People Always Leave

← Retour au journal

janvier 2012

Le problème, c'est ça.

Voilà trois jours que j'trimballe le p'tit bout de papier déchiré dans ma poche. Deux choses essentielles y sont inscrites : la mention OCCASION, et une adresse mail. La règle des trois jours (ou "règle du mercredi") est une théorie bidon que bizarrement j'me suis faite toute seule. Hier ça aurait fait la fille en manque, qui veut à tout prix coucher. C'qui n'est pas faux, mais pour arriver à ses fins, il faut savoir tromper. Aujourd'hui ça aurait fait la fille qui a quand même laissé passer lundi pour tromper, mais qui ne pouvait quand même plus attendre un jour de plus. (...)

Occasion.

Hier soir, soirée moules-frites annuelle. C'est là où j'en ai profité pour annoncer mon départ à mon voisin. Mon voisin c'est comme mon deuxième père. Je l'ai toujours connu. Il a souvent été là pour moi. Donc c'est évident que je me devais de le lui dire moi-même. Il l'a bien pris même si je pense que ça l'a un peu surpris. Il m'encourage vivement à le faire mais m'a mis en garde : ne pars pas plus de deux ans Sara. Reviens. Pars, mais surtout reviens. Sinon tu perdras trop de chose ici, tu être trop à l'écart de ta famille et de ta vie d'ici. Lui le sait mieux que (...)

Et merde !

Mon chef est content de moi et m'encourage à continuer ainsi en vue de renouveler mon CDD ou carrément me proposer un CDI. FAIT CHIER !! Achille, donne-moi la force nécessaire. Donne-moi le courage, les mots et la bonne attitude. J'veux pas tout gâcher. Ce soir c'est pizzas ! (...)

Y penser, c'est tromper ?

Aujourd'hui, Modjo et moi avons franchi un cap. On s'est tout dit, ou presque. On sait qu'on aimerait coucher ensemble. Evidemment il ne sait pas que j'ai des sentiments pour lui, mais je sais que ça ne s'rait pas "purement physique". Sauf qu'évidemment lui ne "peut pas" d'après ses dire. Neanmoins, et je tiens à bien le notifier, si moi-même j'étais en couple, ça lui poserait moins de problème. Gné ? Bref. S'est posé alors la question de l'infidélité, si effectivement j'étais en couple le ferais-je quand même ? Honnêtement j'en sais foutrement rien. Mais c'est quoi (...)

Alistair.

Thomas m'a fait rire aujourd'hui. Je suis sympa et courtoise avec lui mais j'essaye de l'ignorer un peu, et je sais TRES BIEN que ça le rend dingue. Genre quand on est à trois, avec Guy par exemple, ben je regarde que Guy, et je vois de ma vue à presque 180° que Thomas me matte, mais j'm'en fous. J'suis plus à ses pieds. J'ai changé d'attitude avec lui. J'arrive à ne plus sourire bêtement dès que je suis en sa présence. J'm'en fous de c'qu'il fait, de c'qu'il pense. J'me dis même qu'il s'rait temps qu'il se case. Et donc aujourd'hui, alors que j'prenais un café avec Guy, Thomas (...)

MMXII

Ca y est. On y est. Incroyable non ? Hier j'ai ramené Hélène à la gare. Sur le quai, pour rigoler, elle me dit qu'elle n'aime pas les adieux sur les quais d'gare. Du coup j'lui ai dit qu'à l'aéroport, quand j'partirai, j'demanderai juste à mon père de m'accompagner. Ce s'ra un peu moins dur. Alors elle m'a répondu que t'façon Mimi et elle serait là. Haha. Mais, tu vas pas vraiment partir. Ben si Hélène, c'est sûr. Mais non. Je sais pas si elle m'en croit pas capable ou si elle a juste pas envie d'y croire. En tout cas c'est étrange comme réaction. Au lieu de m'encourager (...)