People Always Leave

← Retour au journal

janvier 2016

Le vainqueur

Jeudi est mon jour de congé. Jeudi j'ai regardé la vidéo de Paul Watson et Pamela Anderson chez Ruquier et à un moment Watson il sort cette phrase : "c'est pas la planète que j'essaye de sauver, c'est l'humanité". Là ça fait tilt dans ma tête parc'que je connais cette phrase, je l'ai lue quelque part et elle m'avait marquée. J'ai donc passer ces trois dernier jours a essayé d'me souvenir dans quel bouquin j'l'avais lue. Je savais que c'était récemment. Mais récemment je n'ai lu que très peu de livres. A BDS ? Nan, plus récent. J'me souviens alors d'un bouquin que j'avais (...)

Ré-mi-nid-sang-ceux

Un autre rêve. Il y avait Gaet et Flo mais c'était plus au collège, c'était aujourd'hui. On f'sait une espèce de réunion de retrouvaille. Il y avait Marina aussi. Ah nan ça y est, ça m'revient maintenant. Haha ! Je bossais pour les Davidson et on est allé à une espèce de foire ou de salon. Bref on était dans un stand vide, juste quelques tables et chaises. Et là je vois Gaet et Flo. Ils viennent me voir et on commence à discuter. J'vois les Davidson qui m'guette du coin d'l'oeil, j'étais sensée bosser même si il n'y avait rien à faire. Le stand voisin était un bar je crois. (...)

Antipodes

J'ai eu une drôle de pensée hier soir. Ca c'était après avoir eux des pensées glauques. Ca m'a empêché d'dormir. J'ai pensé aux parents. A quel point ils sont différents l'un de l'autre. Papa, ce héros, est l'aîné d'une fratrie de 7 enfants. Il a grandi dans une petite ville où, d'après ces dires, il a passé son temps dans la rue, à retaper des mobylettes, faire des expériences, traîner avec sa bande, camper dehors, etc. Il est allé au collège pour faire la Sixième et puis il est entré en apprentissage en tant qu'apprenti maçon. A quinze ans il sillonait les routes en (...)

Box

Aujourd'hui j'suis saoulée. C'est le jour de congé d'Hito-san donc j'ai dû m'taper ses boxes en plus des miens. J'ai quasiment fait que ça aujourd'hui. Ceux du matin ça va, ils sont corrects et pas très grands. Mais les quatre du bas, pfff, quelle misère ! Trois sont de taille normale donc environ 3x3m et le quatrième fait deux ou trois fois ça. Ces boxes-là sont ceux d'Hito-san et putain qu'est-c'qu'ils sont dégueulasses ! La première semaine j'les avais faits niquel mais j'y avais passé l'après-midi. Aujourd'hui j'me suis dit fuck, j'suis pas là pour rattraper les conneries (...)

Chance

En nettoyant mes ongles dans la douche, j'me suis dit que vaincre l'envie d'me les bouffer est une de mes plus grandes victoires dans la vie. C'était pas gagné d'avance, une habitude vieille de...toujours ! Ca fait 6 ou 7 ans que j'la combats, 3 ans que j'suis en rémission et deux bons mois là que j'suis clean. Parfois je dérapais encore, un p'tit doigt par-ci par-là, mais depuis que j'ai quitté BDS, j'ai rien touché j'crois. J'utilise un coupe-ongle. Mais je suis consciente que je n'suis pas guérie pour autant. House a dit (v'là la référence!) qu'on n'arrête pas d'être (...)

V

Je viens de regarder V for Vendetta. J'l'avais déjà vu à plusieurs reprises étant ado mais j'n'avais jamais vraiment compris le fin fond d'l'histoire. Maintenant oui. Comme si ça résonnait dans mon esprit. Comme un air de déjà-vu. J'aime l'idée de représenter une idée plus qu'un visage ou une personnalité. Il n'y a que ça qui peut nous rassembler et nous liguer tous ensemble. Une idée, commune et partagée, bulletproof. Le sens du sacrifice aussi dans ce film est énorme. C'est peut-être ça qui nous manque aujourd'hui. On est tellement égocentrique et narcissique. (...)

Yuki

Je devais partir demain mais l'autoroute est fermée à cause de la neige. Et puis en fait j'ai repensé ma situation. Ca sert à que dalle d'aller à Osaka si j'a pas tous les papiers. Donc je vais rester ici jusqu'à c'que j'puisse me rendre au consulat avec tout c'qu'il faut. J'expliquerai à Tim demain. Il en sera content. Même si hier soir on est allez au sushi shop pour mon départ. J'suis en mode Freecell addict en c'moment. J'essaie de faire de mon 100% de réussite une valeur sûre. (...)

Mont Bell

J'ai encore rêvé de Thomas c'matin. C'était après mon retour. On était dans un bar avec d'autres gens donc on f'sait comme si, on s'parlait pas directement, on s'lançait des regards. Et puis on dormait tous dans une auberge. Donc au moment d'aller s'coucher, Thomas et moi s'éclipsons dans la salle de bain. On vérouille et on s'retrouve, enfin. C'était vraiment lui cette fois. J'arrivais même à ressentir ses baisers comme j'm'en souviens. C'était tendre comme il sait l'être. C'était bien. On en était toujours au début quand un type est rentré. Me souviens plus qui c'était et (...)

Visa

Aujourd'hui j'suis un peu bloqué. Ce visa russe rend le visa chinois les doigts dans l'nez à avoir. Il y a 4 consulats russes au Japon. Tokyo, Osaka, un sur la côte Ouest au nord et un sur Hokkaido. Les deux derniers sont exclus pour moi puisque j'veux pas monter plus septentrional que Tokyo. Je suis actuellement à deux heures de Tokyo mais j'ai franchement pas envie d'y retourner. Ne reste qu'Osaka mais le consulat n'est pas à Osaka même bien sûr, plutôt proche de l'aéroport. Ensuite au niveau de la paperasse c'est pas trop compliqué excepté cette histoire d'assurance. J'ai (...)

Développé et sous-développé

J'viens d'avoir une conversation avec moi-même. J'me racontais quel pays d'Asie j'ai préféré. L'Indonésie. Humainement c'est le pays où j'ai eu la plus riche expérience. Mais il est difficile de décrire mon sentiment quant à ce pays. Déjà je sais pas comment le définir. Pays pauvre ? Sous-développé ? Moins moderne ? En retard ? Emergeant ? C'est quoi sous-développé déjà. Dommage que j'ai pas Google sous la main mais qu'est-c'que ça peut bien vouloir induire ? Parc'que j'ai pas eu l'impression qu'ils manquaient de quelque chose là-bas. Les gosses vont à l'école, les (...)

Adulthood

People always leave. Moi la première. J'ai commencé ce journal il y a plus de 7 ans. J'avais 17 ans, j'étais en Première, j'étais une ado mal dans sa peau qui se cachait derrière un écran. Pas à l'extrême mais c'est comment ce journal a commencé, avec Dé. Je rêvais encore au Prince Charmant, j'avais aucune idée de c'que j'faisais ou pourquoi j'le faisais. J'avais aucune projection dans l'avenir. Clairement. J'me suis toujours demandée comment j'allais finir. J'avais des rêves oui, ces rêves qui plus tard sont devenus des buts. J'en suis toujours en plein d'dans. People (...)

Ma soeur

Trois écrits en une journée, j'dois vraiment m'faire chier. En c'moment j'repense beacoup au passé. J'essaie de me remémorer des choses. Ce journal sert à ça mais j'l'ai déjà relu 3 ou 4 fois. Il me faut du neuf. Avec ma soeur on passait notre temps à s'marrer. Au collège c'était pas toujours rose, j'étais un peu la p'tite soeur chiante et moi j'comprenais pas pourquoi elle partageait pas c'qu'elle partageait avec ses copines. Mais on s'est quand même bien marrée. Elle filait des surnoms à tout l'monde pour pouvoir en parler ouvertement. Comme j'y suis arrivée quand elle (...)

Festina

Ce soir j'me suis surprise à m'imaginer mariée. J'veux dire pas avec quelqu'un en particulier, juste que j'avais une bague au doigt et que j'pouvais partager ma vie avec quelqu'un. Disons qu'ça vient d'une remarque de Tim il y a quelques jours. Il me parlait d'un truc et puis j'sais pas il m'a pris en exemple ou j'sais plus quoi, bref, il m'a dit : toi tu vas rentrer et direct tu vas trouver un mec et l'histoire habituelle quoi, c'est sûr vu comme t'es mignonne. Il est pas le premier à m'dire ça, que j'suis mignonne. David aussi. Et puis d'autres. Pas belle, mignonne. Je sais la (...)

Offre d'emploi

Hier, puisque Tim n'arrête pas de me charier à ce propos, on a parlé sérieusement de cette oportunité pour moi de bosser pour lui une année entière. Il m'a dit que si j'étais passionée par les chevaux, que j'voulais en faire ma vie, que si j'aimais bien le Japon, ce s'rait l'occasion parfaite. J'gagnerais pas des masses mais je n'aurais rien à débourser donc tout peut-être économisé, ou presque. C'est sûr c'est tentant, dit comme ça ça paraît effectivement être parfait. Mais. Mais hier il a encore fait ce truc de brider un cheval court et le laisser dans le rond-d'longe une (...)

Torture

Hier Tim m'a demandé combien de temps je comptais rester. J'ai répondu que je faisais ma deuxième semaine comme promis et puis on verra. Il a dit qu'il s'en foutait, que c'était juste par curiosité, que j'pouvais rester autant que j'voulais, que j'étais un keeper. Ensuite il arrêté pas d'me chambrer en commençant ses phrases par "Since you're staying for a year...". Il est marrant. Disons qu'il m'fait marrer mais avec moi c'est pas compliqué surtout que mis à part avec lui j'me marre jamais. A part quand j'repense aux conneries qu'on f'sait avec ma soeur. Du coup je suis tiraillée (...)

Back to dream school

Aujourd'hui je viens de faire un rêve. J'ai rêvais que je retournais étudier au CFAI, c'était la rentrée. Dans le bus se trouvais Erwan. En fait c'était Yann mais je l'appelais Erwan. Mon cerveau s'est, semble-t-il, emmêlé les pinceaux. Peu importe. On était dans l'bus et on lisais les horaires du bus. Il passait dans mon bled en dernier et 5 minutes après se trouvais à St. Chose impossible. Du coup, en rigolant, j'lui ai dit qu'on allait voler. Ben ça a pas manquer : le bus s'est engoufré dans la rue derrière chez moi et pouf! a déployé des ailes et s'est mis à voler. Donc 5 (...)

Narusawa

Aujourd'hui c'est pas qu'j'ai un mauvais pressentiment mais j'me dis qu'mon retour n'va rien être quelque chose d'extraordinaire. Comme quand j'suis rentrée il y a plus d'un an maintenant. J'vais retourner habiter avec mes parents pour au moins deux ans apparemment puisque Papa n'est pas pressé de construire la maison de Franz et qu'il y a encore pas mal de paperasserie à faire. C'est con mais j'ai peur que ça s'passe plus aussi bien qu'avant. J'veux dire j'ai pas changé mais j'ai changé des habitudes que j'ai pas envie d'reprendre. L'un empêche pas l'autre mais j'vaix devoir (...)

La thèse

Je viens de parcourir la thèse d'Anais au sujet des journaux intimes sur le Net. Je suis choquée de lire qu'elle m'avait contactée. J'me souviens qu'il en était question quelque part, d'un gars qui faisait des demandes sur les forums à propos d'une thèse, mais j'me souviens pas d'un email. En même temps elle précise qu'elle a trouvé l'adresse sur mon forum. C'était une adresse Gmail créée spécialement pour un ou deux lecteurs qui voulaient me contacter en privé. J'n'y allait que rarement. J'ai aussi pu me dire que c'était un spam ou un truc pas sérieux que j'ai même pas pris (...)

Kyoto

Aujourd'hui je suis toujours à Kyoto avec Hito. On a visité tous les trucs touristiques ces deux derniers jours. Ca m'a fait penser qu'il faut que j'arrête de faire ça. C'est franchement pas grave si je visite pas ce temple ou ce château ou cette putain de forêt de bambous. A part leur filer du fric je n'y fais pas grand chose au final. Et puis notre dernière visite à Nara hier m'a vraiment dégoûtée. A Nara, et je l'avais lu avant d'y aller, se trouve un immense parc avec des daims en liberté. Moi j'm'étais dis qu'ils étaient sauvages et venaient brouter là et que tu pouvais un (...)

La rencontre JI.

Aujourd'hui j'me suis imaginée une rencontre IRL des diaristes JI. Déjà on ne peut pas rester objectif sur ce sujet puisque le principe est là : journal intime public. Du coup tu peux même pas en parler, ou alors tu mènes un double jeu et tu gardes l'écrit en privé. Pour ma part je suis complètement transparente. En fait ça m'fait marrer parc'qu'on se présentera à chacun et on aura déjà tous des préjugés. Bien sûr le but c'est de vraiment faire connaissance, mais tout d'même. Genre tu rencontres une personne que tu sais dépressive. T'auras direct envie d'la plaindre et (...)

Strange dream

Aujourd'hui j'en ai marre des aujourd'hui. J'ai fait un rêve flippant la nuit dernière. J'étais à la salle St-Lau de Wass et enceinte de Thomas jusqu'au cou. La salle était pleine de rangées de chaises et sur la scène était là où on accouchait. J'attendais mon tour. J'étais flipée parc'que Thomas n'était pas encore là. J'avais peur qu'il se désiste, qu'il ne veuille plus de moi et du bébé. J'me disais qu'il avait mieux à faire que passer sa vie avec moi, qu'il ne m'aimait pas. J'le cherchais des yeux. Et puis j'me suis levée et j'ai commencé à errer dans la salle. Et (...)

In da bus.

Aujourd'hui j'me rends compte que voyager c'est facile. Très facile. S'installer en France en autonome et construire sa maison c'est le parcours du combattant. C'est l'enfer. C'est un putain d'million d'cases à cocher. Je savais qu'ça allait être dur mais peut-être pas à ce point. J'avoue qu'ça m'fait pas trop plaisir. J'suis dans l'bus qui m'emmène de Tokyo à Kyoto. Hier soir j'ai skypé avec les parents. Intense une fois d'plus. J'en ai peut-être trop dit. Ou alors pas d'la bonne façon. J'ai peur d'les avoir effrayé, genre oh merde ma fille est devenue une folle excentrique et (...)