People Always Leave

Bisou dans l'cou.

Ca vient d’où cette tradition de fêter son anniversaire ? C’est vraiment d’la merde. Au boulot ils vont m’en vouloir si j’ramène pas des trucs à bouffer. Ca fait depuis 13h30 que j’m’attele à la tâche, et mes cookies ont un goût bizarre, mon gâteau tire une tronche de 6 pieds d’long et j’sais pas encore si j’vais réussir mes mini-cakes à la banane. Pfffff...! ! Ras-l’cul.

Le pire c’est ma daronne qui fait la gueule. Ca commence sérieusement à m’gaver. Elle gueule tout l’temps pour un rien. Hier soir ils d’vaient v’nir avec nous chez Estelle, et finalement elle voulait plus. Elle nous a même pas prév’nu. Et du coup mon père voulait pas v’nir sans elle. Donc on s’est r’trouvé à 3. J’leur ai dit qu’ils auraient au moins pu prévn’ir, parc’que c’est les premiers à gueuler quand les autres préviennent à la dernière minute, et eux le font pas du tout. Enfin franchement ils m’ont vraiment énervée ! Et puis elle est fâchée d’puis hier parc’que j’avais pas fait le ménage. Mais elle sait pas qu’le matin j’étais allée faire les courses et l’après-midi on a monté le chapiteau pour l’expo. Elle a vu qu’j’étais d’vant l’PC quand elle est rentrée alors qu’c’était l’bordel dans la barraque et ça l’a saoulée. Pour rien quoi… Enfin j’sais pas putain, ça fait 19 ans qu’c’est comme ça. On s’fait une raison au bout d’un temps nan ? Enfin bref.

J’commence à penser qu’un d’ces 4 elle va péter un plomb et me virer d’la barraque. Qu’est-c’que j’vais faire ? J’vais squatter chez ma frangine mais ça va vite devenir invivable. Faudra que j’me trouve une colloc'. Encore des sous qui vont partir tous les mois. Enfin, j’suis pas à plaindre mais ça m’fout sérieusement les j’tons.

Pas d’nouvelles de Reiss. J’lui ai envoyé un texto cette nuit quand ma frangine m’a raconté que j’lui avais fait des bisous dans l’cou. La honte… Elle m’a dit d’autres trucs dont j’me souviens absolument pas. C’est grave…