People Always Leave

← Retour au journal

août 2012

Fuis-moi j'te suis, suis-moi j'te fuis.

Ce soir, après avoir acheté une centaine de chauffe-plats pour 5 euros au GIFI, je fais un signe à Thomas. Une heure plus tard, sans réponse, je le relance, avec succès. Je propose une sortie nocturne. Il me répond qu'il n'a plus d'érection. J'insinue pouvoir arranger ça mais il n'en est pas sûr. Monsieur est déprimé, et de toute façon il est invité. J'insiste en pretextant connaître un remède efficace à la déprime, en vain. Je remballe mes pulsions et m'écrase. 23h30. Thomas se demande si j'ai toujours envie de lui. Comment lui dire qu'après sa douche froide, nan quoi. Il (...)

Je tourne en rond, je tourne en rond.

J'ai rêvé de Sylvestre cette nuit. Je crois qu'on s'aimait, on était bien ensemble. Est-ce dû à ma sortie en ville hier soir ? Je n'sais pas, et j'me souviens pas des détails de ce rêve. Mais c'était bien. On s'embrassait. Ouais c'était bien. Ouais hier soir j'suis sortie en ville avec Hélène. Elle voulait manger une glace. Et puis on s'est posé à la terrasse d'un café. On a discuté. Elle a osé, et je pense que vraiment c'était pas franchement évident pour elle d'me l'dire, me dire que j'étais sa seule pote sur qui elle pouvait vraiment compter. Pour sortir en tout cas. Je (...)

ACHILLE !

Achille. Faut qu'j'te parle. Il y a eu mardi soir où Thomas me texte qu'il a trouvé un super endroit où se voir. Je succombe et le rejoins chez lui. Il m'emmène au milieu d'la forêt, au bord d'un étang, dans un chalet tout équipé que le proprio veut vendre. Super nuit, franchement, une des meilleures. On joue un couple, on s'appelle chéri, ça paraît presque réel. Evidemment si j'avais écrit mercredi, j'aurais raconté en détail, expliqué à quel point c'était "idyllique". Mais ce soir y'a eu la soirée chez Guy. Je viens à peine de rentrer. La soirée en elle-même s'est (...)

Puisqu'on ne rêve pas sa vie, mais que c'est elle qui nous rêve.

Les vacances en Ecosse se sont très bien passées. On a eu beaucoup de chance avec la météo et on a pu faire de magnifiques randos et visites de châteaux. Vraiment, c'était super. Mais ça m'a plus conforté dans mon choix de partir seule en Australie. J'dis pas qu'avec ma frangine ça s'est mal passé, au contraire, mais on a quand même pas les mêmes envies, les mêmes trips à ce niveau-là. Donc bon. C'est très bien comme ça. Hier sois mes parents et les Chotzi's étaient de sortie. Du coup j'suis allée m'faire un ciné en ville. Jane Eyre. J'avais lu l'bouquin en début (...)