People Always Leave

← Retour au journal

octobre 2014

Sur le départ.

Aujourd'hui je pars pour 2 semaines de road trip en compagnie d'un Gallois, un Parigot et une Bretonne. Je pense que ça va être bien. Je me socialise. J'pense à moi dans quelques années. Seule, bossant à fond pour réaliser mes projets. Mes projets de vie à long terme. J'ai peur. L'argent me fait peur. J'ai toujours l'impression d'le gaspiller, de ne pas l'utiliser intelligemment et que j'vais m'en mordre les doigts. Mes projets coûtent cher. En temps et en argent. Et être seule me donne une peur en plus. De toute façon même avec un mari aisé, si mon projet n'est pas le sien, il (...)

Privé.

Aujourd'hui je retourne en privé et je pense le rester. Je pense que mon frangin m'a grillée aujourd'hui. De toute façon il faut que je me remette à écrire pour moi et pas pour être lue. En tout cas pas par n'importe qui. Je n'prétends pas qu'on va toujours me suivre en privé, pas sur du long terme en tout cas. Peu importe. Beaucoup pensé à Thomas aujourd'hui. J'crois que j'bloque avec lui parc'que j'sais pas c'qu'on est. Peut-être que j'voudrais qu'on soit plus. Peut-être que j'voudrais avoir plus, même sans lui. Je dis à qui veut l'entendre que le célibat me convient (...)

Baptême.

Aujourd'hui j'ai baptisé mon filleul dans l'église où j'ai moi-même été baptisée et confirmée. C'était franchement bien. Les gens ont aimé mon discours. Discours écrit durant le culte qui a précédé le-dit baptême. Je suis contente qu'Alex soit le Parrain. J'aime beaucoup ce gars. Il est simple, drôle et intelligent. On s'est beaucoup amusé. Vendredi soir on a été faire une bouffe avec les collègues au resto d'la maman de Thomas. Evidemment j'ai fait pété la mini-jupe pour plaire. D'abord à Modjo avec qui j'ai passé une très bonne soirée. On a pas mal parlé. De lui (...)

Mais qu'est-c'tu fous là ?

Aujourd'hui, c'est une bonne question. Je n'suis pas sûre que venir écrire ici est vraiment utile, intelligent. Je n'crois plus que les gens m'aimeraient toujours s'ils lisaient ces mots. Tous ces mots. Tous ces écrits. Pour quoi ? Fermer ma gueule est ce que je devrais appliquer dorénavant. Faire voeu de silence. Encore une fois j'aurais des tas d'choses à raconter. J'ai d'ailleurs essayé de commencer plusieurs fois depuis que j'suis rentrée mais le temps ou l'envie m'a manqué. For the record, je suis contente d'être rentrée. Tout s'est passé comme je l'imaginais ou presque. (...)

J-2

Aujourd'hui je suis à South Bank, assise dans l'herbe au bord de la rivière. Ce fut une belle journée mais le vent à l'ombre me fait frissonner. Tout à l'heure j'ai fait ma demande de visa pour la NZ. Plus tard je vais aller voir Gone Girl. Il y a beaucoup de monde autour de moi : des groupes d'amies, des groupes d'amis, des couples, qui se tiennent dans les bras, qui s'embrassent. Et moi je suis seule. Mais je n'en souffre pas. J'm'en fous. La solitude ne me pèse pas. Ou plus. J'aime être entourée mais j'apprécie être seule aussi. Il y a des familles aussi. Des enfants. Certains de (...)

J-4

Aujourd'hui je suis à Brisbane pour ma dernière compétition en tant que groom avec ma patronne. Je fini demain, je dors encore chez ses parents et puis je zone deux jours en ville et puis mercredi je prends l'avion. Ouf. Hier j'ai dû faire mes adieux au patron. Et tu sais quoi ? Ils m'ont fait le grand jeu. Le patron était lavé et parfumé, prêt à partir enseigner à Townsville. Je voyais bien qu'il attendait quelque chose. Je douchais Sheldon quand il est venu me dire de finir ça rapidement. En fait j'ai pas vraiment compris c'qu'il a exactement dit mais il m'a pas laissé le temps (...)