People Always Leave

← Retour au journal

septembre 2015

J-soon.

Aujourd'hui, banal. Menuka m'a montré comment me servir de la machine à coudre. Vu que j'vais trimballer mon cash sur moi j'voudrais me fabriquer une pochette cache-billets. Ca a été pendant un moment, c'est assez facile à utiliser, mais à un moment c'est parti en couille, et puis les putain d'moustiques qui me harcelaient, et puis il commençait à faire noir, donc bon j'ai abandonnée pour aujourd'hui. Demain est un autre jour. Avec Greg c'est l'hécatombe (c'quoi c'mot ?). J'lui fais la misère parc'que j'le supporte plus. Ses remarques débiles constantes. Son air de haut de faux (...)

Flight.

Aujourd'hui, et voilà, encore un mois sans écrire. Nul ! Bon. Le mois de septembre fut calme. Les filles sont parties direct après la vente aux enchères et Sarah est partie lundi dernier. Vendredi dernier j'me suis pris une unité d'plus dans la gueule mais concrètement j'm'en fous, même que ça m'plaît, les gens me prendront un peu moins pour une gamine maintenant. Pour fêter ça on est allé camper on the marsh avec feu d'camp et barbeuc' bien sûr. Greg et Justin ne sont pas v'nus, ce qui ne m'a pas déplu. A nous quatre (cinq avec la vodka) on a passé une bonne soirée et putain (...)