People Always Leave http://sara.journalintime.com/ Until They Come Back. fr 2017-04-24T00:53:07+02:00 http://sara.journalintime.com/Ano Ano Il y a Ano au taf avec qui j'm'entends bien. Depuis le début on se cherche. Pour moi c'était de la rigolade. Et puis à force d'entendre qu'il me trouve canon et ses p'tites avances vaseuses, hier j'me suis lancée. Le gars m'a carrément rembarré. Ben ouais il a une meuf. Du coup j'lui ai dit qu'j'étais déçue. Comme par hasard, dans la foulée, Flipper me sort qu'elle croyait qu'on était ensemble. Comme par hasard Enrico nous sort aujourd'hui qu'on ferait un beau couple. J'sais pas moi, jeudi dernier j'racontais encore à Bauer que tout ça ça m'intéressait pas. Et maintenant j'sais Il y a Ano au taf avec qui j’m’entends bien. Depuis le début on se cherche. Pour moi c’était de la rigolade. Et puis à force d’entendre qu’il me trouve canon et ses p’tites avances vaseuses, hier j’me suis lancée. Le gars m’a carrément rembarré. Ben ouais il a une meuf. Du coup j’lui ai dit qu’j’étais déçue. Comme par hasard, dans la foulée, Flipper me sort qu’elle croyait qu’on était ensemble. Comme par hasard Enrico nous sort aujourd’hui qu’on ferait un beau couple. J’sais pas moi, jeudi dernier j’racontais encore à Bauer que tout ça ça m’intéressait pas. Et maintenant j’sais plus quoi penser quand Flipper me dit qu’Ano s’en mord les doigts, qu’il a pas arrêté d’y penser hier soir et qu’ça le f’sait chier de m’avoir fait mal au coeur. En même temps j’voudrais pas qu’il la largue pour moi, j’me sentirais trop "obligée". Et puis oui ça m’fait peur quand Flipper me d’mande : "Tu dirais quoi s’il te d’mandait de sortir avec lui ?". Ça fait pas trop gamin ?

]]>
2017-04-24T00:53:07+02:00
http://sara.journalintime.com/It-s-been-a-year It's been a year Ce soir est passé l'émission RDV en Terre Inconnue en Australie. Je savais qu'ils partaient à la rencontre des aborigènes dans les Kimberley donc je ne voulais pas le rater. Au début j'étais un peu déçu de voir que Gary n'est pas un abo pure souche et que ça se passait dans les Kimberley que je ne connais pas, sur la côte. J'étais loin d'me douter qu'ils allaient ensuite se rendre à Derby dans la communauté Mowanjum, au bord de la Gibb River Road sur laquelle j'ai vécu pendant 9 mois, à 10 ou 15 km de là ! Quelle émotion ! Ça m'a replongé dans cette vie antérieure, dans Ce soir est passé l’émission RDV en Terre Inconnue en Australie. Je savais qu’ils partaient à la rencontre des aborigènes dans les Kimberley donc je ne voulais pas le rater. Au début j’étais un peu déçu de voir que Gary n’est pas un abo pure souche et que ça se passait dans les Kimberley que je ne connais pas, sur la côte. J’étais loin d’me douter qu’ils allaient ensuite se rendre à Derby dans la communauté Mowanjum, au bord de la Gibb River Road sur laquelle j’ai vécu pendant 9 mois, à 10 ou 15 km de là ! Quelle émotion ! Ça m’a replongé dans cette vie antérieure, dans cet état d’esprit, dans ce rêve. Et je me rends compte que ça fait un an que je suis rentrée et que je vis toujours au jour le jour, ou presque.

Je songe sérieusement à aller voir quelqu’un pour évacuer ma colère. Elle devient vraiment pesante et écrire ici ne me suffit plus visiblement.

J’me dis qu’c’est pas tant le voyage qui m’a changé, mais peut-être bien le Retour…

]]>
2017-04-19T00:02:56+02:00
http://sara.journalintime.com/Ownership Ownership Je suis donc officiellement propriétaire. Sat est désormais sous ma responsabilité. Eric a finalement consenti à me le vendre, non sans un joli coup monté comploté par Papa et moi. Si c'est c'qu'il fallait... Ce qui est fait et fait. Maintenant je sais pourquoi j'y vais tous les jours. J'me sens plus libre, même si ma conscience en a pris un coup. Et oui, s'il fait du grabuge, c'est moi qui paie... J'ai commencé à lire les Quatre accords toltèques. Dix doit lire le Cinquième sous la demande de son acupuncteur. Elle m'a appelé ce soir vers 17h me demandant si je comptais venir. Je suis donc officiellement propriétaire. Sat est désormais sous ma responsabilité. Eric a finalement consenti à me le vendre, non sans un joli coup monté comploté par Papa et moi. Si c’est c’qu’il fallait… Ce qui est fait et fait. Maintenant je sais pourquoi j’y vais tous les jours. J’me sens plus libre, même si ma conscience en a pris un coup. Et oui, s’il fait du grabuge, c’est moi qui paie…

J’ai commencé à lire les Quatre accords toltèques. Dix doit lire le Cinquième sous la demande de son acupuncteur.

Elle m’a appelé ce soir vers 17h me demandant si je comptais venir. J’lui réponds que j’étais déjà passée. Elle me dit alors qu’elle devait aller à la pharmacie mais qu’elle irait en vélo du coup, même si le petit dort. J’la laisse faire, on raccroche. Elle me rappelle 5 minutes après pour me dire que son vélo avait un problème, qu’elle était obligée de rentrer. J’ai pas réfléchi plus longtemps, j’lui ai dit que j’venais. J’suis donc allée la chercher pour l’emmener à la pharmacie le temps qu’le p’tit dormait. J’me dis qu’elle a pas beaucoup de gens autour d’elle sur qui compter, que j’préfère qu’elle m’appelle moi qu’un autre si elle a besoin d’aide. Elle le mértie bien.

]]>
2017-03-09T23:47:29+01:00
http://sara.journalintime.com/3gqb-Controversee Controversée Ce matin, énième réunion du personnel, énième mise au point, énième nouvelle règle. Déjà, comme j'suis arrivée la dernière et que j'me suis mise tout en bout de table à côté de Aii et qu'le Patron m'a demandé d'm'asseoir à côté d'lui, j'ai bien compris qu'ça allait être pour ma pomme. Ben ouais, j'me suis pris des remarques, même si "personne n'était visé". En même temps j'étais la seule du personnel de salle présente... Et puis fin de réu, j'vais pour ramener le linge sale à la lingerie, le Patron me choppe et me demande de venir le voir dans son bureau. Je Ce matin, énième réunion du personnel, énième mise au point, énième nouvelle règle. Déjà, comme j’suis arrivée la dernière et que j’me suis mise tout en bout de table à côté de Aii et qu’le Patron m’a demandé d’m’asseoir à côté d’lui, j’ai bien compris qu’ça allait être pour ma pomme. Ben ouais, j’me suis pris des remarques, même si "personne n’était visé". En même temps j’étais la seule du personnel de salle présente…

Et puis fin de réu, j’vais pour ramener le linge sale à la lingerie, le Patron me choppe et me demande de venir le voir dans son bureau. Je monte et là il me sort tout en vrac :

Sara il faut vraiment que vous arriviez à temporiser votre comportement, que vous lâchiez prise, que vous arrêtiez de tout prendre sur vous. Vous êtes amenée à évoluer. Je le sais, un jour vous allez être chef de salle, c’est sûr, vous en avez les capacités. Vous êtes controversée dans la société mais je sais que vous êtes assez intelligente pour faire c’qu’il faut. Je me trompe rarement sur les gens. C’est un conseil que j’vous donne, et j’en donne pas à tout l’monde. J’ai conseillé des présidents vous savez. J’aime les gens qui ont du caractère mais il faut apprendre à vous temporiser.

Va savoir c’qu’il veut vraiment dire. Ca m’énerve ce genre de discours parc’que ça te laisse rêveur alors qu’le gars en a rien à battre. J’ai rien dit et il a rigolé. Bon c’est pas texto c’qu’il a dit mais en gros c’est ça.

J’suis claquée ce soir. Mentalement fatiguée.

]]>
2017-03-03T23:47:00+01:00
http://sara.journalintime.com/Room Room J'me sens presque comme dans un groupe de gens où avant j'étais considérée comme la grande gueule et où, maintenant, après deux mois d'absence, j'ai presque peur de prendre la parole. Je sais toujours pas trop quoi dire. J'ai pas forcément envie d'écrire là maintenant. J'me force un peu parc'que j'espère que ça va me remotiver. Je sais à quel point ça aide. Je sais que j'en ai besoin. Je reviens du resto indien avec Tantine. C'était pas c'que j'pensais qu'ça allait être. Mais on a un peu vidé nos sacs j'ai l'impression. Je reste vague intentionnellement, pas envie de J’me sens presque comme dans un groupe de gens où avant j’étais considérée comme la grande gueule et où, maintenant, après deux mois d’absence, j’ai presque peur de prendre la parole.

Je sais toujours pas trop quoi dire. J’ai pas forcément envie d’écrire là maintenant. J’me force un peu parc’que j’espère que ça va me remotiver. Je sais à quel point ça aide. Je sais que j’en ai besoin.

Je reviens du resto indien avec Tantine. C’était pas c’que j’pensais qu’ça allait être. Mais on a un peu vidé nos sacs j’ai l’impression. Je reste vague intentionnellement, pas envie de m’étendre ce soir.

J’ai mille choses à faire et tout c’que j’fais c’est me plaindre du manque de temps.

]]>
2017-03-03T00:32:12+01:00
http://sara.journalintime.com/MMXVII MMXVII La vie c'est dingue, la vie c'est fou. J'ai quitté l'hôtel vendredi dernier et j'ai pris mon poste de serveuse dans la foulée. Hier était mon premier jour de repos depuis...Noel ? Bon, au resto ça commence pas mal. On a toujours des problèmes d'organisation mais ça va venir. C'est le début après tout. Par contre j'ai déjà un p'tit goût amer dans la bouche dû au discours du patron samedi soir en pointant DEUX FOIS devant tout l'monde mon stress et ma panique évidente. Ensuite, le Chef, d'entrée d'jeu, se la joue familier à m'faire des sous-entendus graveleux voire des avances La vie c’est dingue, la vie c’est fou.

J’ai quitté l’hôtel vendredi dernier et j’ai pris mon poste de serveuse dans la foulée. Hier était mon premier jour de repos depuis...Noel ? Bon, au resto ça commence pas mal. On a toujours des problèmes d’organisation mais ça va venir. C’est le début après tout. Par contre j’ai déjà un p’tit goût amer dans la bouche dû au discours du patron samedi soir en pointant DEUX FOIS devant tout l’monde mon stress et ma panique évidente. Ensuite, le Chef, d’entrée d’jeu, se la joue familier à m’faire des sous-entendus graveleux voire des avances pour ensuite m’envoyer chier et m’ignorer durant le service. Moi qui veut paraitre cool et sympa, là j’sais pas, quoi. J’essaye de m’en foutre mais c’est dur. On verra par la suite mais c’est vrai que j’me suis aussi un peu emballée suite à la bonne ambiance flottante dans c’resto. J’suis pas là pour m’faire des amis.

J’ai eu envie d’écrire ces derniers temps mais c’était un peu la folie à jongler entre tout. Là je vais prendre mon nouveau rythme donc ça devrait aller…

]]>
2017-01-10T09:55:02+01:00
http://sara.journalintime.com/Finalisation Finalisation La vie c'est dingue, la vie c'est fou. C'est vrai j'me suis réveillée un peu déçue aujourd'hui. Le gars avait dit qu'il allait appeler en fin de matinée ou début d'après-midi. Moi j'avais prévu mon coup en mettant mon réveil à 9h pour remettre ma batterie chargée dans mon phone sauf que j'me suis endormie avant de mettre le code PIN. Résultat j'me haïssais presque. Sauf qu'avec le recul c'est con comme réaction. Et puis l'après-midi passe et toujours pas d'appel et les films défilent dans ma tête. Cat lance le sujet donc on en parle. Elle me fait relativiser en disant que La vie c’est dingue, la vie c’est fou. C’est vrai j’me suis réveillée un peu déçue aujourd’hui. Le gars avait dit qu’il allait appeler en fin de matinée ou début d’après-midi. Moi j’avais prévu mon coup en mettant mon réveil à 9h pour remettre ma batterie chargée dans mon phone sauf que j’me suis endormie avant de mettre le code PIN. Résultat j’me haïssais presque. Sauf qu’avec le recul c’est con comme réaction. Et puis l’après-midi passe et toujours pas d’appel et les films défilent dans ma tête. Cat lance le sujet donc on en parle. Elle me fait relativiser en disant que souvent les gens disent un truc et puis oublient, qu’il avait sûrement une journée chargée avec les travaux et tout. Ouais bon. Ou il m’a pas choisie quoi… Je rentre et prends une longue douche brûlante. Je descends pour regarder Etchebest et m’apperçois d’un message vocal laissé sur mon téléphone. Je rappelle. Il veut me voir demain pour finaliser. YEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEES !

]]>
2016-12-20T00:24:00+01:00
http://sara.journalintime.com/MMXVI MMXVI Bon j'me décide à écrire parc'que ça me turlupine. J'ai peur. J'ai peur que demain le gars ne m'appelle pas. J'ai peur d'avoir espéré pour rien. J'ai plus envie de bosser ici. C'est devenu un poids de venir. J'ai envie de changer et d'être heureuse. Et puis, si le gars m'appelle demain et qu'effectivement je suis embauchée, j'pense que j'pourrais surement pas aller à la soirée des anciens de BTS en janvier, et donc voir Sylvestre. Et puis il y a cette conférence que j'attends avec impatience le 21. Je pourrais y assister mais pas complètement, surtout qu'c'est à 2h de route... Bon j’me décide à écrire parc’que ça me turlupine.

J’ai peur. J’ai peur que demain le gars ne m’appelle pas. J’ai peur d’avoir espéré pour rien. J’ai plus envie de bosser ici. C’est devenu un poids de venir. J’ai envie de changer et d’être heureuse.

Et puis, si le gars m’appelle demain et qu’effectivement je suis embauchée, j’pense que j’pourrais surement pas aller à la soirée des anciens de BTS en janvier, et donc voir Sylvestre. Et puis il y a cette conférence que j’attends avec impatience le 21. Je pourrais y assister mais pas complètement, surtout qu’c’est à 2h de route… Des sacrifices. Des petits maux pour un bien. A choisir je voudrais avoir le poste. Sûre et certaine.

Encore un type qui m’encourage à écrire sur mes voyages. Lui regrette de ne pas l’avoir fait. J’ai pas l’temps bordel…

]]>
2016-12-19T00:38:27+01:00
http://sara.journalintime.com/Demission Démission Dans la nuit de mercredi à jeudi j'envoyais des CV. Jeudi matin je recevais un appel. Hier apres-midi je passais un entretien. Réponse lundi. Je croise les doigts. Marre de cet hôtel, de ces collègues, de cette ambiance, de ces clients, de ce chef. Bam ! Je provoque le destin et prend ma vie en main. Marre de subir. J'ai au moins le mérite d'avoir les couilles de l'faire. Qui de ces râleuses de collègue peut dire autant ? J'appréhende la réaction du chef mais hier j'me sentais déjà soulagée à l'idée de ne plus devoir y aller. Bon aujourd'hui il faudrait que j'achète un cadeau Dans la nuit de mercredi à jeudi j’envoyais des CV. Jeudi matin je recevais un appel. Hier apres-midi je passais un entretien. Réponse lundi. Je croise les doigts. Marre de cet hôtel, de ces collègues, de cette ambiance, de ces clients, de ce chef. Bam ! Je provoque le destin et prend ma vie en main. Marre de subir. J’ai au moins le mérite d’avoir les couilles de l’faire. Qui de ces râleuses de collègue peut dire autant ?

J’appréhende la réaction du chef mais hier j’me sentais déjà soulagée à l’idée de ne plus devoir y aller.

Bon aujourd’hui il faudrait que j’achète un cadeau pour Bellia et puis que j’vidange la Saxo. Et puis j’irai voir les cocos en fin de journée.

J’ai toujours les sinus bien pris et la toux qui persiste mais globalement ça va un peu mieux.

Ah et j’ai rêvé de Chulien c’matin. On était j’sais pas où avec plein d’autres gens. On avait une mission ou un truc comme ça. Et puis les autres sont partis pour chercher un truc. Chulien, Mammouth et moi sommes restés dans l’espèce de chambre froide où des denrées alimentaires étaient stockées. Et puis j’me suis couchée à côté de lui, hors vue de Mammouth qui était de l’autre côté d’la pièce derrière une paroi, en laissant ma main entre son bras et son torse, juste en dessous de l’aisselle. Il a d’abord regardé un peu surpris, puis a continué de vaquer à son occupation avant de venir près de moi, m’embrasser la joue et me dire que c’était beaucoup mieux comme ça que quand on s’ignore. Et puis il m’a montré un bouquin que soit-disant il m’avait prêté avant que j’parte. En le feuilletant ça m’a rappelé effectivement des souvenirs. En vrai je me demande si je l’ai pas aussi déjà rêvé c’ui-là.

Rêve qui me fait penser que oui, il faudrait que j’baisse les armes avec lui mais que dans la pratique c’est pas aussi simple…

Allez j’me lève.

]]>
2016-12-17T07:24:07+01:00
http://sara.journalintime.com/Regain Regain Haha ! J'viens de finir de lire quelques écrits sur la page d'accueil et j'me dis que putain faudrait que j'écrive plus mais trop la flemme. Là j'vais consulter mes mails et bam ! Un mail de Sylvestre ! Du coup faut qu'je raconte ça haha ! En fait tout a commencé vendredi quand Thomess m'a contacté sur FB pour organiser une réunion des anciens du BTS en janvier en précisant que Sylvestre sera de la partie. J'lui réponds que j'suis d'la partie aussi. Bien sûr j'm'étais déjà fait des films et tout ça. Enfin bref, week-end chargé et début de semaine difficile donc j'y pense plus Haha ! J’viens de finir de lire quelques écrits sur la page d’accueil et j’me dis que putain faudrait que j’écrive plus mais trop la flemme. Là j’vais consulter mes mails et bam ! Un mail de Sylvestre ! Du coup faut qu’je raconte ça haha !

En fait tout a commencé vendredi quand Thomess m’a contacté sur FB pour organiser une réunion des anciens du BTS en janvier en précisant que Sylvestre sera de la partie. J’lui réponds que j’suis d’la partie aussi. Bien sûr j’m’étais déjà fait des films et tout ça. Enfin bref, week-end chargé et début de semaine difficile donc j’y pense plus trop. Et là je vois le mail que Sylvestre m’a envoyé lundi disant qu’il avait croisé Echelleman et qu’ils avaient parlé d’aller boire des canons avec Thomess et les autres et que "ça pourrait être agréable que tu joignes à l’affaire". Haha ! Mais whaaaaaaat ! J’suis trop en excitation totale ! Hahaha ! On dirait une gamine hihi ! Le gars me demande personnellement de v’nir boire des canons avec eux quoi ! La classe ! Bon ben moi qui avait perdu tout espoir de relation quelle qu’elle soit avec ce vieux bougre, me voilà requinquée !

Ouais parc’que j’suis malade depuis vendredi mais j’ai fait l’effort d’aller au taf quand même. Sauf qu’hier j’me suis réveillée avec une tête énorme et presque des vertiges de fièvre quoi. Donc j’ai appelé mon chef que j’irais pas bosser le soir-même. Il m’dit quand même qu’il faut qu’il voit avec mon remplaçant. Il m’rappelle 2h plus tard pour m’dire qu’c’est pas possible, qu’il a personne pour m’remplacer. J’lui rétorque que j’suis trop mal, que j’ai RDV chez le médecin et que, c’est sûr, j’irais pas taffer. Il insiste quand même ce con. Et puis il m’dit qu’il va faire encore des recherches. Il raccroche et me rappelle peu après pour me dire que soit il doit demander à SR mais que lui avait bossé le matin même, soit à SF qui bossait du soir et donc qui devait faire 2 shifts de suite. Le gars essaye d’me faire culpabiliser quoi. J’démords pas, c’pas mon problème. Il m’donne quand même assez mauvaise conscience pour pas prolonger mon arrêt maladie et pour retourner bosser ce soir. Avec les médocs ça va mieux c’est sûr, m’enfin j’suis quand même bien prise encore…

Allez j’vais voir les cocos.

]]>
2016-12-14T15:35:33+01:00
http://sara.journalintime.com/Refuge Refuge C'matin j'lisais une énième publication d'une assoc' de sauvetage de chevaux. C'qu'ils appellent sauvetage c'est les empêcher d'se retrouver à l'abattoir. Cette publication concernait un vieil hongre de plus d'une vingtaine d'années pour qui ils cherchaient maintenant un parrain. Le cheval est en bonne condition et apparemment en bonne santé mis à part un manque d'état apparent. Mais franchement, à quoi bon ? J'pense même qu'elle le fait parrainer parc'que qui va vouloir adopter un cheval aussi vieux avec un passé aussi flou ? Pour cheval de compagnie peut-être, compagnon de pré. C’matin j’lisais une énième publication d’une assoc' de sauvetage de chevaux. C’qu’ils appellent sauvetage c’est les empêcher d’se retrouver à l’abattoir. Cette publication concernait un vieil hongre de plus d’une vingtaine d’années pour qui ils cherchaient maintenant un parrain. Le cheval est en bonne condition et apparemment en bonne santé mis à part un manque d’état apparent. Mais franchement, à quoi bon ? J’pense même qu’elle le fait parrainer parc’que qui va vouloir adopter un cheval aussi vieux avec un passé aussi flou ? Pour cheval de compagnie peut-être, compagnon de pré. Mais sinon il a aucune chance. J’suis pas en train de dire qu’il faut envoyer les vieux chevaux à l’abattoir, j’suis même pas en train d’dire que 20 ans c’est vieux pour un cheval. C’est encore montable à c’t’âge-là, si c’est pas déjà tout cabossé… C’que j’veux dire c’est que c’est pas grave si des chevaux passent par l’abattoir, surtout des âgés. Dans ce milieu on dirait que c’est un crime. Sympa pour les vaches, cochons, moutons, chèvres et poules qui y passent par centaines de milliers tous les jours. Ceux-là pour les sauver il y a personne. Enfin tu vois, c’est pas cohérent. En fait c’qu’il me semble encore moins cohérent c’est de consommer du temps et de l’énergie pour des chevaux qui au final ne vont pas forcément être plus heureux. Le cheval ne sait pas qu’il vient de réchapper à la machette. Il voit juste qu’il reste dans un pré jour et nuit, parfois avec d’autres chevaux, parfois pas. C’est une vie de cheval ça ? Moi j’crois pas.

Here is my theory. Un cheval domestique voit son instinct de survie salement restreint. J’veux dire par là qu’il n’a pas à devoir chercher l’eau et la nourriture, ce que fait un cheval sauvage 80% de sont temps. Qu’est-c’qu’il lui reste ? Pas grand chose. Il faut donc stimuler un cheval domestique, le rendre intéressant et intéressé. Sinon il s’emmerde, grave, et malheureusement c’est ce qui arrive à la plupart des chevaux domestiques. Ils sont là, prostrés dans des box ou des paddocks à juste rien foutre et attendre leur prochaine ration. C’est rendre un cheval heureux ça ? Moi j’en doute.

Du coup ça fait un moment que j’y pense moi aussi, à créer une espèce de refuge où j’accueillerais des chevaux "sauvés", mais des jeunes, des qui ont encore un potentiel, des que je pourrais ré-entrainer, ou même débourrer puisqu’il y a pas mal de poulains qui partent chez les maquignons. Pour leur trouver un intérêt, pour les réconcilier avec l’Homme, pour leur injecter de la vie.

]]>
2016-12-09T14:24:00+01:00
http://sara.journalintime.com/En-fait En fait... En fait ça m'saoule de v'nir ici que pour parler d'ce boulot d'merde. Ca donne l'impression que j'fais que ça. J'ai même pas parlé d'cette fille avec qui je correspond depuis peu, une fille qui cherchait des adresses où elle pourrait bosser avec des chevaux en Australie et Nouvelle-Zélande. Elle me fait un peu envie parc'qu'elle est actuellement en Indonésie et que dernièrement j'ai beaucoup pensé à finalement aller m'installer ailleurs qu'en France et que l'Indonésie est un des premiers pays qui m'a traversé l'esprit. Elle m'a également beaucoup fait penser que mon aventure est En fait ça m’saoule de v’nir ici que pour parler d’ce boulot d’merde. Ca donne l’impression que j’fais que ça.

J’ai même pas parlé d’cette fille avec qui je correspond depuis peu, une fille qui cherchait des adresses où elle pourrait bosser avec des chevaux en Australie et Nouvelle-Zélande. Elle me fait un peu envie parc’qu’elle est actuellement en Indonésie et que dernièrement j’ai beaucoup pensé à finalement aller m’installer ailleurs qu’en France et que l’Indonésie est un des premiers pays qui m’a traversé l’esprit. Elle m’a également beaucoup fait penser que mon aventure est belle et bien finie et qu’il y a de plus en plus de temps qui s’installe entre elle et maintenant. Il y a un an jour pour jour j’étais quelque part en Asie du sud-est quoi…

J’suis pas malheureusement mais c’est vrai que j’ai le sentiment de passer à côté d’ma vie en c’moment.

Et puis il y a mon frangin que je soupçonne d’être gay. J’sais pas si j’dois lui en parler et bizarrement j’ose pas non plus en parler à ma soeur. Surtout que l’autre jour elle a fait une remarque du genre les mecs homos ça la dégoûtait plus que les gouines. J’pense pas qu’elle le prendrait mal si Jonch s’avérait gay, mais j’appréhende un peu de lui en parler. J’pense aussi à la réaction de M’man si c’était le cas, et là ça m’fait mal. J’espère en tout cas qu’il se cachera pas, qu’il osera sortir du placard, qu’il n’en souffrira pas. C’est clair que la société a encore du mal à accepter ça, surtout à la campagne comme chez moi…

]]>
2016-12-06T05:24:00+01:00
http://sara.journalintime.com/Sous-merde Sous-merde Un client mécontent vient de m'incendier. Littéralement. J'ai le feu aux joues. D'abord au téléphone et puis il est descendu à la réception. Heureusement qu'il y avait encore un groupe de clients sympas au bar. Ils sont intervenus et m'ont défendue. J'ai cru qu'ça allait tourner au vinaigre quand ils ont commencé à s'insulter. Finalement ils sont retournés au bar et le type s'est calmé. Il en était pas moins mécontent mais l'intervention des autres lui ont fait réalisé que moi j'y étais pour rien si il arrivait pas à se connecter à la wifi. Et aussi peut-être parc'que je Un client mécontent vient de m’incendier. Littéralement. J’ai le feu aux joues. D’abord au téléphone et puis il est descendu à la réception. Heureusement qu’il y avait encore un groupe de clients sympas au bar. Ils sont intervenus et m’ont défendue. J’ai cru qu’ça allait tourner au vinaigre quand ils ont commencé à s’insulter. Finalement ils sont retournés au bar et le type s’est calmé. Il en était pas moins mécontent mais l’intervention des autres lui ont fait réalisé que moi j’y étais pour rien si il arrivait pas à se connecter à la wifi. Et aussi peut-être parc’que je tremblais comme une feuille. Pfff... ! Quel enculé ! Vie de réceptionniste de merde !

]]>
2016-12-06T01:15:00+01:00
http://sara.journalintime.com/Night-life Night life J'trouve que la nuit l'ambiance est étrange. A beaucoup d'gens elle fait peur. Moi aussi, avant. Maintenant je kiffe presque faire partie de ce monde là. Le monde c'est un grand mot, cette minorité on va dire. Tout à l'heure j'aspirais le sas quand un des gars qui sont en train de tailler les arbres de l'avenue s'est approché. - Pardon, j'voulais pas vous faire peur. - Y a aucun mal. Genre j'suis une nana en pleine nuit donc j'ai peur. - C'est la première fois que j'vois quelqu'un passer l'aspirateur à 1h30 du mat'. - Et moi c'est bien la première fois que j'vois quelqu'un tailler J’trouve que la nuit l’ambiance est étrange. A beaucoup d’gens elle fait peur. Moi aussi, avant. Maintenant je kiffe presque faire partie de ce monde là. Le monde c’est un grand mot, cette minorité on va dire.

Tout à l’heure j’aspirais le sas quand un des gars qui sont en train de tailler les arbres de l’avenue s’est approché.
- Pardon, j’voulais pas vous faire peur.
- Y a aucun mal.
Genre j’suis une nana en pleine nuit donc j’ai peur.
- C’est la première fois que j’vois quelqu’un passer l’aspirateur à 1h30 du mat'.
- Et moi c’est bien la première fois que j’vois quelqu’un tailler des arbres à c’t’heure-ci.
Du tac au tac. Il a sourit. Et puis on a un peu discuté et puis il m’a prévenu que la nuit prochaine ils feront les arbres de notre côté, que les clients ne devront pas se garer devant l’hôtel.

Ca a un côté rassurant quand je sais que j’suis pas toute seule. Comme quand y a les gars qui bossent sur le chantier du tram. C’est peut-être pour ça que j’leur offre les cafés…

]]>
2016-11-24T03:31:53+01:00
http://sara.journalintime.com/Boudin Boudin Quel taf de merde ! C'est quand même marrant que tous mes collègues crachent dans l'dos du chef et le traitent de crevard alors que moi j'le trouve correct et presque honnête. Hier matin Jess me fait : - Ah ouais au fait pour les congés de fin d'année... - Quoi les congés de fin d'année ? - Ben le chef il veut que vous vous arrangez pour qu'il y en est pas un qui bosse à Noël ET Nouvel An. - Ah ben nan, ça tombe des samedis, c'est pas d'ma faute. Si l'autre il veut pas bosser à Noël et Nouvel An il a qu'à changer d'taf. Si c'était en semaine j'aurais pas fait chier moi. - Ouais Quel taf de merde ! C’est quand même marrant que tous mes collègues crachent dans l’dos du chef et le traitent de crevard alors que moi j’le trouve correct et presque honnête.

Hier matin Jess me fait :
- Ah ouais au fait pour les congés de fin d’année...
- Quoi les congés de fin d’année ?
- Ben le chef il veut que vous vous arrangez pour qu’il y en est pas un qui bosse à Noël ET Nouvel An.
- Ah ben nan, ça tombe des samedis, c’est pas d’ma faute. Si l’autre il veut pas bosser à Noël et Nouvel An il a qu’à changer d’taf. Si c’était en semaine j’aurais pas fait chier moi.
- Ouais okay.
Et elle s’est barrée dans la cuisine. C’est quoi son problème ? Comme si j’l’avais attaquée personnellement.

Ben maintenant je sais. SF m’a rapporté ce soir qu’elle aurait donné ma réponse au chef aujourd’hui et que lui il aurait répondu qu’effectivement on allait pas changé le planning. Donc de 1 la demande venait même pas du chef. Ensuite elle aurait répondu : "Quoi ? Mais c’est pas normal ! Elle va avoir Noël ET Nouvel An de libre !". De 2, euh, qu’est-c’qu’ça peut t’foutre pouffiasse ? C’est pas comme si Elle allait devoir bosser non plus ! En plus, oui le 24 c’est un samedi, mais le 25, jour où toute ma famille sera à la maison, c’est un dimanche, donc j’vais devoir me barrer à 22h pour aller bosser, et ça elle m’a pas entendue m’en plaindre à c’que j’sache ! Mais quelle pute ! Pour qui elle s’prend ? ! J’espère juste qu’le chef va lui tenir tête si elle insiste. En tout cas, me concernant, elle peut crever sous un pont demain.

]]>
2016-11-16T03:08:00+01:00
http://sara.journalintime.com/Wrath Wrath Cette aigreur, ce courroux, cette fureur, cette exaspération, cet emportement, cette rage, impatience, irritation ou rancœur, ce ressentiment. Comment la décrire cette colère qui rugit dans mes tripes ? Celle qui me fait paraître froide et antipathique. Celle qui met une ambiance de merde là où je passe. Celle qui me rend triste, seule et désireuse de m'barrer à nouveau. Dur... Clairement mon problème c'est les autres. On est d'accord qu'c'est moi qui ait le problème. J'arrive pas à faire face à leur manque de bon sens ou leur détermination à rester exactement les mêmes, à Cette aigreur, ce courroux, cette fureur, cette exaspération, cet emportement, cette rage, impatience, irritation ou rancœur, ce ressentiment. Comment la décrire cette colère qui rugit dans mes tripes ? Celle qui me fait paraître froide et antipathique. Celle qui met une ambiance de merde là où je passe. Celle qui me rend triste, seule et désireuse de m’barrer à nouveau. Dur…

Clairement mon problème c’est les autres. On est d’accord qu’c’est moi qui ait le problème. J’arrive pas à faire face à leur manque de bon sens ou leur détermination à rester exactement les mêmes, à leurs conseils ou leurs avis mal avisés. Bon, soyons honnête, j’pense à Eric en écrivant ça, là maintenant. J’comprends pas c’type, j’comprends pas ses réactions, ses commentaires. Sa peur de perdre le contrôle de tout me freine. Son manque évident d’intérêt pour les autres. J’ai l’impression qu’il s’prend parfois pour mon père, ou mon mentor. Il oublie qu’j’ai pas eu besoin d’lui pendant 4 ans à l’autre bout du monde. Que maintenant pas forcément non plus. On s’rend service mutuellement, voilà le deal. Sauf que, bizarrement à part ce soir, j’le vois jamais ramasser du crottin. C’est ses chevaux, il arrête pas d’me le répéter, mais on peut pas dire qu’il s’en occupe vraiment. Comme il faudrait en tout cas. Quand on avait nettoyé la couche de merde de la stabulation au printemps et qu’il m’avait dit qu’il fallait plus qu’ça redevienne comme ça, ben quand j’ai vu comment il l’a nettoyé ce soir… Le gars veut pas se fouler en fait, et ça il me l’a dit clairement t’façon. Sauf que quand t’as des ch’vaux, ben ça insinue du taf derrière, beaucoup de taf. Bien sur il a mille autres choses à faire, ça aussi il m’le répète assez. Mais alors viens pas m’dire qu’tu veux pas des ch’vaux pour la déco. Et puis sa pique de l’autre jour j’l’ai bien saisie aussi, son "ouais maintenant j’vais prendre Neva en main donc tu t’en occupes plus". Tremplin mon cul, le gars arrête pas d’me mettre des bâtons dans les roues.

Pffff… J’m’en veux d’écrire ça et le publier publiquement comme ça. C’est petit. J’ai presque honte. Mais faut que j’me décharge, je sais pas comment faire d’autre. Mes parents n’ont pas forcément envie d’entendre ça tous les jours.

J’pense toujours à aller voir la psy. Mais franchement en quoi elle peut m’aider ?

]]>
2016-11-12T17:40:13+01:00
http://sara.journalintime.com/Eco-hameau Éco-hameau A chaud alors ça va être le bordel. Maintenant je le vois et je le sais, je ne pourrais jamais mettre en place mon projet avec des gens qui ne le comprennent pas et qui n'y participent pas comme je l'entends. Avec les parents on s'connaît, certes, mais eux ne feront jamais la gymnastique d'esprit. Ils ont déjà leur opinion là-dessus et ne la changeront pas. Il en est même pas question. Il y a un gouffre entre eux et moi. J'sais même pas si ils savent à quel point je suis dans l'extrême. Bref. Mais bon, comme disais Fred, tout seul c'est pas possible. En fait l'erreur que j'faisais A chaud alors ça va être le bordel.

Maintenant je le vois et je le sais, je ne pourrais jamais mettre en place mon projet avec des gens qui ne le comprennent pas et qui n’y participent pas comme je l’entends. Avec les parents on s’connaît, certes, mais eux ne feront jamais la gymnastique d’esprit. Ils ont déjà leur opinion là-dessus et ne la changeront pas. Il en est même pas question. Il y a un gouffre entre eux et moi. J’sais même pas si ils savent à quel point je suis dans l’extrême. Bref. Mais bon, comme disais Fred, tout seul c’est pas possible. En fait l’erreur que j’faisais tout l’temps c’est d’associé éco-village avec genre 30 à 50 personnes et ça ça m’fait peur. Mais en réalité à deux ou trois ça peut déjà se faire. Trois serait même parfait. Moi et deux gars. Ben oui parc’que deux gonz’c’est même pas la peine d’y penser, avec ma sociabilité légendaire. Trop casse-couilles les filles. Il m’faut des mecs, leur humour et leur naturel, leur talent à trouver des solutions partout et tout l’temps et leur m’enfoutisme général, sauf quand il s’agit de leur marque de guitare (Gibson ou rien !). Ouais grave. Mais comment tu trouves ça ? Parc’que franchement passer une annonce c’est hyper aléatoire ! Et puis quand tu t’lances dans un projet comme tel, faut connaître un minimum tes associés quoi. Sinon gare aux mauvaises surprises ! J’me disais dans la voiture que genre si Tinmar et Doudou s’rait chaud, moi j’signe direct. J’dis pas que j’les connais par coeur mais je sais que j’m’entend bien avec eux, que j’me sentirais rassurée et même confiante pour l’avenir. Ils sont tout deux intelligents et bricoleurs et putain de drôle quoi ! Ils ont un caractère différent mais rien de fou à supporter quoi. Surtout on s’rait égal. Ouaip. Si seulement…

]]>
2016-11-12T07:44:51+01:00
http://sara.journalintime.com/Jugement-premier Jugement premier Je sais maintenant pourquoi j'aime pas bosser les week-end. Ben oui, j'me tape les cas soc' et les bourrés qui rentrent tard. C'est vrai, juger c'est quelque chose de naturel. C'est dur de ne pas avoir de préjugés. En fait c'est p't-êt' pas aussi grave qu'on le pense. Genre tout à l'heure j'ai une cliente qui est sortie en me disant aurevoir. Vu son look très "mini", son visage hyper maquillé et surtout ses tatouages de noeuds derrière les cuisses, c'est vrai, j'assume, j'ai pensé qu'c'était une pute. En fait c'est une pensée sans jugement parc'que j'étais pas là genre Je sais maintenant pourquoi j’aime pas bosser les week-end. Ben oui, j’me tape les cas soc' et les bourrés qui rentrent tard.

C’est vrai, juger c’est quelque chose de naturel. C’est dur de ne pas avoir de préjugés. En fait c’est p’t-êt' pas aussi grave qu’on le pense.

Genre tout à l’heure j’ai une cliente qui est sortie en me disant aurevoir. Vu son look très "mini", son visage hyper maquillé et surtout ses tatouages de noeuds derrière les cuisses, c’est vrai, j’assume, j’ai pensé qu’c’était une pute. En fait c’est une pensée sans jugement parc’que j’étais pas là genre "èèèèè une pute !", j’ai rien contre elles moi. Mais voilà. Là elle vient de rentrer. J’me dis qu’elle a p’t-êt' oublié un truc ou qu’le gars l’a rappelé. 10 minutes plus tard un autre type rentre, mignon le gars, un peu pompette. Il me dit de pas m’inquiéter, qu’il est en 416 et que son épouse et déjà là : "vous l’avez p’t-êt' vue, une blonde avec une robe rayée...". Grand sourire intérieur. La pute n’en est pas une et en plus son mari est beau gosse. Haha !

Moi je crois qu’il faut appeler un chat un chat. Quelqu’un de petite taille j’vais le qualifier de nain. Ben oui parc’que c’est ce qu’il est, j’y peux rien. Après j’vais pas harceler et l’utiliser comme une insulte m’enfin faut appeler un chat un chat quoi.

]]>
2016-11-12T02:54:00+01:00
http://sara.journalintime.com/Yves Yves Aujourd'hui ça va pas terrible. J'suis vraiment décalée donc la nuit dernière pas moyen de dormir, sauf vers 7h c'matin, comme d'hab' quoi. J'ai pas franchement l'impression d'avoir des jours de repos quand la moitier d'la journée je dors et la nuit j'peux rien faire. Du coup j'ai quand même commencé mon montage vidéo sur mon Voyage, chose à laquelle je pensais depuis un moment. J'vais surement le continuer cette nuit. Ca va pas non plus parc'que, dernièrement, la communication avec Eric est difficile. Ses discours puent la morale et l'antropomorphisme au taquet. C'est simple, j'me Aujourd’hui ça va pas terrible. J’suis vraiment décalée donc la nuit dernière pas moyen de dormir, sauf vers 7h c’matin, comme d’hab' quoi. J’ai pas franchement l’impression d’avoir des jours de repos quand la moitier d’la journée je dors et la nuit j’peux rien faire. Du coup j’ai quand même commencé mon montage vidéo sur mon Voyage, chose à laquelle je pensais depuis un moment. J’vais surement le continuer cette nuit.

Ca va pas non plus parc’que, dernièrement, la communication avec Eric est difficile. Ses discours puent la morale et l’antropomorphisme au taquet. C’est simple, j’me suis rendue compte qu’le gars répondait jamais aux questions, il se justifie sans arrêt. Qu’est-c’que c’est pénible ! J’veux dire on est des adultes là, on peut s’dire les choses, y a pas de crainte à avoir, de peur de jugement ou de gêne. Enfin moi j’suis mal à l’aise pour le coup, parc’que j’me sens presque coupable. Mais merde il a 50 balais, c’est pas à moi d’le ménager. Et franchement plus ça va et plus j’me rend compte qu’on est pas du tout sur la même longueur d’onde point de vue cheval quoi. J’en viens même à me d’mander pourquoi j’y vais tous les jours. Surtout que j’viens que pour ramasser la merde puisque lui n’en fait rien. Ca me gave. Son comportement aussi.

Et puis aujourd’hui j’suis allée chez Yves Rocher. L’autre jour j’me disais que j’aimerais bien apprendre à me maquiller correctement, j’ai même fait des recherches et tout. Donc j’vais chez Yves avec mon carton de réductions. Sauf que ça a pas été une partie d’plaisir du tout. Déjà y avait pas un chat donc les trois vendeuses poireautaient au quatre coins d’la pièce. Du coup t’arrive elle te saute dessus quoi. Moi j’dis qu’ça va, je regarde. Donc j’commence à choisir mes trucs, j’prends mon temps et tout, et puis au moment de choisir le correcteur, je fais des tests sur ma peau et l’une d’elle qu’arrêtait pas d’me fixer voit bien que j’galère donc elle peut pas s’empêcher d’venir me conseiller. Sauf que moi j’suis une novice, j’suis une grosse cruche habillée en paysanne avec mes grosses grolls du collège, je pense que j’puais l’crottin à mort, et j’me suis sentie con, genre tout l’monde qui m’mattait genre pourquoi t’achètes ça si t’y connais rien. Pfouah, l’horreur quoi ! Et puis j’arrive à la caisse et puis j’me rends compte que ma CB est périmée et que j’aurais pas assez de cash, donc j’suis obligée d’laisser des trucs sur le comptoir, la grosse honte quoi. Le mal-être à l’état pur. J’suis sortie en deuxième vitesse et ma honte m’a pas lâchée avant qu’j’arrive à la voiture. Quelle horreur !

Y a pas un jour qui passe sans qu’je pense à mon p’tit paradis, mon chez moi que j’n’attends que de créer, loin de tout, dans ma forêt avec mes animaux et ceux qui veulent participer. Me sens plus du tout à ma place dans cette société.

]]>
2016-11-10T22:25:42+01:00
http://sara.journalintime.com/Rechute Rechute Je fais clairement une crise de boulimie en c'moment, c'est ouf ! J'ai tout l'temps envie d'bouffer, j'me gave de trucs que j'veux même pas manger en vraie, j'me ressers alors que j'ai plus faim. Du grand n'importe quoi. En plus j'fais plus trop de sport ces derniers temps. J'ai fait un peu de corde à sauter ce soir et puis vendredi mais c'est tout. Pourtant j'trouvais qu'j'avais perdu un peu de bidoche mais si j'continue comme ça elle va repousser direct. Faut que j'me contrôle ! C'est vrai, c'est comme une drogue. J'ai confié aux parents c'que J'pensais d'Eric ce soir. Ca m'a fait du Je fais clairement une crise de boulimie en c’moment, c’est ouf ! J’ai tout l’temps envie d’bouffer, j’me gave de trucs que j’veux même pas manger en vraie, j’me ressers alors que j’ai plus faim. Du grand n’importe quoi. En plus j’fais plus trop de sport ces derniers temps. J’ai fait un peu de corde à sauter ce soir et puis vendredi mais c’est tout. Pourtant j’trouvais qu’j’avais perdu un peu de bidoche mais si j’continue comme ça elle va repousser direct. Faut que j’me contrôle ! C’est vrai, c’est comme une drogue.

J’ai confié aux parents c’que J’pensais d’Eric ce soir. Ca m’a fait du bien surtout qu’ça f’sait un moment que j’le traînais. Papa aussi en avait un peu sur le coeur. On les aime bien Eric et Cat, mais de loin en fait. Travailler pour lui c’est une épine dans l’cul. J’le trouve très faux en fait. Il dit jamais c’qu’il pense vraiment. C’est horrible parc’que j’le ressens mais j’peux rien faire. Elle est du genre direct mais elle ne cause que d’elle, elle aime être au centre de l’attention, ou plutôt qu’on voit à quel point elle est formidable quoi. Très peu modeste en fait. C’est horrible d’écrire tout ça, j’me d’mande bien c’qu’ils doivent dire de moi. En fait, et c’est un peu c’que Papa leur reproche, ils critiquent les autres, ou en tout cas ils ont un avis sur tout, mais en faisant ça ils se créent leur propre environnement toxique. En tout cas moi je sature un peu. J’me souvenais pas qu’ils étaient comme ça. En fin d’compte peut-être que l’accident les a bel et bien changé, mais dans le mauvais sens…

]]>
2016-11-07T23:52:11+01:00