People Always Leave

← Retour au journal

mars 2017

Ownership

Je suis donc officiellement propriétaire. Sat est désormais sous ma responsabilité. Eric a finalement consenti à me le vendre, non sans un joli coup monté comploté par Papa et moi. Si c'est c'qu'il fallait... Ce qui est fait et fait. Maintenant je sais pourquoi j'y vais tous les jours. J'me sens plus libre, même si ma conscience en a pris un coup. Et oui, s'il fait du grabuge, c'est moi qui paie... J'ai commencé à lire les Quatre accords toltèques. Dix doit lire le Cinquième sous la demande de son acupuncteur. Elle m'a appelé ce soir vers 17h me demandant si je comptais venir. (...)

Controversée

Ce matin, énième réunion du personnel, énième mise au point, énième nouvelle règle. Déjà, comme j'suis arrivée la dernière et que j'me suis mise tout en bout de table à côté de Aii et qu'le Patron m'a demandé d'm'asseoir à côté d'lui, j'ai bien compris qu'ça allait être pour ma pomme. Ben ouais, j'me suis pris des remarques, même si "personne n'était visé". En même temps j'étais la seule du personnel de salle présente... Et puis fin de réu, j'vais pour ramener le linge sale à la lingerie, le Patron me choppe et me demande de venir le voir dans son bureau. Je (...)

Room

J'me sens presque comme dans un groupe de gens où avant j'étais considérée comme la grande gueule et où, maintenant, après deux mois d'absence, j'ai presque peur de prendre la parole. Je sais toujours pas trop quoi dire. J'ai pas forcément envie d'écrire là maintenant. J'me force un peu parc'que j'espère que ça va me remotiver. Je sais à quel point ça aide. Je sais que j'en ai besoin. Je reviens du resto indien avec Tantine. C'était pas c'que j'pensais qu'ça allait être. Mais on a un peu vidé nos sacs j'ai l'impression. Je reste vague intentionnellement, pas envie de (...)