People Always Leave

← Retour au journal

janvier 2014

Cygnet.

Aujourd'hui, pour la première fois depuis quatorze mois, j'me suis sincèrement dis que j'devais rentrer à la maison. Taper dans mon livret bleu pour payer mon billet de retour et recommencer comme avant, ou presque. J'suis là, couchée dans ma tente, dans ce camping à $8,50 la nuit, un fond de riz, un fond de pâte, un pot de confiture et $130. C'est flippant. Pour être tout à fait honnête j'ai encore $190 sur mon compte, mais c'est tout. J'écume les fermes alentours, les pubs, les cafés, je viens trop tard ou trop tôt. Je suis officiellement SDF depuis plus d'un an, mais (...)

Carl.

Aujourd'hui, ces derniers jours, je me suis replongée dans mon ancienne vie, dans mes tout premiers écrits. Je ne parlais que des garçons à l'époque. Dé évidemment, et puis Doudou, et puis mon joueur de maracasses... Je me trouve souvent pathétique et gauche dans ma façon de m'exprimer. Je n'étais qu'une gamine... Mais cependant, seule ici, sous mes draps qui me réchauffent, j'étais comme jalouse de moi-même. Elle est passée où cette fille pleine de fougue qui avait tellement de choses à dire. Cette fille qui ne s'emmerdait pas à écrire les mots en entier, cette fille qui (...)

Tassie.

Aujourd'hui, j'ai le sentiment d'avoir vraiment changé. Ce voyage jusque là m'a changé. Ni en bien ni en mal je pense. J'ai juste une vision différente de tout. Maman et Papa sont venus me rejoindre début janvier. Globalement ça s'est bien passé mais après quelques jours j'me suis très vite souvenue que j'avais notamment voulu partir à cause d'eux. Pas vraiment en fait, j'peux pas me plaindre d'eux, ce sont des parents géniaux, mais c'est ce sentiment d'être toujours cette gamine de quinze ans à leurs yeux. J'espère un peu leur avoir montrer que j'suis responsable et mature. (...)