People Always Leave

← Retour au journal

septembre 2010

Conflit générationnel.

Ca n'va plus du tout avec ma mère. On s'entend pas. Elle me gonfle et je la gonfle tout autant. J'commence à penser sérieusement à partir de la maison, mais pour aller où ? J'veux pas squatter chez quelqu'un et j'aurais vraiment du mal à survivre seule. M'enfin si elle s'énerve sérieusement et qu'elle m'vire j'vais pas avoir le choix.. Enfin bon, on y est pas encore. Mais mon besoin d'indépendance totale ne cesse d'augmenter. Marre d'avoir des parents sur le dos. Et eux aussi commencent à être fatigué de voir ma gueule tous les jours. J'le sens. Le problème, ce s'rait mon piano. (...)

Une année.

Hier soir, 21h. J'me connecte en HL sur msn, comme ça ne m'arrive que peu souvent. Dé. Je sais pas. Ca m'a pris. J'ai lancé la conversation. On a discuté jusqu'à 3h su mat'. J'suis fière de moi parc'que j'ai su lui dire les choses. Que j'étais amoureuse de lui, pour la première fois d'ma vie, que j'ai mis un an pour guérir de lui, un an à essayer de l'oublier, de ne pas céder à la tentaion de l'appeler, lui écrire, le rejoindre sur msn. Finalement j'y suis arrivée, et ses mots ne me touchaient plus. J'étais heureuse. On était comme 2 potes, et j'ai été claire avec lui. (...)

Bisou dans l'cou.

Ca vient d'où cette tradition de fêter son anniversaire ? C'est vraiment d'la merde. Au boulot ils vont m'en vouloir si j'ramène pas des trucs à bouffer. Ca fait depuis 13h30 que j'm'attele à la tâche, et mes cookies ont un goût bizarre, mon gâteau tire une tronche de 6 pieds d'long et j'sais pas encore si j'vais réussir mes mini-cakes à la banane. Pfffff...!! Ras-l'cul. Le pire c'est ma daronne qui fait la gueule. Ca commence sérieusement à m'gaver. Elle gueule tout l'temps pour un rien. Hier soir ils d'vaient v'nir avec nous chez Estelle, et finalement elle voulait plus. Elle (...)

Boules de geisha.

Ce soir à 23h30, ma 18ème année de vie s'achèvera. Et la dernière de la dizaine commencera. L'horreur. J'ai décidé aujourd'hui que ça n'avait pas d'importance, ce n'est qu'un chiffre. Ma frangine m'a offert des boules de geisha. Et mes parents un banc pour mon piano. Pleins d'textos, de messages sur FB. Mouais. Le meilleur c'est la carte de Mimi. Elle est géniale cette fille. J'l'adore. J'vais l'appeler demain pour la remercier. Hier j'étais encore à un concert de Tin-Mar. En allant là-bas j'espérais qu'il pourrait s'passer quelque chose avec Reiss, quelque chose de plus. (...)

Nyctalope.

Tout bon concert de Tin-Mar hier soir. Bago et Doudou étaient là. Ca m'a fait trop plaisir de les revoir. Reiss aussi d'ailleurs. Il me cherche, ça crève les yeux. Regards furtifs dès qu'il fait le con, remarques piquantes sur mon look. Faut pas sortir de Saint-Cyr pour capter tout ça. J'me suis laissée prendre au jeu, sans faire la quiche. Il m'a fait un gros bisous sur la joue en me prenant dans ses bras en partant. On s'revoit vendredi, pour un autre concert. Cette après-midi, alors qu'on r'gardait un plan d'une cabine d'essai de Mathieu, je repère une faute d'orthographe sur une (...)

Sorcière !

Dimanche soir, Thomas a eu envie d'moi. Marre des plans à l'arrache, j'lui dit que ce s'ra pas pour ce soir. Soit lundi, soit mardi. Quand tu veux. Ok ! Impatiente que je suis, j'lui réponds demain soir. Donc hier soir, 20h30, j'pretexte un poker chez Tin-Mar et m'éclipse discrètement. Mon portable attendant docilement dans ma Saxo m'annonce un texto de Thomas. Ca sent pas bon. "D'main soir 21h". Tu t'fous d'moi ? Nan c'est pas c'que j'avais dis ! Enfin si, mais hier, donc c'est aujourd'hui ! Lers nerfs en boule, j'me laisse pas faire, j'me laisse pas squatter sur le parking d'la (...)

I don't see in anyone else but you.

J'crois que j'suis maudie. J'sais pas, il doit me manquer la case "on s'attache à toi". Didier m'a vite zappé, le Corse n'a pas cessé d'me poser des lapins et maintenant Thomas me donne aucune nouvelle. Je reprends l'taff lundi, y'a des chances que j'le croise, et il va faire comme si de rien était. Moi aussi d'ailleurs. Mais j'ai horreur de faire ça. Pourtant... Je pensais pourtant qu'avec lui ça allait être différent, vraiment. C'est bien lui qui subitement me textote un soir qu'il a grave envie d'moi. Enfin, le Corse l'avait fait aussi. C'est quoi cette technique ? Pourquoi (...)

Se battre pour des causes perdues.

Cet après-midi a eu lieu l'enterrement du Gamin. William et Didier s'y sont rendus, moi non forcément. La journée a été pluvieuse et grise. Hier soir a eu lieu mon dernier cours officiel avec Joseph. Ca m'a fait bizarre, je crois qu'à lui aussi. Après 12 ans, forcément... Je commence les cours de piano avec mon nouveau prof jeudi soir. Ca aussi ça va m'faire tout drôle... J'ai plus d'antibio. T'façon j'suis guérie. Et j'espère pour longtemps cette fois. Ah oui ! William a une chérie, donc monsieur ne pense plus seul, monsieur vit pour deux, monsieur n'a plus de temps pour (...)

RIP Gamin...

Y'a quelques mois, à une soirée d'anniversaire d'un pote à William où j'm'étais rendue avec lui, j'ai eu l'occasion, saoule, de m'faire quelques téquilas PAF au bar avec un type, l'ex de la Blonde, qui paraissait tellement plus vieux que moi alors qu'il n'avait que 16 ans. Lundi, il est mort. Il en avait alors 17. C'est tellement soudain, tellement inattendu, tellement injuste aussi. Ca fait peut parc'que ça peut toucher n'importe qui finalement. J'ai d'la peine pour ce gars parc'qu'il était vraiment sympa, très sexy et vraiment pas un pauv' type, de ce que j'ai pu voir de lui en (...)