People Always Leave

← Retour au journal

juin 2014

Blackfish.

Aujourd'hui je viens de regarder le documentaire sur les orques en captivité diffusé sur Arte il y a peu et, mon Dieu, je crois bien que l'Homme ne remontera jamais dans mon estime, jamais. Le discours sur l'orque maintenu en captivité dans une piscine de 6 par 9 mètres alors que dans son milieu naturel il possède l'océan au complet, ben ce discours là se tient pour toutes les espèces en captivité. Le cheval vit dans des immenses plaines, le lion dans la savane à perte de vue, le loup dans les vastes forêts, le singe dans de vrais arbres et le chien, oui même le chien, n'importe (...)

Toowoomba.

Aujourd'hui je couchsurfe chez Danny, un gars vraiment sympa. Je passe mes journées à chercher du taf. Hier j'ai visité deux haras. Au premier c'était non direct. Au deuxième aussi mais ensuite elle m'a fait la morale pendant un quart d'heure à propos du stop. Vieille conne ! Elle sait pas de quoi elle parle. Elle me dit que j'vais finir par me faire tuer blablabla. Elle parle de risque. Qu'est-c'qu'elle connaît du risque ? Elle a surement passé sa vie dans sa ferme avec ses chevaux sans jamais en sortir, ses vacances c'est Club Med et encore, si elle est déjà sortie de son pays.. (...)

Beaudesert.

Aujourd'hui, pfff... J'ai déjà perdu toute fois en l'Humanité mais aujourd'hui elle m'a presque fait gerber. Oui, c'est bien l'éméto qui parle. Aujourd'hui j'suis partie de Byron Bay en stop. 2 Autrichiennes qui font le tour du monde en 7 mois m'ont prises et déposées là où elles sortaient de l'autoroute. J'ai donc dû refaire du stop de là. Déjà que j'aime pas faire du stop sur une artère majeure, ben maintenant j'en suis dégoûtée à vie ! Au bout de 10 minutes un type s'est arrêté. Petite berline, siège bébé à l'arrière, gros gars entre 30 et 35 j'dirais, visage (...)

Byron Bay.

Aujourd'hui je suis à Byron Bay. Un vieux m'a pris à Port Macquarie c'matin et m'a emmené jusque là. Très très marrant ce monsieur. Encore une belle rencontre. J'ai d'la chance avec mes chauffeurs en c'moment. L'autre m'avait répondu d'ailleurs. On s'est échangé quelques textos sans plus. J'pense que j'ai été un peu trop enthousiaste mais j'en garde toujours un très bon souvenir. Hier soir j'ai skypé avec ma sœur et j'ai eu mon premier vrai contact avec mon filleul. Il me faisait des coucous et des bisous et il a dansé pour moi. C'était trop bien. Il est trop trop chou. Trop (...)

Le sort s'acharne...

Aujourd'hui j'ai envoyé un texto à mon beau chauffeur d'hier comme prévu. Pas de réponse. Bon. Au final c'est peut-être pas plus mal, ça restera juste un délicieux souvenir... Hier soir, après mon écrit, j'me suis cherchée une pizza et me suis posée d'vant la télé, je commence à zapper et là : You've got a mail. Forcément ! En plus pile au moment du titre du générique ! Hasard mon cul ! Une de mes histoires d'amour préférée le jour où j'tombe presque amoureuse d'un inconnu... (...)

Port Macquarie.

Aujourd'hui j'ai vécu un truc incroyable. L'autre soir quand j'suis sortie du ciné, j'ai encore fait la pleurnicheuse gamine de quinze ans "beuuuuuuh pourquoi ça m'arrive pas à moi une histoire d'amour comme ça, beuuuuuh, pourquoi je rencontre pas un mec qui me secouerait en me disant que j'peux construire toutes les défenses possibles entre nous, il ne partira pas de sitôt et n'en sera que plus amoureux encore...". Ouais ouais, lamentable je sais. J'ai menacé Achille, j'lui ai dis que j'savais que c'était possible et que de toute façon il n'y a qu'une histoire comme ça qui me (...)

Newcastle.

Aujourd'hui, je suis à Newcastle dans une auberge un peu plus chère que d'habitude mais où les gens sont cools et un peu plus avenants qu'à Sydney. Hier matin super gros stress au Consulat à Sydney. Juste avant de me faire recevoir par la nana des passeports, je vois aux infos françaises diffusées dans la salle d'attente qu'une bande de chanteurs français sortaient un album hommage à Renaud. Là, prise de panique, je gueule dans le vestibule : "Quoi il est mort Renaud ??". Le gars en costard à côté hausse les épaules. Doit plus être Français d'puis longtemps lui. C'est en (...)

Mémo #12

6 juin 2014 21h50, Putty Beach, Killcare, NSW Voilà depuis lundi que j'campe à cette plage, seule. Il a plu presque 48h. Ca s'est arrêté depuis genre une heure mais je ne peux toujours pas voir les étoiles. Ma tente est assez résistante. C'est assez humide à l'intérieur mais j'ai appris à ne rien laisser toucher la toile. Il ne fait pas trop froid non plus. A cause de cette météo humide j'ai passé les dernière 48h allongée emmitouflée dans mon sac de couchage à lire. Ca fait du bien de "se retrouver". Je découvre aussi la douleur de me relever après autant d'inactivité. (...)