People Always Leave

← Retour au journal

avril 2016

Busy

Ça fait un mois que j'suis rentrée et j'dois dire que j'ai le sentiment que ça fait bien plus. J'ai été pas mal occupée ce qui aide dans la transition. Donc j'ai commencé mon nouveau taf. Ça va, ça s'passe bien. Lundi et hier j'étais de service du soir avec Olga. Elle est sympa, c'était cool. Demain et vendredi je serai du matin et puis à partir de dimanche je commence les nuits en solo. Y a vraiment moyen qu'ce taf soit un tranquille gagne-pain. C'est pas bien compliqué ni trop stressant, pas l'chef dans mon dos toute la nuit, donc tranquillou quoi. Et puis un CDI donc j'suis (...)

Mémé

Mémé est décédée dimanche dernier. A 4 mois d'être centenaire elle s'est laissée mourir. Papa a dit qu'elle aurait pu au moins attendre de passer les 100 ans, moi j'pense qu'à c't'âge-là t'en as plus rien à foutre, honnêtement. Limite ça fait une bonne dizaine d'année que t'attendais ça. Bon Mémé n'a jamais été malade. Un problème de genou qui l'a faisait marcher avec une canne mais c'est tout. En maison de retraite depuis seulement quelques années, peut-être juste avant que j'sois partie, j'sais plus. Elle a longtemps été totalement indépendante. J'suis pas triste, (...)

La moule

Good day Hans ! I meant to write you way earlier than that. I guess now is the right time. So my trip back home went very well. I visited Hitomi and Tomomi in Japan, then crossed Siberia on railroads and finished up by hitchhiking my way through Eastern Europe to home. I met many awesome people and also the creepy ones. It was fast and intense but it was definitely worth it. So for the last 3 weeks I'm home again, which feels good, yet somehow very different too. Actually I wasn't expecting it to be that hard. It is a mix between the hasn't-changed thing and the (...)

Putain c'est dur.

Putain c'est dur. J'ai envie d'chialer. Quelle conne d'avoir cru qu'ça allait être facile. Je retiens mes larmes depuis la discussion avec Papa. J'me sens tellement étrangère et en même temps j'ai ce constat devant mes yeux que rien a changé. C'est dur. Je sais pas quoi faire. Je comprends pourquoi d'autres repartent. La fuite c'est la liberté, c'est le délice d'être soi-même. Moi j'suis en prison. En prison intérieure. C'est putain d'dur. J'aimerais sincèrement pouvoir en parler à quelqu'un, genre vraiment. Genre maintenant. Putain mes larmes s'échappent. J'suis pitoyable. (...)

Oiseau de nuit

Ca me fait un message d'erreur quand j'me suis connectée sur JI aujourd'hui. Même quand j'faisais une recherche sur Google il marquait un truc du genre Parental Directory Error. Bizarre. Mais quand j'vais direct sur les rubriques ça marche, juste pas la page d'accueil. J'ai eu le poste. Je commence le 22. J'ai d'abord une semaine de formation avec 2 services de nuit, 2 services du soir et 2 services du matin. Le 1er mai je suis en solo. Un peu flippant mais ça devrait aller. Le cadre est sympa, le patron est dynamique et du genre sympa, comme Jack, le taf en lui-même n'est pas folichon (...)

Tailleur et collants

Hier a été mon vrai premier jour de recherche de travail avec envois de CV et LM à l'appui. J'étais toujours en plein dedans dans l'après-midi quand j'ai reçu un coup de téléphone d'un gérant d'un hôtel qui cherche un réceptionniste de nuit pour lequel j'avais postulé. Le gars me met tout de suite au parfum que d'habitude il ne prend pas de femme pour ce poste, qu'il peut y avoir certaines dangereuses situations la nuit, mais que comme je parle anglais couramment il veut bien au moins penser à faire une exception. Et puis bon je ne suis pas petite et frêle et pas du genre (...)

Extrême

Bon, ben je crois que c'est foutu. J'écris ça le coeur bondissant, encore. Plus à chaud tu meurs. J'vais essayer d'écrire comme s'ils ne lisaient pas et comme s'ils ne liront jamais. J'ai pas essayé de leur faire changer d'avis, de les "convertir" ou même les convaincre. Juste les faire réfléchir serait une victoire. J'me suis défendue, de tout mon coeur, juste parc'que je refuse d'être traitée d'imbécile ou d'illuminée, tout comme eux se défendent de leurs arguments extrêmistes et en me faisant dire c'que j'ai pas dis. Au final oui, ils font c'qu'ils veulent. C'est ma faute (...)

J+12

Bon j'me suis toujours pas sérieusement penchée sur la recherche d'emploi. Chez K visiblement c'est mort. C'est dommage, moi qui au début ne voulait pas y retourner, revoir mes anciens collègues et se remémorer nos souvenirs communs m'a fait réaliser à quel point j'aimais bosser dans cette boîte. Certes le côté bureaucratique m'a vraiment lassé mais l'ambiance était géniale. Oui, si j'avais une opportunité décente chez K, je la saisirais. Mais c'est pas la bonne période. Depuis l'année dernière le rythme est bien lent et le carnet de commandes est vide. Ils ont viré tous (...)

Comme au bon vieux temps.

J'viens d'rentrer du baby-sitting chez Laure. Les princesses et le p'tit sont presque des ados maintenant. Ils avaient peur de ne pas me reconnaître mais ils ont plus changé que moi. Ça a été. C'matin j'suis allée à la banque pour assurer la Saxo à mon nom. Et puis j'suis passée chez K. Haha ! J'en souris encore. D'abord j'suis passée aux RH voir Céline et lui d'mander à propos d'mon compte participation. Ensuite j'suis montée au BE voir les collègues. J'ai pas mal causé avec Manu et puis Jack. J'me suis pas éternisée comme on s'voit tous demain. Et puis j'suis descendue à (...)

Wiko

Première semaine du Retour passée. J'avoue qu'c'est étrange. J'avoue aussi que j'comprends les gens qui dépriment. Le décalage est énorme. J'ai revu pas mal de monde. Eric pour ses 51 ans. Je devrais passer cette semaine pour parler des chevaux et de mon projet. Et puis Tonton à son concert dans l'bled voisin. Et puis les Karcher chez qui j'ai pris l'apéro. Bien sûr on a beaucoup parlé de K. Et puis Marie m'a filé son ancien phone. Et puis l'orchestre à l'AG et puis première répèt'. C'était presque gênant. J'avais l'impression d'être la nouvelle, à poser des questions (...)