Et les parents vont halluciner j'pense. Demain (...)

Flatmate wanted.

Aujourd'hui c'est sûr j'ai la crève. Ça saoule. J'me bourre d'Ibuprofène mais j'crois qu'ça sert à que dalle. J'ai rien d'autre t'façon. Bon. Ma journée d'essai s'est plutôt bien passée. Le patron et le cuistot sont contents. Faut dire que j'suis direct rentrée dans l'vif du sujet en cuisinant les oeufs brouillés et les pancakes. A la fin du service j'avais l'impression qu'ça f'sait 3 s'maines que j'bossais là haha ! Tant mieux j'ai envie d'dire. Le cuistot est un gars marrant. J'me suis fendue la poire à plusieurs moments. Le patron a même dit qu'ça f'sait plaisirs (...)

I wanna settle down.

Aujourd'hui fut une journée très chaude mais putain de productive. Levée, p'tit-dèj, habillée et puis partie en ville chercher d'l'argent pour payer le camping. Ensuite j'ai pris une p'tite douche et me suis habillée et coiffée correctement pour me rendre ensuite à la bibliothèque où j'ai pondu un super CV que j'ai ensuite distribué à quelques restos et cafés du coin. Beaucoup de positif et un essai demain. Génial quoi. Ça cherche ici parc'que les backpackers ne s'arrêtent pas ici, ils vont à Queenstown. Dommage pour eux. Ou plutôt tant mieux pour moi. J'adore déjà cette (...)

Wanaka.

Aujourd'hui j'suis à Wanaka. Un couple local m'a pris hier à Fox Glacier. On a roulé genre 3 ou 4 heures. Un couple de retraités aisés. Donc la clim' au taquet. Résultat j'suis malade et j'me suis tapé un mal de crâne hier. Dans la voiture même. Mais j'ai plutôt bien géré j'trouve. J'me suis assoupie genre pendant une heure. Après ça allait mieux. J'crois même pas qu'ils ont capté, le vieux mataient même pas dans son rétro. Bref. J'me suis dit que j'allais commencer à chercher du taf aujourd'hui mais non, j'ai pas foutu grand chose. Bon t'façon il m'faut des CV et la (...)

Mémo #4

Aujourd'hui je suis à Arthur's Pass. Ce fut un peu laborieux pour y arriver. Faire du stop à 17h sous la pluie. Mais bon finalement j'y suis. Faudrait que j'parle de mes chauffeurs un peu. C'matin un jeune de 19 ans qui se rendait chez l'dentiste avec une planche de surf en travers de la bagnole. Super sympa et super mignon. On partageait le même avis sur la technologie, les villes et le concept de la vie en général. Un bon gars. Avant-hier un commercial super marrant. En général j'les aime bien ceux-là. Ils cherchent un peu d'compagnie sur la route alors ils prennent les pouceux et (...)

Westport.

Aujourd'hui j'suis à Westport. La nuit dernière j'étais à Murchison chez Adrienne, une instit' à la retraite rencontrée le matin même en allant marcher au Mont Robert. Le contact est passé direct quand elle a commencé à me parler de ses voyages à travers l'Europe, l'Amérique du Sud et surtout quand elle a mentionné son passage sur l'Antarctique. Notre échange a été coupé court parc'que moi j'allais marcher et elle devait continuer avec Drew vérifier les pièges à rats, opossums et autres vermines. C'est à la hâte qu'elle m'a filé son adresse en me disant que ça serait (...)

Interisland.

Aujourd'hui j'suis sur l'ferry en direction de l'île Sud. J'sens qu'ça va m'plaire. D'autres voyageurs et surtout les locaux ne m'en ont dit que du bien. J'ai l'temps en c'moment donc je pense. J'repense à la conversation que j'ai eu avec le pêcheur à la mouche de Nice. On parlait de cette phrase qui clôture le fameux Into the wild, qu'on était pas d'accord dessus. C'est sûr que souvent j'me dis que j'aimerais que quelqu'un soit avec moi quand j'vois un truc beau ou fou, c'est sûr que quand tu te rapelles des souvenirs avec quelqu'un d'autre ça fait chaud au coeur, ça fait ne pas (...)

One, two, one two three four !

Aujourd'hui j'suis à la librairie de Wellington. Il fait super beau mais j'en profite pas. Je matte des vidéos sur Youtube. De Sia, de Shia LaBeouf, des derniers Grammy Awards. Pathétique. Shia LaBeouf, ce gars, est un artiste. Un vrai. Je kiffe ce gars. Dans tous les sens du termes. Ses prestations dans ses derniers films, comme Lawless et Fury, m'ont laissées émues et sans voix. Ce gars ne joue pas, il vit ses rôles. J'admire. Ce qu'il fait à côté j'suis pas toujours fan, mais c'est un homme, ni plus ni moins. Il est pas l'premier à se bourrer la gueule et frapper un flic. Il (...)

Wellington.

Aujourd'hui, ben la dernière fois j'voulais vraiment m'y r'mettre mais bien sûr mon téléphone m'a laché à c'moment-là. Bon le réparateur m'a trouvé une solution de secours. Pfff... Vraiment marre de cette technologie à la noix ! Oui parc'qu'en plus j'en aurais eu des choses à raconter. Comme ce Français pêcheur à la mouche qui m'a reappris la philosophie. Encore un de ceux qui me pousseront à dépasser mes limites. Et puis j'ai skypé avec la famille c'matin. Ça f'sait depuis Noël. C'était vraiment cool. Ça a fait du bien. Bon j'me remets en public et je redeviens (...)