People Always Leave

← Retour au journal

novembre 2014

Parnell.

Aujourd'hui je vis un peu comme une clocharde. J'ai un toit sur la tête tous les soirs certes, mais mes vêtements sont dégueu', puent. Je prends une douche presque tous les jours mais quand tes fringues n'ont pas été lavés en au moins deux semaines... Haha j'suis dans la rue, Vulcan Lane, j'attends Vince avec qui j'vais prendre un café et là deux jeunes me proposent de goûter de la bouffe mexicaine pour promouvoir un nouvel établissement de bouffe mexicaine. Sara la clodo qui crève la dalle parc'que trop ful de s'acheter d'la bouffe correcte ne dit pas non ! Je marche dans la rue, (...)

Auckland.

Aujourd'hui, oui, je suis blasée. J'sais pas pourquoi. J'arrive pas à être heureuse pour moi-même. J'comprends pas. J'ai l'impression de ramer, de faire du sur-place. Je voudrais être dans 5 ans. Hier soir j'suis allée au pub où Vince bosse. Ca nous a fait bizarre de nous revoir. Il a eu l'impression d'être de nouveau en Australie. Il m'a payé une bière. Me suis posée au comptoir et le local d'à-côte s'est mis à me parler...en français ! Le gars, bien dans la 70aine j'pense, il a appris tout seul à parler français. Et puis pas des banalités ! Il m'a parlé des villes qu'il (...)

This is the end.

Aujourd'hui, il y a deux ans jour pour jour, je démarrais ma nouvelle vie. Aujourd'hui j'en entame un nouveau chapitre. Nouveau cycle. A Townsville j'me suis retrouvée toute seule. J'suis allée sur Magnetic Island. Là-bas j'ai rencontré un Normand et un Marseillais qui allaient aussi à Cairns. Ils m'ont pris avec eux dans leur van et on a passé quatre jours merveilleux ensemble. Pour bien finir. Décidément rien à regretter. Je suis maintenant à Brisbane où j'ai atterris il y a peu de Cairns, en attente de mon vol pour Auckland. Deux ans. Deux années ont passé. Je sais pas trop (...)

Townsville.

Aujourd'hui je suis à Townsville. On a laissé la Bretonne à Airlie Beach ce matin et ils vont me laisser ici demain. Ash n'a plus d'tune, il veut écourter le road trip et arriver à Cairns demain. Je finis donc en solo. Pas plus mal. J'ai comme un mauvais présentiment. Depuis que j'suis revenue en fait. Comme si j'avais plus l'goût d'être là et de faire c'que j'fais. Comme si j'me forçais. Complètement naze. Mais j'arrive pas à déterminer si c'est vrai ou pas. Peut-être juste un gros ras-l'bol de l'Australie. En espérant que la NZ sera différente. Mais c'est comme si j'avais (...)

Airlie Beach.

Aujourd'hui on s'est posé dans un caravan park histoire de prendre une vraie douche et laver des fringues. Après 3 jours de rando en autonomie sur Fraser Island et des pics de chaleur d'au moins 35 degré, c'était décrassage plus qu'autre chose. Ma seule alliée vient d'me dire qu'elle veut peut-être nous larguer. Cool. Si elle fait ça c'est déprime assurée. Bon sinon avec le Parigot j'étais au bord du craquage mais aujourd'hui j'ai fais un effort et tenté un pas en terrain d'entente. Ça a été. On attend les mecs qui sont parti acheter d'la picole. Pas trop inspirée. Je (...)

Hervey Bay.

Aujourd'hui, putain de merde, toujours la même rengaine. Achille il s'appelle. J'me suis dit qu'avec un nom pareil il ne pouvait qu'être beau, intelligent et bourré d'humour. Ben nan. Le boulet par excellence. Mais si tu sais. Le gars qui place quinze fois moi et je dans une même phrase. Le gars qui place pas deux minutes de silence. Le gars qui dit ouvertement que les gonzesses lui disent merci une fois qu'il les a niquées. Le gars qui veut faire des jeux dans la voiture genre un dit une lettre et puis le suivant en dit une autre etc jusqu'à c'que ça forme un mot. Le gars qui lit à (...)