People Always Leave

← Retour au journal

mai 2015

Interview.

Aujourd'hui j'ai la flemme. Hier soir j'ai commencé à écrire, deux fois. La première fois, fausse manip', tout a disparu. La deuxième fois j'avais pas capté que j'étais plus connectée. Ca m'a gavée parc'que j'avais des choses à dire, de la frustration à coucher sur papier, du feu à cracher. En fait j'ai surtout vomi sur Greg parc'qu'il m'a vraiment, vraiment exaspérée hier, à me reprocher des tonnes sans cesse, genre déblatérer dix minutes sur une erreur que j'ai faites, à tourner, retourner et re-retourner le couteau dans la plaie, encore et encore tu vois, jusqu'à c'que (...)

La question de l'origine.

Aujourd'hui, ce soir, wouah, quel débat ! J'en saigne du nez. Tout avait bien commencé pourtant. Discussion banale sur les serpents et autres rôdeurs. Et puis j'sais pas pourquoi, à table, c'est parti en couille. Si en fait on avait commencé à mentionné l'esclavage, mais les autres n'étant pas intéressés, ça s'passait entre Hans et moi. Et puis le Népalais s'en est mêlé. Oui c'est quand j'ai mentionné les Asiat' qui vivent en communauté. Il s'est surement senti visé. Il m'dit qu'c'est une question de génération. J'lui prouve le contraire. Il s'emballe et commence à parler (...)

N°2.

Aujourd'hui, depuis vendredi, je suis tata pour la deuxième fois. Ma soeur a pondu un autre garçon. C'est plutôt cool, j'suis grave contente. J'aimerais d'ailleurs être à la Maison pour fêter ça avec eux. Mais ça c'est une autre histoire. J'avoue j'pète pas la forme. Trop d'monde autour de moi. Surtout les Népalais, j'ai du mal avec eux. Bruyants et parlent pas anglais. J'ai ce putain de complexe d'infériorité avec ce gars, ça m'énerve ! Pourtant j'devrais pas, j'ai bien vu aujourd'hui qu'il n'est pas "plus", mais cette impression d'merde d'être une quiche quand il est dans la (...)

Journée type.

Aujourd'hui j'me suis levée vers 6h, suis allée aux toilettes, me suis brossée les dents, me suis habillée. Ensuite j'suis allée nourrir ma p'tite jument qui a passé la nuit dans un enclos. Ensuite j'me suis rendue dans l'homestead pour la réunion matinale de 6h30. Au programme : tuer et découper une vache. Hans, Greg, Cait et moi nous sommes donc allé tuer et découper une vache. Ensuite on a pendu la viande dans la meathouse. Il était alors 9h. Heure du petit-dèj'. Yaourt, bananes et muesli fruit free. Deuxième réunion quotidienne où on répartit d'autres tâches. Je suis en (...)

Apocalypto.

Aujourd'hui je commence par hier. Hier soir est passé Apocalypto sur SBS. J'avais déjà essayé de le regarder, deux fois, mais dès le début c'est trash alors j'avais abandonné. J'le mentionne à Hans et on décide de regarder au moins le début. Finalement on s'est laissé entraîner jusqu'à la toute fin tellement ce film est passionnant et beau. Ce mélange de brutale violence et vif bel amour. Un délice. Je note ce moment intense de bonheur dans un total désarroi au moment où elle met bas, qu'elle sait qu'elle vient d'avoir son deuxième enfant qui fait surface, juste une seconde, (...)

Happiness.

Aujourd'hui j'suis bien. Très bien. J'me sens heureuse. Je fais c'que j'aime entourée de gens que j'apprécie dans un cadre paradisiaque. Ma tête n'est pas encombrée de pourriture. Je pense à c'que j'vais cuisiner ce soir pour mes invités, je pense à c'que j'vais faire avec la P'tite dans les prochains jours, j'essaie de toujours me souvenir de tâches à faire, mais je n'cogite pas, je ressasse que dalle, j'me sens légère, j'me sens à ma place. Hier à été une journée excellente. J'ai passé la journée dans la cuisine à préparer les plats pour le week-end à venir. Sauf vers (...)

Pistol Club.

Aujourd'hui c'est dimanche alors j'ai pas fait grand chose. J'ai quand même nettoyé la TV room et puis c'mvtin on était au pistol club. J'ai fait 285. C'pas mal, surtout qu'j'ai battu Greg, mais la s'maine dernière j'avais fait 343, bien mieux, pour une première en plus. Donc hier était l'anniversaire de Greg. On est allé boire des bières at his place. Et puis Gipsy nous a rejoint plus tard. C'était marrant. C'était bien. J'étais un peu pompette. Ca fait du bien. L'autre jour j'parlais de Tim Cope, l'Australien qui a parcouru de la Mongolie à la Hongrie à cheval pendant 3 ans. (...)

Challenge.

Aujourd'hui fut une bonne journée. J'ai quasiment fini de tailler les bougainvillés. C'est un putain d'taf parc'que ces saloperies me tuent avec leurs épines ! J'ai des coupures partout sur les bras. Mais bon, c'est ça où crever d'chaud sous des manches longues. Et puis ce soir j'ai monté Rocky et tiré la p'tite à la longe. J'l'ai traînée plus qu'autre chose mais ça a été. Surtout que Rocky est du genre loup solitaire, il aime pas trop les autres chevaux donc j'ai dû un peu le faire courir d'abord, histoire d'lui faire comprendre qui est le boss. Et puis j'suis montée sur la (...)

Bougainvillé.

Aujourd'hui ça fait presque une semaine que j'suis de retour. J'suis contente, c'est cool. Et pourtant... Et pourtant j'sais pas, j'suis comme démotivée. J'ai des tas d'trucs à faire et j'ai du mal à m'y mettre. C'matin Hans a du me réveiller, la honte. Pourtant j'me suis couchée tôt. La chaleur peut-être. J'suis plus habituée. C'est la fin du Wet mais il fait encore super humide donc lourd. Greg m'a filé comme mission de débourrée la p'tite jument aux yeux bleus. Bon elle a déjà été débourrée mais il faut maintenant l'habituer. Je fais des exercices de désensibilisation (...)

Le retour.

Aujourd'hui, oui, j'l'ai fait. Environ 4542 km en environ 4 jours et 4h. Ca c'est du road trip. J'ai vraiment eu du bol j'pense. J'ai direct commencé à l'aéroport de Brisbane. Un taxi s'arrête. Direct il me fait comprendre que j'ferais mieux d'prendre le train, que personne ne va jamais s'arrêter. Il sort sa carte, je lui montre mon itinéraire. Il me dit que j'suis folle mais que j'peux prendre le train jusque Rocklea où il y aurait pas mal de dépôts donc de routiers. Quand j'lui parle de passer pas Mount Isa il me dit que y a que dalle là-bas, que j'vais jamais y arriver. J'lui (...)