People Always Leave

← Retour au journal

février 2016

Irkutsk

La fatigue se fait salement sentir. Aujourd'hui j'avais pas envie. Plus envie. J'me suis traînée hors du train, puis hors de la station sans vraiment savoir quoi faire ni où aller. J'ai pris l'temps. J'ai essayé d'mettre mes yeux en face des trous et de penser proprement. J'ai réussi je crois mais encore une fois c'est pas allé comme j'le voulais. J'suis allée au lac. C'était magnifique. Mais il fait froid, très froid. Le vent, les bourrasques dans la figure qui semblent ne jamais s'arrêter. Et puis la batterie d'mon appareil photo qui est morte. Pffff. J'ai même pas pu prendre des (...)

Vladivostok

Croisière mon cul oui ! J'enchaîne merde sur merde là. I'm on a rollercoaster that only goes down my friend. Donc après l'escale express improvisée à Seoul et les 1h30 de vol jusque Vladivostok, me voilà fauchée. En fait d'la thune j'en ai, plein, mais pas dans la bonne devise. Dans l'trou du cul de l'Indonésie j'pouvais facilement changer mes AUD mais ici, dans la plus grande ville portuaire à la croisée de l'Europe, l'Amérique et l'Asie, ou presque, ben je peux pas. Aaaaaaaaaah la belle vie ! Bon ben Sara elle a quand même dû se sortir les doigts du cul (trop tard) et (...)

DBS

J'crois qu'j'en reviens toujours pas. J'veux dire, j'avais ce mauvais présentiment en arrivant à Sakaiminato. J'essayais d'm'imaginer les pires scénarios : pas de ferry aujourd'hui, trompée d'heure, plus de place... J'm'imagine toujours le pire mais en général j'arrive toujours à m'dire "mais non Sara, pourquoi y aurait-il un problème ?". Cette fois-ci non. J'étais super nerveuse, je transpirais, j'arrivais pas à m'détendre, j'le sentais dans mes tripes. J'ai donc pas été aussi suprise quand le gars du visitor center m'a dit qu'le ferry était full et qu'il n'allait de toute (...)

Fucking monsters

Sur FB il y a ces photos et vidéos d'ce bébé dauphin qu'les touristes ont tué en Argentine en prenant des selfies avec. And I see myslelf two years ago in this tiny caravan watching this awful video about the Tennessee Horses and nearly crawling on the floor in half, crying my heart out, screaming my pain out, this real pain slashing my body and blowing my head into pieces. Those fucking monsters, disgusting cocky piece of shit. My anger is so big, pressing against the door of my soul. I'm just about to lose it. They. Fucking. Don't. Get. It. Hopeless. Fucking. Dickheads. I know it's true (...)

Adopt a guy

J'suis un peu en manque. Pas en manque mais disons que... ben si, en manque. Rien depuis 1 an et d'mi. J'ai presque mal d'le préciser. C'est vrai que me contenter, au début, ça m'suffisait. Mais j'avoue que dernièrement c'est lassant. J'aime le sexe. Qui n'aime pas en même temps. Mais oui c'est une activité que j'apprécie. Que j'appréciais avec Thomas tout particulièrement. Parc'que oui y avait le sexe mais pas que. Il y avait les feux d'camps et les bouteilles de blanc qu'on sifflait, les clopes enchaînées sur les longues conversations qu'on avait, cette intimité complice et ce (...)

Oignon, miel et citron

J'suis en état larvaire, un truc de fou. Hier j'ai absolument rien fait. J'suis restée dans mon pieu avec mon PC. J'me suis juste levée pour aller pisser et faire du thé. J'me suis même pas brossée les dents. J'aime pas être comme ça, surtout que ça m'a filé un p'tit mal de crâne avec lequel j'me suis réveillé c'matin. Mais j'ai rien à faire. Dès qu'je sors j'dépense des sous. Alors autant rester au chaud nan ? Genre là j'reviens d'la pharmacie et du supermarché et bam ! 3000 yens dans la gueule. Le Japon c'est putain d'cher. Donc j'suis allée chopper d'l'Ibuprofène (...)

Gazelle

Bon j'essaie d'écrire depuis une heure mais Aloha m'en empêche, haha ! Skype avec les parents ce soir. J'suis contente parc'qu'on a pu vraiment discuter de mon projet. Ils savent pas encore vraiment que c'est mon projet parc'que j'veux pas leur dire à travers Skype. J'veux qu'on en parle en face à face, pendant des heures s'il le faut. J'suis contente aussi parc'que ça s'annonce mal. Comme j'le pensais Papa nous appelle les Ecolos, genre comme une insulte. Genre il m'a parlé de Nicolas Hulot. Mais j'suis contente aussi parc'que j'suis restée calme, j'ai souris et j'ai tenté (...)

Wilder Mind

J'suis en train d'écouter le dernier album de Mumford & Sons qui a déjà presque un an et que j'avais jamais écouté. Je kiffe. Faudrait que j'aille les voir en concert un jour. Encore une journée passé dans mon pieu. J'suis juste sortie c'matin pour chercher un café et des viennoiseries. Et puis PC. Et puis Skype en fin d'après-midi avec la frangine et sa tribu. Ils sont beaux tous ensemble. Mon beau-f' a pris ses nouvelles fonctions dans sa boîte. Il bosse en bureau maintenant mais son taf a l'air de le passionner. Et puis la paye est bien meilleure je pense. Déjà qu'il gagnait (...)

Pion

Putain j'viens d'écrire mon écrit mais le putain de wi-fi de l'auberge fait que de temps en temps t'es renvoyé directement au site de l'auberge quand tu charges une page. Bien sûr fallait qu'ça arrive à c'moment précis. Bref. J'disais que j'venais de candidater spontanément à l'Education Nationale comme pion. Pardon, assistant d'éducation. C'est pas l'boulot d'fou, ça paie la misère, mais j'pourrais p't-êt' le compléter avec un autre. Ben ouais parc'que j'pense déjà à c'que j'vais foutre une fois rentrée. Va falloir renflouer les caisse et j'peux pas être trop regardante (...)

American Ultra

Drôle de journée. Débarquée du bus de nuit à Osaka ce matin à même pas 7h, j'ai commencé ma journée par un chocolat chaud. Puis j'suis quand même allée à l'auberge pour y déposer mon sac et qu'ils me filent une adresse où j'puisse imprimer ma paperasse. Au Japon ils sont un peu mous du genou donc j'ai eu bien l'temps de prendre un p'tit déj' et squatter la wi-fi gratuite d'un café avant. Et puis, bien que je savais qu'il était encore trop tôt, j'me suis rendue au consulat. Train puis monorail, un peu galéré pour pécho les tickets, un peu eu peur d'me perdre dans (...)

Check !

Et après on se demande comment des gens peuvent croire... La lettre, le graal, m'attendait bien sagement sur le comptoir. Je l'ai putain, je l'ai ! J'ai donc réservé le bus de nuit de demain soir. Mercredi matin je serais à Osaka et sans perdre une minute je vais direct faire imprimer la paperasse et rendre visite au Consul. J'y vais avec mon sac à dos, rien à foutre. En fait pas sûr parc'que je crois que c'est seulement ouvert l'après-midi. A vérifier. Je vais donc passer le week-end à Osaka. J'vais essayer d'me faire des events CS, j'avais vu il y a deux semaines qu'ils (...)

En vitesse

J'écris vite fait parc'que j'dois aller bosser. J'commence vraiment à flipper pour ce visa. Si j'reçois pas l'attestation aujourd'hui ou demain ou mercredi j'suis dans la merde. Je prie qui entend les prières mais ça n'va pas faire avancer les choses. Prier donne juste un peu d'espoir. J'me console en m'disant que j'mérite cette lettre aujourd'hui, j'en ai assez chier là. Mais on a jamais c'qu'on mérite hein ? Alors j'vais juste me dire qu'une putain d'lettre n'devrait pas prendre très longtemps pour trouver son chemin jusqu'ici. Février va passer à une vitesse fulgurante. J'veux (...)

Insomnies

J'ai du mal à m'endormir ces dernirs temps. En général ça m'arrive à la veille d'un jour spécial. Mais ici tous les jours se ressemblent fortement, il n'y a donc pas de raison. Et pourtant je suis fatiguée. Toujours un coup d'barre vers 18 ou 19h. Et puis je prends mon dîner et puis rien. Je regarde un film ou joue au Freecell et puis quand j'en ai marre j'éteins tout mais je reste allongée dans le noir parfois des heures. Hier soir au moins 2. J'ai pourtant essayé d'écouter d'la musique, de lire, mais rien à faire. Je suis comme préoccupée. Je pense, je pense, comme un flot (...)

Raison d'être

Aujourd'hui fut une journée bien productive. Tout d'abord j'ai enfin trouvé comment faire pour avoir l'invitation indispensable pour le visa russe. En fait j'avais vu sur le site de l'auberge que j'ai réservé qu'il fournissait ce papier mais j'avais pas compris que c'était self service en fait. Ca avait bugué la première fois. Mais cette fois ça a marché et j'l'ai eu directement après avoir rempli le formulaire pour 1000 RUB soient AU$18 soient un peu plus de 11 euros, alors que sur tous les sites visités c'était minimum 15 euros mais plus proche de 20 voire 30 euros. Donc j'ai (...)

L'Oracle

J'ai craqué hier soir. Nan, j'ai pas craqué, j'ai merdé. J'ai rongé un index. En fait mon ongle avait une forme bizarre, j'voulais juste rogner un coin et puis c'est parti en couille. D'où l'utilité d'utiliser un coupe-ongle. C'est moche maintenant. C'est comme avant, sauf que j'ai pas ressenti de plaisir. Nan en fait même avant je ne ressentais pas de plaisir, ni même de satisfaction. Ca m'faisait chier mais c'était une habitude donc j'voyais même plus la laideur j'pense. Desfois j'me dis qu'c'était même un peu maso parc'que desfois ça frittait quand la peau partait avec. Mais (...)

Colibris

J'me suis inscrite sur une formation en ligne pour "concevoir une oasis". C'qui m'intéresse là-d'dans c'est surtout qu'ça concerne le projet dans sa globalité donc aspect financier, judiciaire et toutes ces conneries abstraites que j'ai en horreur. Un des buts de cette formation est de la finir avec un cahier des charges assez complet qui sera la base de la construction du projet. Bien sûr il sera modifiable à souhait mais c'est c'que j'dis, il sera la base. En premier il concerne la raison d'être et la description du projet. Déjà je cale. La raison d'être ? Envie personnelle. (...)

Lucide

Ce soir j'suis lucide. Je pense au retour et j'me d'mande c'que ça va être. J'devrais pas, j'devrais profiter, parc'que ça n'arrivera plus, plus avant longtemps en tout cas. Mais j'peux pas m'en empêcher. Je sais pas c'qui m'a poussé à faire ce voyage retour. En fait je l'sais mais en y repensant c'était un peu fou. J'avais même aucun intérêt pour l'Asie, genre du tout. J'me disais qu'au moins j'l'aurais fait. Maintenant j'me dis qu'c'est probablement la meilleure chose que j'ai faite. L'Asie m'a tellement appris, m'a ouvert les yeux sur tant d'choses. J'vois plus le monde comme (...)

Rocking chair

Hier, ma mission de l'après-midi était de faire une sculpture de neige d'un cowboy assis dans le rocking chair à l'entrée du saloon. Job plutôt sympa surtout que, honnêtement, j'me suis épatée. Tim m'a demandé si j'étais artistique, j'ai dis à part la musique j'dessine comme une merde. Mais à la fin il arrêtait pas d'dire que j'étais une artiste. Chi aussi. Haha ! Disons que j'ai juste fait comme j'le voyais. Comme mon frère quand il était p'tit, il dessinait les choses exactement comme il les voyait et on était toujours trop épaté. Il a pas un talent, mais ses dessins (...)