People Always Leave

← Retour au journal

mars 2011

VDM.

Aujourd'hui j'suis allée au Leclerc parc'que mon décodeur TNT ne s'allumait plus. J'pensais qu'c'était la télécommande. J'ai eu raison. Les piles étaient à l'envers... (...)

La Lune.

Week-end goudou. Ca f'sait un putain d'bail. Vendredi soir après la répèt', impro totale avec Jul'. J'la cherche et on va en ville pour rejoindre Gara et sa copine que je ne conaissais alors pas. On s'pose dans un bar et ce fut réellement sympa, de un de revoir ma Jul', de deux de revoir Gara parc'qu'elle est super naturelle et super marrante cette nana, et de trois de faire la connaissance de Lou, sa copine de 20 ans qui a une fille de 3 ans. Mais franchement, elles gèrent la fougère toutes les deux. Samedi soir re-plan à l'arrache. Avec Hélène cette fois-ci et, Ô surprise, (...)

On est en finale !

L'équipe a gagné hier soir ! Ils ont super bien joué, j'étais super contente, comme les 1199 autres supporters présents. Le week-end du 1er avril aura lieu la finale. C'est le week-end où Dé a décidé d'se pointer ici. Il veut qu'on s'voit le plus rapidemment possible. Moi j'étais pas emballée mais bon, il y t'nait. Sauf que du coup ça m'fait chier d'rater la finale si elle a lieu le samedi soir. Et j'peux pas vraiment y aller avec lui puisque ma frangine y sera très certainement aussi. Hier soir après m'avoir demandé où en était ma relation avec Thomas (et surtout après (...)

Cette charmante jeune fille...

Hier j'ai vu Thomas à la cantine qui déjeunait avec une fille que j'n'avais jamais vu. Et elle arrêtait pas d'lui parler ! Ils étaient vraiment en pleine discussion sérieuse, comme s'ils se connaissaient depuis toujours. Ca m'a intrigué... Bon, dans l'après-midi j'l'ai vu quand j'suis descendue à l'atelier. J'ai été sympa je crois, j'ai ri à ses blagues, j'lui ai prêté de l'attention et voilà quoi. Tout allait correct. Cet après-midi, j'reviens des Méthodes, quand j'entends qu'on m'appelle. C'était Guy. Toute contente j'me dirige vers lui, en ayant vu bien sûr que Thomas (...)

Ah et puis...

Le 7 mars c'était l'anniv' de Laurent. J'lui ai donc envoyé un texto, par sympathie, puisque t'façon ça fait un an qu'on s'est pas vu. Enfin un peu moins quand même mais bref, on se parle plus quoi. Le 13, à 1h25 du matin, j'reçois un appel privé. J'réponds. Rien. 1 minute après j'reçois un texto d'un numéro que j'n'avais pas : "N'écris plus à Laurent, c'est un simple conseil...". J'sais pas comment exprimer ma haine. J'arrive pas à dire à quel point cette pétasse peut remballer son conseil à la noix parc'que son éjaculateur précoce j'm'en tamponne le coquillage comme du (...)

Julien.

Julien c'est un vieux pote comme on dit. J'le connais par la musique mais on s'est beaucoup rapproché quand j'suis arrivée en seconde dans l'même lycée que lui. Quand j'étais en première, on a essayé d'sortir ensemble. Lui en avait très envie je crois, et moi j'étais pas sûre du tout. On est sorti plusieurs fois ensemble, au ciné ou chez lui. Mais j'n'étais absolument pas à l'aise donc j'ai "rompu" mais comme on était pas vraiment ensemble, j'lui ai juste fait comprendre que j'voulais pas aller plus loin. Il était très déçu je crois mais on est resté très bon amis. On (...)

Warning.

Ce soir, concert du prof de musique à Bru. Il était accompagné de quelques musiciens. C'était sympa. Ensuite j'ai déposé les parents et j'devais aller chercher mon frangin à sa première boum pas trop loin. J'me souviens m'être demandé quel chemin j'allais prendre. J'ai pris le chemin super sinueux qui passe par les champs. Ca f'sait un bail. Il faut savoir que quand on s'est rendu au concert, Maman me disait que j'roulais trop vite. C'est à ça que j'ai tout d'suite pensé quand j'suis sortie d'ma voiture. Ma voiture couchée dans l'fossé... J'ai glissé dans l'virage. J'ai (...)

Immunité.

Cet après-midi en Qualité et HPS, on discutait des cancers avec le prof. Je savais même pas qu'en fait le cancer provient des cellules qui se développent de façon anarchique et donc incontrôlable. Et du coup ça créé ces "boules" ou excroissances que sont les cancers. Ce sont en fait des amas de cellules désordonnées. Et puis ensuite le prof disait que les Américains sont les gens les plus malades au monde car chez eux tout est nettoyé et inseptisé. Et donc quand ils choppent une bactérie, leur corps, n'ayant pas l'habitude, n'est pas immunisé et le vit mal. Et puis ensuite (...)

So.

Mes doigts puent la chatte parc'que j'pensais avoir mis un tampon, et j'l'ai cherché durant un p'tit bout d'temps. J'ai cru halluciner. Ca sent l'sexe. J'ai envie d'sexe. J'ai envie d'Thomas. (...)

Room in Roma.

Quand je serai à Perth, j'irais au cimetière de Karrakatta. J'embrasserai sa pierre froide et, en partant, je lui ferais le même clin d'oeil qu'il m'affiche depuis quelques jours. Dé pourrait être ma Alba le temps d'une nuit. Plus un fantasme que de l'amour. Alba ça veut dire l'aube, et Lola la douleur. De la nuit et l'aube naîtra la douleur. Ca c'est mon délire. Mais on s'est mis d'accord, ce n'est qu'un jeu entre nous. Ce film n'a pas été diffusé en France. V'là l'étroitesse d'esprit d'ce Kinder country. Il m'a juste confirmé ce dont j'ai envie, ce dont je rêve secrètement. (...)

Kinder Délice.

Terre en vue ! Ca s'rapproche, c'est rassurant. Une évidence. J'me demande encore comment j'ai fait pour ne pas y penser plus tôt. J'ai pas envie d'en parler maintenant. J'ai pas envie de tout faire foirer. Et puis en plus, c'est seulement une roue d'secours. Il y a Thomas qui n'a pas pu me dire dans les yeux que j'suis méchante avec lui. J'me dis qu'c'est un moyen détourné pour m'éloigner de lui. Il manque juste d'honnêteté. Ils manquent tous d'honnêteté. Ca me déçoit. Y'en aura d'autres. Il y a Jo qui m'a invité à prendre un café la prochaine fois que je passerai. Demain (...)

Etape suivante.

Y'a pas si longtemps que Dé et moi nous étions pris la tête à propos de notre rencontre. Hier soir on a fait une vidéoconférence sur Skype. Parc'qu'effectivement, on peut s'entendre aussi bien en vrai que virtuellement. Ca donne une tout autre dimension, c'est très différent, mais c'était agréable. Je suis donc plus rassurée quant à notre future rencontre. (...)