People Always Leave

← Retour au journal

octobre 2009

Concours.

Bon j'vais faire court parc'que j'ai pas envie d'écrire. Retour du concours à Paris. J'suis passée lundi matin à 11h. J'le sentais mal, et en général mes préssentiments se vérifient. Et ce fut le cas puisqu'au milieu du deuxième morceau j'me suis embrouillée, j'ai arrêté, j'ai recommençé, puis j'me suis de nouveau embrouillée, j'ai re-recommencé comme ça 3 fois. Là j'me suis retournée vers le jury pour qu'ils me disent d'arrêter. J'étais à la limite de m'lever et d'me casser. Mais j'en avais plus rien à foutre. J'ai recommencé quelques mesures plus loin et j'ai fini (...)

Carpe Diem.

J'me souviens encore m'être demandée c'que j'foutais dans cette voiture, vers 22h, avec 2 garçons que je connaissais seulement depuis quelques heures. Enfin, quelques heures, façon de parler. Pour l'un des deux, j'ai déjà pu le côtoyer en cours d'anglais. Par contre l'autre, c'est vrai, j'l'avais jamais vu d'ma vie avant hier soir. Il s'appelle Didier. Il a un an de plus que moi, est pompier, fait de la batterie et de la guitare basse, aime boire et faire la fête, et le sexe aussi. Il collectionne les copines mais en s'en vantent pas. Il est au contraire franc et direct. Il dit les (...)

Glory Box.

5h30. Réveil. P'tit-déj', douche, préparation. A 6h19 j'étais dehors en direction de l'arrêt de bus. Un peu en stress parc'que pas sûre à 100% qu'il passe. Mais si, et pile à l'heure en plus. Forcément il est désert. "T'es tombé du lit ?" me sort le chauffeur. Ben non monsieur, mais quand il faut il faut. Je lui tends un billet de 20 euros pour payer les 1 euros 50. Il me rend la monnaie en pièces de 1 et 2. Ca lui prend du temps mais moi ça m'arrange pour payer mon ticket de train. Et en plus il me conduit à bon port dans le bon timing. Le train est un peu plus fréquenté (...)

Besoin d'Eire.

Je viens tout juste de lire un texte qui m'a fait rêver. Ca parlait de voyages, partout dans le monde. Le type a l'air de faire ça souvent, un peu à l'arrache, parc'qu'il paye moins cher ses billets. L'avantage de travailler pour une compagnie aérienne. Je regrette que ma soeur n'est pas perduré son rêve de devenir hôtesse de l'air... Ce texte m'a fait repensé à mon petit projet en Irelande. Mon voyage à l'arrache, sur un coup d'tête anticipé. En plus ma prof d'anglais qui est Irlandaise du côté de sa mère a dit aujourd'hui que c'était un pays magnifique parc'qu'un gars d'ma (...)

Le sort s'acharne.

Aujourd'hui réunion avec l'orchestre. Le prof a imposé ses changements. Et pas des meilleurs. Il a tenu ses fameux grands et longs discours qui finalement ne mèneront à rien, parc'qu'il ne fait jamais ce qu'il dit. Enfin bref, j'ai nouveau tiré la tronche toute l'après-midi. Les autres avaient tous des étoiles dans les yeux mais qu'est-c'qu'ils croient ? Quand il va falloir recommencer les répet' ça va être pareil, y'aura toujours des absents. Ils hallucinent... J'ai fait comprendre à Jean que j'étais énervée. Il m'a fuit. Tant mieux. J'veux plus l'voir. Tout ça devient du (...)

POMPOM SUR LA GARONNE !!

Marion m'a annoncé ce soir, dans la cave de sa maison, où Jean se trouvait juste à l'étage, que ce dernier ne venait pas dimanche à l'animation qu'on nous a proposé de faire en faveur d'enfants malades. Nous sommes mercredi 14, je le lui ai dit le dimanche 4, et ce n'est encore pas lui qui m'a prévenu de son absence. Tout ça parc'que Monsieur déménage. Nan mais pour QUI IL SE PREND ??? IL SE FOUT DE MA GUEULE !! C'est pas possible !! On peut pas être aussi immature et inconscient et devenir Papa !! Je suis entrée dans une colère noire. Je le déteste. Je déteste tout ceux (...)

C'est officiel.

J'ai loupé mon permis. Stéphane m'a proposé qu'on prenne un café un d'ces quatre, en dehors des cours... J'lui ai dit que le week-end il est difficile pour moi d'aller en ville. Il m'a dit qu'il viendrait chez moi alors. Mais j'lui ai dit que ça me dérangeait qu'il se déplaçait. J'crois qu'il l'a mal pris. J'sais pas quoi faire. J'sais pas c'qu'il veut. Peut-être qu'on en reparlera demain. Je commence à m'intégrer dans ma classe. Ils m'acceptent bien, ça m'fait plaisir. J'ai retrouvé un gars qui était avec moi en première. Il est au CFAI mais pas dans la même alternance que (...)

Autres.

Au fait, Laurent a une copine. Elle s'appelle Jenny. C'est une bonne pote à Hélène et elle était souvent là quand j'allais voir ses matchs. Du coup maintenant j'ai les nerfs parc'que surement qu'à cette époque il l'a regardait déjà elle, et pas moi. Parc'qu'en plus elle aussi venait pour le gardien, Max. J'crois même pas qu'elle connaissait Laurent. Enfin bref. T'façon c'était clair, ce type ne voulait pas de moi. Mon prof de musique m'a parlé de mon permis ce soir. Quelqu'un a balancé et je pense bien que c'est Marion. Qui l'a su elle-même de Mammouth samedi je pense. Vu que (...)

Mon Ange.

Je l'ai revu aujourd'hui. J'ai quasiment passé la journée avec lui, enfin, pendant les pauses. Jusqu'à midi je ne savais toujours pas son prénom. J'avais peur qu'il ai un nom que j'aime pas, ou un truc bizarre dur à prononcer. En fait, il s'appelle Stéphane. Ca lui va bien, j'étais rassurée. Il a des yeux magnifiques. Il me regarde bizarrement. J'sais pas comment le prendre. J'suis pas moi-même avec lui et ça m'énerve. Il se moque de moi ouvertement, gentillement certes mais ça me gène. J'sais pas trop. Il est mon premier contact dans ce bahut et j'ai très envie de le (...)

Bad.

J'ai loupé mon permis. C'est pas encore officiel. C'est ma monitrice qui me l'a dit c'matin. En plus d'avoir calé 2 fois et oublié de freiner la deuxième, ce qui a failli nous faire percuter la putain de BMW de merde qui me collait au cul depuis 10 bornes, il paraîtrait que j'ai frotter le trottoir. Mais celle-là elle est bonne ! Et alors ? J'ai blessé quelqu'un ? Le trottoir peut-être ?? NAN ! Alors merde ! Il peut pas me refuser pour ça putain ! En plus c'était ça ou j'bloquais les voitures qui v'nait en face tellement la rue était étroite ! Alors faut savoir. Putain ! (...)

10 ans.

C'est l'âge de mon frangin depuis aujourd'hui. C'est énorme je trouve. J'lui ai dit qu'il s'ra bientôt plus vieux que moi... J'ai passé mon permis aujourd'hui. J'ai d'jà raconté 50 fois comment ça s'est passé alors j'ai pas envie d'l'écrire. J'me prononce pas, comme d'hab'. J'préfère les bonnes surprises. Je nique tout mon crédit pour Chou. J'l'ai encore appelé ce soir alors qu'il me reste 10 euros jusqu'au 31. On s'entend si bien, c'est un truc de fou. Vivement qu'on se voit. Comme je le pensais j'ai rien foutu pour le concours cette semaine. Il me reste ce week-end mais il (...)

FUCK !

- Je pense à toi... - moi aussi...je pense à moi lol comment ça la porte est là? :P :P - Quelle arrogance... Pffff...t'as tué ma soirée là... - ah mais non c'était juste pour te taquiner un peu ^^ si je suis gentil tout le temps c'est pas drole ;) - Tout le temps ? Quel temps ? Moi j'vois plus de temps entre nous... - je ne vois pas quoi répondre à ça... - Bon écoute j'ai pas envie qu'on s'prenne la tête. T'sais c'que j'pense de toi et que c'est sur que par rapport à c'qu'on a vécu j'suis un peu nostalgique. Mais t'inquiètes j'm'y suis faite maintenant. T'as une vie (...)

Je suis trop émotive.

Hier soir ma Maman m'a envoyé un texto pour me remercier du magnifique concert de Jonnhy Hallyday qu'ils sont allés voir. Elle a fini par "on t'aime". C'est bien la première fois qu'elle m'écrit ça. J'ai failli pleurer. Quand j'entends mon père tousser comme un fou, j'ai envie de pleurer. J'ai d'ailleurs pleuré hier soir. J'ai fait un pacte avec Dieu. Je l'ai traité d'incapable parc'qu'il ne sait pas gérer 6 milliards d'individus. C'est le gros bordel ici-bas et tout c'qu'il a fait c'est envoyer des sous-fifres qui font mal leur boulot, comme Achille. Mais j'ai fait un deal avec (...)

J'ai assassiné une mouche, avec préméditation.

Mais elle m'faisait chier aussi à faire un boucan monstre dans ma piaule... J'ai déçu mon prof de musique hier soir. Parc'que j'ai rien foutu. Je DETESTE le décevoir. J'ai l'impression de perdre toute son estime, et ça m'bouffe. J'me suis de nouveau dis que j'allais bosser cette semaine, mais j'me l'dis toutes les s'maines, en vain... Le concours approche à grands pas et j'y arrive toujours pas. Il a même annulé la répet' de mercredi soir pour que j'bosse. Allez, j'vais le faire, je DOIS le faire... J'ai appris aujourd'hui que mon collègue Mathieu allait se marier. En mai 2010. Et (...)

Fête du mouton.

Dimanche extrêmement musical et festif à Ott. On s'est pointé vers 10h à la salle. On s'est installé et puis on a joué pour l'apéro. Ce sont les Wonderboys qui ont assuré l'animation pendant le repas. On a mangé en délirant bien. Dom était là et Vaness' de bonne humeur. Que demande le peuple. Vers 15h on s'est installé dans une cour et on a joué en comité restreint cette fois-ci. Là c'était vraiment bien sauf que Jean en avait marre et voulait rentrer chez lui. C'est démoralisant de l'entendre dire ça. On dirait qu'il s'fait chier quand il est avec nous. Bref. Je crois (...)

Soho.

J'rentre de chez Hélène. J'me suis jamais autant fais chier à une soirée. Au moins j'ai revu des gens, comme Coco, Jul' et Co', Mimi et puis Hélène bien sûr. Y'avait Raph et Alex auusi, j'les aime bien, mais y'avait d'autres potes à eux et ils faisaient que de parler de leurs soirées étudiantes, leurs appart' ou studios, leurs cours en amphi. Moi j'vis rien de tout ça alors ça m'intéresse pas de les entendre parler de ça. Et quand j'les écoute j'ai l'impression que ma vie est trop merdique à côté d'la leur. Ca m'démoralise... Bon sinon Coco et Hélène c'est toujours la (...)

Fin d'une époque.

Hier soir à la répet', c'était tendu à mort. D'abord parc'que Marion m'a appelé une demi-heure avant pour qu'on vienne chercher le piano parc'qu'elle a la Clio. Quand j'ai appelé Mammouth pour lui dire, elle était chez Jérèm' pour le chercher aussi. Déjà là je savais que ça allait la saouler, et effectivement, elle a tiré la gueule toute la soirée. Ensuite, Jean est arrivé et, tout d'un coup, comme une fleur, alors qu'il en avait jamais rien eu à foutre des autres et du reste, Monsieur s'énerve parc'que le piano est trop grand et que nous on a une grande voiture, et pas eux. (...)